Patrons d'entreprises

Temps de lecture : 2 minutes


Le climat des affaires « normal » pour 57% des patrons

Temps de lecture : 2 minutes

Catégorie Économie , Gros plan

Temps de lecture : 2 minutes

Le Maroc s’est engagé, depuis plusieurs décennies, dans des réformes visant à améliorer l’environnement dans lequel évoluent les opérateurs économiques. Certes, en temps de crise, les démarches deviennent plus complexes, mais les industriels tiennent bon selon les résultats de l’enquête trimestrielle de conjoncture de Bank Al-Maghrib. Les détails.

Temps de lecture : 2 minutes

Les résultats de l’édition trimestrielle (T1-2022) de Bank Al-Maghrib sur le climat général des affaires révèlent une légère baisse par rapport au quatrième trimestre 2021. Il a été « normal » selon 57% des entreprises. Cette proportion était de 65% lors du précédent trimestre (T4-2021).



En revanche, les conditions ont été « défavorable » pour 36% des industriels et la proportion des entreprises qualifiant ainsi le climat des affaires varie de 30% dans l’agroalimentaire et dans la chimie et parachimie, à 50% dans le textile et cuir. 



 



Des conditions d’approvisionnement disparates



Les conditions d’approvisionnement ont été « normales » selon 52% des industriels. Cette appréciation est relevée chez 67% des patrons de la mécanique et métallurgie, 66% des chefs d’entreprises du textile et cuir, 52% de l’agroalimentaire, 40% de la chimie et parachimie ainsi que 22% de l’électrique et électronique. 



Cependant, 44% des entreprises qualifient de « difficiles » les conditions d’approvisionnement. Cette part atteint 78% dans le secteur de l’électrique et l’électronique, 56% dans celui de la chimie et parachimie, 38% dans l’agroalimentaire, 27% dans le textile et cuir et 24% dans la mécanique et métallurgie. 



S’agissant du stock des matières premières et demi-produits, il aurait été à un niveau « normal » dans l’ensemble des branches d’activité. Il en ressort également une hausse des coûts de production. Cette augmentation est expliquée par les difficultés en matière d’approvisionnement et de hausse des prix des matières premières et de l’énergie. 



 



Une amélioration enregistrée 



Les résultats de l’enquête indiquent surtout une amélioration de l’activité durant le mois de mars. Ainsi, la production et les ventes auraient progressé dans toutes les branches, à l’exception de l’électrique et l’électronique.



Le Taux d’utilisation des capacités de production (TUC) se serait établi à 72%, en légère augmentation comparativement au mois précédent. Pour les commandes, elles auraient connu aussi une hausse pour l’ensemble des branches d’activité.



Enfin, et malgré les incertitudes, les chefs d’entreprises affichent un optimisme clair pour les perspectives d’activités lors du prochain trimestre. 

 


Recommandé pour vous

L’économie bleue, quelles perspectives pour le Maroc ?

Temps de lecture : 3 minutes

Ces dernières années, la communauté internationale a pris conscience de l’important relais de croissance qu’offre l’économie bleu. Une nouvell…

Flambée des prix du carburant : la guerre en Ukraine, les solutions et les recommandations

Temps de lecture : 3 minutes

Alors que la tendance était plutôt à la baisse ces dernières semaines, voilà que les prix des carburants augmentent de nouveau. D’habitude, il…

EMEC Expo 2022 : comme si vous y étiez !

Temps de lecture : 3 minutes

Hier, jeudi 19 mai, s’est clos le salon EMEC Expo, qui a duré deux jours. Cette édition tant attendue fut l’occasion pour les participants de …

CMC : une publication spéciale sur « l’instabilité des marchés »

Temps de lecture : 4 minutes

Le Centre marocain de conjoncture (CMC) a annoncé la parution de sa dernière publication mensuelle « Maroc Conjoncture » (n° 345). Il s’agit d…

EMEC EXPO est de retour sous le thème «La transformation digitale de l’entreprise»

Temps de lecture : 2 minutes

La transformation digitale révolutionne l’ensemble des organisations. Aujourd’hui, les entreprises n’ont d’autres choix que d’embrasser ce cha…

Flambée des prix : les explications de Fouzi Lekjaa

Temps de lecture : 4 minutes

Lors de la séance des questions orales à la Chambre des représentants, le ministre délégué chargé du Budget, Fouzi Lekjaa, est revenu sur les …

Blé : l’interdiction d’exportation de l’Inde secoue les marchés internationaux

Temps de lecture : 3 minutes

Les prix du blé ont augmenté de plus de 60% cette année, en raison des effets de l’invasion de l’Ukraine par la Russie. À eux seuls, ces deux …

Tourisme : le Maroc face au manque de ressources humaines qualifiées

Temps de lecture : 4 minutes

L’ouverture des frontières avec plusieurs pays, ainsi que celles avec l’Espagne, Sebta et Melilia, marque la relance officielle du secteur tou…

Location de voitures : difficile reprise pour les professionnels

Temps de lecture : 3 minutes

Si la réouverture des frontières, l’allègement de certaines restrictions sanitaires et le retour de l’opération Marhaba donnent de bonnes pers…

Saison estivale : 2022, l’année de la relance ?

Temps de lecture : 3 minutes

Après deux saisons estivales, partiellement percutées par la crise sanitaire de la Covid-19, l’été 2022 s’annonce radieux. À fin 2…

Emploi au Maroc : entre baisse de chômage et recours à l’entrepreneuriat

Temps de lecture : 1 minute

Les dernières données publiées par le Haut-Commissariat au plan (HCP) relatives à l’emploi montrent une légère baisse du taux de chôma…

ISGA : enquête sur les offres d’emploi au Maroc en 2021

Temps de lecture : 4 minutes

Le marché de l’emploi au Maroc est en constante mutation. Chaque année, de nouvelles tendances professionnelles sont créées pour répondre aux …