Aller au contenu principal

Les experts doutent de la réussite de la trêve commerciale USA-Chine

Par Nora Jaafar, Publié le 02/07/2019 à 12:04, mis à jour le 30/12/2019 à 20:25
Teaser Media

Les experts et les économistes de Wall Street sont sceptiques quant à la trêve conclue entre les États-Unis et la Chine au cours du week-end, visant à apporter un soulagement durable à cette guerre commerciale.

 

Un certain nombre d’analystes pensent que la trêve sera de courte durée et que d’autres droits de douane sont susceptibles d’être imposés.

 

« Nous estimons que les États-Unis menaceront d’imposer des droits de douane de 25 % sur toutes les importations chinoises d’ici le début de 2020, et que la Chine ripostera à son tour par une combinaison de mesures tarifaires et non tarifaires supplémentaires », a écrit Oliver Jones de Capital Economics dans une note ce lundi.

 

Les suspensions de l’augmentation des tarifs douaniers n’ont pas eu beaucoup de succès dans le passé, a indiqué Jones. L’année dernière, lors du sommet du G20 à Buenos Aires, en Argentine, une trêve commerciale n’a duré que six mois environ avant que les États-Unis ne fassent passer de 10 % à 25 % les droits de douane sur 200 milliards de dollars d’importations chinoises.

 

Bien qu’il soit positif que les États-Unis et la Chine aient accepté de rouvrir les négociations, rien ne prouve que cela mènera à une solution durable. Jusqu’à présent, aucune proposition n’a été en mesure de répondre aux préoccupations exprimées par les deux parties, ce qui porte les analystes à croire que d’autres hausses tarifaires et mesures de rétorsion arriveront à l’horizon à un moment ou un autre.

Sahara : l'Espagne appelle à parvenir à une solution «mutuellement acceptable»

Lors d'un discours prononcé ce mercredi 22 septembre devant l'Assemblée générale des Nations Unies (ONU), le chef du gouvernement espagnol Pedro Sánchez, a défendu la nécessité de parvenir à une solut...

Crise des sous-marins : tout ce qu’il faut savoir

Dans ce podcast, Elise Vincent, journaliste chargée de la défense au Monde, revient sur les détails de l’affaire actuelle des sous-marins. Elle explique ainsi pourquoi la rupture du contrat entre la F...

Qui sont les grands perdants de la crise des sous-marins ?

Voilà une semaine que la crise des sous-marins a explosé entre la France, l'Australie et les États-Unis. Depuis, l'hexagone a rappelé ses ambassadeurs des deux pays et le président américain Joe Biden...

Quelle Allemagne après Merkel ?

Après 16 ans de pouvoir, la chancelière allemande Angela Merkel quitte sa fonction. L’Allemagne va voter ce 26 septembre pour renouveler ses députés et désigner qui succèdera à la chancelière inoxydab...

Le Maroc candidat pour la présidence de la 6e Assemblée de l'ONU pour l’Environnement

Le 16 septembre dernier, Aziz Rabbah, ministre sortant de l’Énergie, des Mines et de l’Environnement, a pris part à la 18e Conférence ministérielle africaine sur l’Environnement. Tenue virtuellement s...

AG de l’ONU : la nouvelle doctrine de politique étrangère de Joe Biden

Le président américain Joe Biden a prononcé ce mardi son premier discours devant l’Assemblée générale des Nations unies. Cette allocution intervient alors que les États-Unis connaissent une escalade d...