Temps de lecture : 5 minutes


Réouverture des frontières : le suspense reste entier

Temps de lecture : 5 minutes

Catégorie Économie , Gros plan

Temps de lecture : 5 minutes

Le Conseil du gouvernement n’a pas statué ce jeudi sur la réouverture des frontières aériennes et maritimes du Maroc. Khalid Aït Taleb, ministre de la Santé et de la Protection sociale, a simplement souligné que cette fermeture prendra fin le dimanche 12 décembre. Concernant les Marocains bloqués à l’étranger, le ministre a souligné que le gouvernement étudie les possibilités de rapatriement, selon un protocole sanitaire particulier. Les détails.

Temps de lecture : 5 minutes

Les frontières aériennes et maritimes du Maroc resteront-elles fermées ou seront-elles rouvertes bientôt ? C’est la grande question que se posent les Marocains à trois jours de la date limite de la fermeture des frontières annoncée par le gouvernement. En effet, l’exécutif avait annoncé cette fermeture de deux semaines (du 28 novembre au 12 décembre 2021) afin de «préserver les acquis du Royaume face à la pandémie et éviter une rechute». Beaucoup attendaient donc qu’une annonce soit faite ce jeudi lors du Conseil du gouvernement, présidé par Aziz Akhannouch. Il n’en sera rien.




Lire aussi : Omicron moins dangereux que le Delta, ce qu’a décidé le Comité scientifique de la Covid-19




Les premières victimes de cette fermeture ne sont autres que les professionnels du secteur touristique. En effet, cette mesure a porté un coup fatal à un secteur déjà en grande difficulté. En plus des hôtels et complexes touristiques, cette situation a impacté également plus de 1.400 agences de voyages au Royaume. Ces dernières assurent que cette suspension est intervenue au pire moment, à la veille de la célébration des fêtes de fin d’année. Plusieurs touristes ont été contraints d’annuler leurs réservations. 



 



Confusion dans les médias



Une grande confusion s’est installée après la publication dans certains médias de certaines informations concluant une réouverture dès ce vendredi 10 décembre des frontières. L’information mentionnait que cette réouverture est intervenue après recommandation du Comité scientifique et technique. Le ministère de la Santé a publié quelques heures plus tard un démenti. «Suite à ce qui a été diffusé par certaines plateformes médiatiques et certains sites de réseaux sociaux sur les recommandations du Comité scientifique et technique de la Covid-19 concernant la réouverture des frontières et la reprise des vols maritimes et aériens, le ministère de la Santé et de la Protection sociale assure à tous les citoyens que cette nouvelle est fausse et sans fondement et qu’aucune recommandation n’a été émise à cet égard, jusqu’à la rédaction de ce communiqué».



Le ministère a également indiqué que le Maroc «n’est toujours pas à l’abri d’une nouvelle flambée épidémique, notamment après l’émergence du nouveau variant Omicron que l’OMS a qualifié d’inquiétant». 



 



Un rapatriement envisageable



 



Lors d’un point de presse livré à l’issue du Conseil de gouvernement ce jeudi, le ministre de la Santé, Khalid Aït Taleb, a souligné que l’exécutif est en train d’étudier les modalités de rapatriement des Marocains bloqués à l’étranger et que cela devra se faire selon un protocole sanitaire spécifique. «On ne peut pas rapatrier tout le monde de la même manière. Il y a des Marocains qui se trouvent dans des pays où la situation épidémiologie est sous contrôle. D’autres dans des régions où le risque est assez élevé», a précisé le ministre, en affirmant que le rapatriement n’était pas une mince affaire.



«Le plus important est de préserver les acquis du Royaume et éviter une rechute comme ce fut le cas en été 2020», souligne Aït Taleb. Ce dernier a également précisé que la situation épidémiologique au Maroc est stable au vu des indicateurs du système de surveillance épidémiologique national.




Lire aussi : Réouverture des frontières américaines : le grand retour des voyageurs




«La situation se maintient au niveau vert, marqué par la faible propagation du virus depuis cinq semaines», déclare le ministre, ajoutant que pour préserver les acquis engrangés par le Royaume et garantir l’efficacité et l’efficience des mesures prises, il est essentiel de respecter les mesures de sécurité sanitaire, dont la vaccination, notamment la troisième dose, ainsi que les mesures de prévention.



«Cela permettra un retour progressif à la vie normale et la reprise de nombre d’activités économiques et sociales dans les semaines à venir», conclut Khalid Aït Taleb. À l’écriture de ces lignes, le sort des frontières du pays reste inconnu.


CRI

Charte de l’investissement : le soutien étatique fixé

Encourager l'acte d'investir. C'est le but ultime de la nouvelle Charte de l'investissement dont l'exécutif a amorcé la mise en œuvre à travers un premier décret d'application adop…
Viandes rouges : des mesures pour contrer la flambée des prix

Viandes rouges : des mesures pour contrer la flambée des prix

Ces deux dernières semaines, les prix de la viande rouge sont montés en flèche au Maroc. Dans les abattoirs, le prix de la viande ovine varie entre 90 et 100 DH le kilogramme (kg) …
Crise économique : le FMI évalue la performance du Maroc

Crise économique : le FMI évalue la performance du Maroc

La sécheresse et les conséquences économiques de l'invasion russe en Ukraine ont affecté l'économie marocaine en 2022. Malgré les efforts déployés par le gouvernement pour remédier…
SCRT : amélioration des recettes fiscales et non fiscales à fin décembre

SCRT : amélioration des recettes fiscales et non fiscales à fin décembre

Le ministère de l'Economie et des Finances vient de publier un document sur la situation des charges et ressources du Trésor (SCRT) au titre du mois de décembre 2022. Le document f…
Maroc-Espagne : un forum économique aux attentes majeures

Maroc-Espagne : un forum économique aux attentes majeures

Ayant presque le statut d’un sommet, la réunion de haut niveau (RHN) entre le Maroc et l’Espagne se tiendra les 1ᵉʳ et 2 février 2023 à Rabat, avec une représentation importante de…
Économie nationale en 2023 : quelles perspectives de reprise ?

Économie nationale en 2023 : quelles perspectives de reprise ?

Les perspectives économiques nationales pour 2023 tiennent compte d'un environnement international fortement contraignant. Cet environnement est notamment marqué par la poursuite d…
Tourisme : le Maroc rayonne !

Tourisme : le Maroc rayonne !

Les objectifs du Maroc en matière de tourisme durable se concrétisent. Le prestigieux magazine espagnol, Viajar, a désigné le Royaume comme "meilleure destination durable émergente…
Entreprises au Maroc : quels enjeux économiques ?

Entreprises au Maroc : quels enjeux économiques ?

La loi de Finances pour l’année 2023 (LF 2023) prévoit plusieurs changements fiscaux. La Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) a tenu, le 18 janvier, son Conseil n…