Aller au contenu principal

L’Espagne accorde au Maroc 26 millions € pour gérer ses frontières

Par H.L.B, Publié le 04/07/2019, mis à jour le 30/12/2019
Teaser Media

L’Espagne va accorder 26 millions d’euros au ministère marocain de l’Intérieur pour aider le pays à gérer ses frontières à Ceuta et Melilla et à freiner le flux des migrants vers l’Europe, a révélé jeudi El Pais. 

 

L’accord sur la subvention susmentionnée devra être approuvé par le Conseil des ministres espagnol, ont déclaré des sources gouvernementales au même journal.

 

El Pais indique que l’argent alloué au Royaume servira à l’achat d’équipements. La subvention fait partie des 140 millions d’euros promis par la Commission européenne, rappelle la même source.

 

Pour rappel, le Maroc a déjà reçu 40 millions d’euros sur les fonds promis par l’Union européenne.

La Jordanie ouvre son consulat à Laâyoune

Ce jeudi 4 mars, la Jordanie a officiellement ouvert son consulat général à Laâyoune. Nasser Bourita, ministre marocain des Affaires étrangères, et son homologue jordanien Ayman Al-Safadi ont présidé ...

L’Allemagne bloque la délivrance de visas Schengen aux marocains

L’ambassade d’Allemagne à Rabat a annoncé ce mercredi 3 mars qu’elle cesse de délivrer des visas Schengen, en invoquant des préoccupations liées à la pandémie de la Covid-19. Bien que de nombreus...

Maroc-Allemagne : quelle est la stratégie du Royaume ?

La démarche des départements ministériels et des instances sous leur tutelle de suspendre «tout con...

États-Unis : l'Association d’amitié maroco-israélienne voit le jour

Récemment aux États-Unis, une Association d’amitié maroco-israélienne (MIFA) visant à renforcer les relations entre les deux pays a vu le jour. Située à Athens, en Géorgie, cette association a pour ob...

Maroc-Allemagne : escalade des tensions entre les deux pays

Une lettre, datée du lundi 1er mars, adressée par Nasser Bourita, ministre des Affaires étrangères,...

Le roi Mohammed VI dissuade El Mostapha Ramid de démissionner

Ce lundi 1er mars, El Mostapha Ramid, ministre d’État chargé des droits de l’Homme et des relations avec le parlement, a affirmé qu’il ne quittait plus le gouvernement de Saad Dine El Otmani...