Aller au contenu principal

La Ligue italienne cherche à déclencher de nouvelles élections

Par Nora Jaafar, Publié le 09/08/2019, mis à jour le 30/12/2019
Teaser Media

Le parti au pouvoir en Italie, la Ligue, a déposé vendredi une motion de censure contre le Premier ministre, Giuseppe Conte. Une mesure qui, selon le chef populiste du parti, Matteo Salvini, devrait déclencher des élections anticipées et lui conférer le titre de nouveau dirigeant du pays.

 

La date du débat de la motion n’est pas encore fixée, puisque le Parlement est en vacances, mais Salvini veut que les législateurs soient convoqués à Rome pour un vote dès la semaine prochaine, en affirmant que la coalition gouvernementale est irréalisable après des mois de contestation publique.

 

« Trop de non font mal à l’Italie qui a besoin de retourner rapidement aux urnes », a déclaré la Ligue un jour après que Salvini ait mis fin à sa coalition avec le Mouvement 5-Star.

 

« Ceux qui perdent leur temps font du mal au pays et ne pensent qu’à garder leur poste. »

 

Les chefs des groupes politiques du Sénat italien se réuniront lundi pour fixer un calendrier pour le scrutin de censure, a déclaré le service de presse du gouvernement.

 

L’annonce-choc faite par Salvini jeudi, après une période d’intenses querelles publiques entre les deux parties, plonge la troisième plus grande économie de la zone euro dans une incertitude politique profonde au moment même où elle devait commencer à préparer son budget 2020.

 

Une élection pourrait avoir lieu dès le mois d’octobre.

 

Les investisseurs ont réagi en vendant des actions et des titres du gouvernement italien ce vendredi. Les taux des obligations de 10 ans ont atteint un niveau record en cinq semaines, leur plus forte augmentation depuis mai 2018. L’indice italien des valeurs de premier ordre a reculé de 2,3 %, les banques étant en tête de ce recul et contribuant à la chute d’autres marchés boursiers européens.

 

Salvini a déclaré hier dans une allocution qu’il avait informé le Premier ministre Giuseppe Conte, qui n’appartient à aucun parti de la coalition, que l’alliance avec 5-Star s’était effondrée après seulement un an au pouvoir et qu’ils devaient rapidement sélectionné des candidats.

G7 : un sommet pour reconstruire le monde

Le Royaume-Uni accueille à partir d'aujourd'hui le sommet du G7. Les dirigeants des grandes puissances mondiales ont donné vendredi le coup d'envoi de leur conclave ambitionnant de remettre le monde s...

Covid-19 : les USA promettent 500 millions de doses à Covax

Le gouvernement américain compte acheter 500 millions de doses du vaccin contre la Covid-19 de Pfizer pour en faire don au programme Covax, chargé d’assurer l’accès des pays pauvres aux vaccins et aux...

Dieselgate : Peugeot poursuivi par la justice française

Après Renault en mai et Volkswagen mardi 8 juin, c’est au tour de Peugeot d’être rattrapé par le scandale du Dieselgate. Accusé d’avoir trompé plusieurs clients sur les taux de produits polluants émis...

Comprendre l'histoire du génocide culturel des Ouïghours

Depuis le début des années 2010, la Chine mène une politique répressive contre les Ouïghours, une minorité musulmane vivant en grande majorité dans le Xinjiang, région autonome du Nord-Ouest du pays. ...

Biden s'envole pour l'Europe et réhabilite TikTok

Joe Biden s’est envolé mercredi pour le Royaume-Uni, première étape d’une tournée européenne, la première depuis son arrivée à la Maison-Blanche. Juste avant de quitter les USA, le président améric...

ONU : le Conseil de sécurité octroie à Guterres un deuxième mandat

Ce mardi 8 juin, lors d’une brève session à huis clos, le Conseil de sécurité, qui joue un rôle clé dans le processus de nomination du secrétaire général des Nations Unies (ONU), a unanimement recomma...