Aller au contenu principal

France : vers la lutte contre les perturbateurs endocriniens

Cette semaine, l’agence Santé publique France a publié les résultats d’une étude qui a révélé que des « polluants du quotidien », des substances perturbantes du système endocrinien, telles que certains bisphénols et phtalates, ont été retrouvés chez 3 600 personnes testées.

Par Khansaa Bahra, Publié le 05/09/2019 à 10:14, mis à jour le 30/12/2019 à 20:25
Teaser Media

La ministre de la Santé, Agnès Buzyn, et la ministre de la Transition écologique, Élisabeth Borne, ont présenté la deuxième « stratégie nationale sur les perturbateurs endocriniens ».

 

Publié cette semaine, le plan définit trois domaines prioritaires pour réduire l’exposition aux produits chimiques entre 2019 et 2022. Il s’inscrit dans la continuité de la stratégie de 2014, jugée inadéquate par les critiques.

 

Le plan consistera à créer une liste de perturbateurs endocriniens à partager entre les États membres de l’UE et la Commission européenne en 2020 et à organiser une campagne d’information publique afin de former et à informer les gens sur les risques liés à l’utilisation de certains produits chimiques.

 

En outre, le gouvernement organisera des cours de formation et lancera un site Web qui fournit des conseils pratiques aux femmes enceintes et aux parents sur la manière de limiter l’exposition des enfants.

 

Il comptera également des informations sur la contamination de l’environnement par les perturbateurs endocriniens sur son portail et organisera des évènements de sensibilisation publique, notamment des présentations dans les écoles.

Immobilier : les malheurs de la copropriété

Au Maroc, le statut de copropriétaire n’est pas toujours synonyme de bonheur. Après l’euphorie de l...

Mohamed Elfane : «Des restaurants ont été fermés à cause du pass vaccinal»

L’instauration hâtive du pass vaccinal a impacté plusieurs secteurs. Dans cet entretien, Mohamed El...

Pass vaccinal : une mise en application qui dérange

Le premier jour de la mise en œuvre du pass vaccinal a connu quelques réactions houleuses sur les r...

Le ministère de la Santé dément le décès d'une fille à cause du vaccin de Pfizer

Vendredi 22 octobre, le ministère de la Santé a fortement contesté des informations relayées sur les réseaux sociaux concernant le décès d’une jeune fille à Rabat, après l’injection d’une dose du vacc...

Les nouvelles saveurs de l’Oberoi Marrakech

Dans sa Newslettre d’octobre 2021, L’Oberoi Marrakech révèle ses nouveaux menus, qui s’inspirent de la nouvelle saison et qui utilisent des ingrédients locaux et des produits bio récoltés dans les jar...

Covid-19 : le pass vaccinal ne fait pas l'unanimité

Le Maroc passe un nouveau cap dans sa lutte contre la pandémie de la Covid-19. Le gouvernement a dé...