Aller au contenu principal

20e anniversaire ce 23 juillet 2019 de la mort de feu SM Hassan II

Par Nora Jaafar, Publié le 23/07/2019, mis à jour le 30/12/2019
Teaser Media

Aujourd’hui, marque le 20e anniversaire de la mort du roi Hassan II. Tous les Marocains se souviennent où ils se trouvaient et ce qu’ils faisaient au moment où ils ont appris le décès du roi. Bien que ce jour soit commémoré avec une grande tristesse, il a aussi été porteur d’espoir pour un nouveau départ avec son fils, le roi Mohammed VI. Peu de gens contestent le fait que le roi Hassan était la bonne personne au bon moment, et de même, que le roi Mohammed VI est maintenant la bonne personne au bon moment.

 

On se souviendra du roi Hassan pour avoir ouvert l’espace politique et ouvert la voie à un gouvernement plus représentatif à partir du début des années 1990. Il n’était pas certain qu’il ferait ce choix, car ce n’était pas ce à quoi certains auraient pu s’attendre vu son palmarès, mais il a clairement adopté un changement qu’il devait entamer pour que son successeur puisse le développer. Sa décision d’autoriser la tenue d’élections compétitives en 1997 a été un choix crucial pour l’évolution politique du pays, d’autant plus qu’il a permis à l’opposition de prendre les rênes du gouvernement.

 

L’accent mis par le roi Hassan sur l’édification d’un pays cohésif doté de solides protections militaires et de sécurité, et sa loyauté envers les alliances historiques du Maroc avec l’Occident, ont prouvé sa volonté de bâtir un pays moderne et indépendant. Il est resté fidèle à ses amis en Europe et en Amérique parce que ces nations étaient plus proches de ce qu’il considérait comme des valeurs plus importantes pour sa nation.

 

Par ailleurs, il était également proche des médias. Le défunt monarque acceptait souvent des interviews avec la presse, en particulier avec les médias français. Parlant couramment français, il étonnait les journalistes lorsqu’il leur parlait de démocratie et de politique.

 

Le monarque iconique était également connu pour ses choix vestimentaires. Toujours vêtu d’un costume bien taillé, le roi a su charmer ses sujets par son charisme et sa détermination.

 

Le style, le charme et l’engagement du défunt roi pour l’amélioration de son pays resteront longtemps gravés dans la mémoire du peuple marocain.

Enfants abandonnés : consolidation des procédures d’adoption et de prise en charge

À travers une circulaire adressée aux représentants du ministère public, El Hassan Daki, procureur général du Roi près la Cour de cassation et président du ministère public, a insisté sur l’urgence de...

La Cour constitutionnelle, un pilier tangible de l’État de droit

La Cour constitutionnelle est la juridiction qui veille au respect des droits fondamentaux consacré...

Les élections professionnelles auront lieu en juin

C’est au mois de juin que les représentants des salariés seront élus. Trois arrêtés ministériels fixant les dates d’élection des représentants des fonctionnaires et des employés relevant de l’ensemble...

Sahara : l’ambassadeur du Maroc en Russie reçu par le vice-MAE russe

Ce mercredi 14 avril, Sergey Vershinin, le vice-ministre des Affaires étrangères de la Fédération de Russie, a reçu l’ambassadeur du Maroc, Lotfi Bouchaâra, à Moscou. Lors de cet entretien, les deux r...

Comprendre la normalisation des relations entre pays arabes et Israël

Dans cet extrait de la radio internationale Medi1, Jean-Paul Chagnollaud, président de l'Institut de recherche et d'études Méditerranée/Moyen-Orient (l'iReMMO) explique les raisons de la&nbs...

Le Roi lance le projet de généralisation de la protection sociale

Le roi Mohammed VI a présidé en ce 1er jour du Ramadan au Palais Royal de Fès, la cérémonie de lancement de la mise en œuvre du projet de généralisation de la protection sociale et de signat...