Aller au contenu principal

Le gouverneur de Porto Rico annonce (enfin) sa démission

Par Khansaa Bahra, Publié le 25/07/2019, mis à jour le 30/12/2019
Teaser Media

Après deux semaines de manifestations, le gouverneur de Porto Rico, Ricardo Rosselló, a annoncé hier sa démission. En effet, il a annoncé, ce mercredi 24 juillet, qu’il mettrait fin à son mandat la semaine prochaine, « le 2 aout, à 17 heures ».

 

Dans une courte vidéo diffusée par le gouvernement, le dirigeant a annoncé qu’il espère que « sa décision sera un appel à la réconciliation citoyenne ».

 

Il a ajouté que Wanda Vazquez, la ministre de la Justice qui est également critiquée, lui succèderait temporairement.

 

Depuis le 11 juillet 2019, plusieurs manifestations politiques ont eu lieu à Old San Juan à Porto Rico. Les appels à la démission ont commencé après la publication d’une série de messages homophobes et misogynes et de blagues sur les victimes de l’ouragan Maria.

 

Après que le gouverneur ait annoncé qu’il se retirerait, les foules se sont rassemblées pour célébrer.

 

Ce qu’il faut savoir sur les élections des chambres professionnelles

La date des élections aux chambres professionnelles a été fixée au 6 août 2021. De son côté, le der...

Israël-Palestine : l'escalade de tensions s'envenime

Le Maroc a exprimé ses inquiétudes quant à l’aggravation de la situation à Al-Qods. L’esplanade d’A...

Israël-Palestine : l'ONU appelle les deux pays au calme

La situation s’est fortement dégradée entre la Palestine et Israël depuis plus d’une semaine. Des a...

Sahara : le Maroc intransigeant

Allemagne, Espagne, Iran, Algérie… les relations diplomatiques du Maroc ne sont pas au top ces dern...

Tebboune ordonne la résiliation immédiate de contrats avec des sociétés marocaines

Encore une fois, les relations entre Alger et Rabat passent par la case rouge des tensions et des q...

Maroc-Espagne : l’affaire Brahim Ghali attise l’ire de la diplomatie et des partis marocains

Le Maroc n’est pas près de laisser tomber l’affaire de l’hospitalisation de Brahim Ghali, chef du P...