Aller au contenu principal

Antony Blinken reçoit Nasser Bourita à Washington

Par Nora Jaafar, Publié le 23/11/2021 à 10:22, mis à jour le 23/11/2021 à 12:58
         Temps de lecture 2 min.
Teaser Media
Maroc-USA : Nasser Bourita en visite aux États-Unis

Le secrétaire d’État américain Antony Blinken a reçu lundi 22 novembre le chef de la diplomatie marocaine, Nasser Bourita, au Département d’État pour discuter de nombreux sujets d’actualité concernant les relations entre leurs pays, dont la question du Sahara marocain.

Dans une brève conférence de presse, Blinken a souhaité la bienvenue à Bourita, soulignant l’importance du partenariat et de la coopération entre Rabat et Washington. «Nous avons un partenariat de longue date avec le Maroc, un partenariat que nous voulons renforcer et approfondir», a déclaré Blinken. Il a ajouté que la visite du ministre marocain des Affaires étrangères sera l’occasion de mettre en lumière différents aspects de la relation entre les États-Unis et le Royaume, notamment le rétablissement des relations entre Rabat et Tel-Aviv.

En plus de la reprise des liens diplomatiques entre le Maroc et Israël, Blinken et Bourita ont échangé sur les récents développements dans le conflit du Sahara, en particulier la nomination de Staffan De Mistura comme nouvel émissaire du secrétaire général des Nations Unies (ONU) dans les provinces du Sud.

De son côté, Nasser Bourita a souligné l’importance et l’excellence du «partenariat de longue date» entre Rabat et Washington, ajoutant que c’est «toujours un plaisir d’être aux États-UnisIl est temps d’enrichir la relation entre les États-Unis et le Maroc davantage», a-t-il précisé, insistant sur la nécessité de renforcer la coopération bilatérale pour relever les défis communs, notamment le changement climatique et la lutte contre l’extrémisme.

Pour rappel, la visite de Bourita intervient trois semaines après l’adoption par le Conseil de sécurité de l'ONU de la résolution 2602, qui appelle les parties impliquées dans la question du Sahara à s’engager dans l’esprit de pragmatisme et de réalisme du processus politique mené par l’ONU. La résolution a confirmé les récentes victoires diplomatiques du Maroc. Elle présente l’Algérie comme principale partie au conflit, tout en reconnaissant tacitement le plan d’autonomie du Maroc comme la meilleure solution politique durable et réaliste à ce différend.

Adultère : l’ex-ministre Mohamed Ziane poursuivi en justice

Mohamed Ziane, ex-avocat et ministre des Droits de l’Homme, sera jugé à partir du 9 décembre pour outrage à la justice et adultère, rapporte H24Info. Ces déboires avec la justice font suite à une plai...

AMO pour les indépendants : la CNSS se mobilise

L’Assurance maladie obligatoire (AMO) est étendue depuis ce 1er décembre aux travailleurs non-salar...

Benmoussa explique les nouvelles conditions d’accès à l’enseignement

Lors d’une séance de questions orales des membres de la Commission de l’enseignement, de la culture et de la communication à la Chambre des représentants, Chakib Benmoussa, ministre de l’Éducation nat...

Sound Energy fournira du gaz au gazoduc Maghreb-Europe à partir du projet Tendrara

La société britannique Sound Energy a annoncé le 30 novembre qu’elle a «conclu un accord de vente et d’achat de gaz» avec l’Office national de l’électricité et de l’eau (ONEE) pour relancer l’activité...

Nouvelle phase dans la lutte contre la corruption

Lors d’une conférence de presse tenue ce mardi 30 novembre à Rabat, l’Instance nationale de la prob...

Mauritanie : mise en place d’un dispositif militaire pour surveiller le Polisario

Le ministère mauritanien de la Défense a annoncé, le vendredi 26 novembre, le lancement d’un dispositif de surveillance des frontières de son pays avec la zone tampon sud du Sahara. En effet, dans le ...