Aller au contenu principal

Faut-il comparer les feux d'Amazonie à ceux d'Afrique centrale ?

Alors que la forêt amazonienne s’embrase en Amérique du Sud, des incendies font rage dans de vastes étendues d’Afrique centrale et de certaines parties de l’Afrique australe.

Par Khansaa Bahra, Publié le 30/08/2019 à 14:55, mis à jour le 30/12/2019 à 20:25
Teaser Media

L’une des régions à risque est la forêt du bassin du Congo, la deuxième plus grande forêt tropicale du monde, qui couvre 500 millions d’acres et abrite plus de 2 000 espèces d’animaux et 10 000 sortes de plantes et absorbe une quantité intéressante de dioxyde de carbone.

 

Une carte de la NASA diffusée sur les réseaux sociaux affirme que les incendies sont plus fréquents en Afrique centrale que dans la forêt amazonienne.

 

En utilisant la technologie du Moderate Resolution Imaging Spectroradiometer (MODIS), la NASA estime qu’il y a environ cinq fois plus d’incendies en Afrique que dans la forêt amazonienne. À l’heure actuelle, la carte montre que les flammes sont confinées à la savane.

 

Toutefois, les médias africains locaux n’accordent pas d’importance aux incendies dans leur continent, et se concentrent davantage sur ce qui se passe de l’autre côté de l’Atlantique.

 

La ministre angolaise de l’Environnement, Paula Francisca Coelho, a déclaré qu’il n’y avait pas de feux de forêt dans son pays et qualifiait les informations publiées sur les feux dans les forêts africaines de « sensationnalistes » et « mélodramatiques ».

 

« Nous n’avons pas de feux à contrôler », a-t-elle déclaré, tout en reconnaissant que certains « incendies actifs » résultent des « pratiques de certaines communautés préparant le terrain pour la prochaine campagne agricole ».

Le roi Mohammed VI ordonne la mise en place d'un dispositif spécial pour l'accompagnement des MRE

Dans un communiqué du cabinet royal publié ce dimanche, le Roi Mohammed VI a demandé la contribution de la Fondation Mohammed V pour la Solidarité pour organiser et accompagner de la meilleure des faç...

Les voyageurs issus de la liste B n'ont plus besoin d'une autorisation exceptionnelle pour entrer au Maroc

L'annonce a été faite ce dimanche par le ministère de la Santé. Les conditions d’accès au territoire national pour les citoyens marocains résidant dans les pays de la liste B ont connu une modificatio...

Le ministère de la Santé appelle les citoyens au respect des mesures de précaution

Le ministère de la Santé a appelé, samedi, les citoyennes et les citoyens au respect strict des mesures de précaution et préventives anti-Covid-19. À l’approche des vacances d’été et de la fin de l...

Officiel: pas de pèlerinage pour les Marocains cette année

C'est officiel, les Marocains sont privés de pèlerinage cette année. En effet, le pèlerinage de cette année sera limité aux Saoudiens et aux résidents du même pays. L'Arabie saoudite va autoriser 60.0...

Sûreté nationale : haro sur les dérives policières

Les Marocains peuvent s’enorgueillir de l’efficacité de leurs services sécuritaires. Le professionn...

Le test PCR n'est plus obligatoire pour les voyageurs en provenance de la liste A

Les conditions d'accès au Maroc à partir du 15 juin ont connu une légère modification. Pour les voyageurs arrivant de la liste A, le test PCR n'est plus exigé si la personne est vaccinée. Les voyageur...