Aller au contenu principal

L'acteur égyptien Ezzat Abou Aouf décède à l'âge de 71 ans

Par Nora Jaafar, Publié le 01/07/2019, mis à jour le 30/12/2019
Teaser Media

L’acteur légendaire a travaillé dans l’industrie du cinéma et de la télévision pendant plus de trois décennies.

 

L’acteur égyptien Ezzat Abou Aouf, l’un des acteurs les plus importants du monde arabe, est décédé ce lundi à l’âge de 71 ans.

 

Abou Aouf, diplômé de médecine, est d’abord entré dans le monde des arts par la musique, au sein d’un groupe de rock dans les années 1960 appelé Les Petits Chats, qui comprenait également le célèbre compositeur égyptien Omar Khairat, entre autres. Le groupe a fait l’objet d’un film documentaire en 2014, mettant en scène ses retrouvailles dans un dernier spectacle.

 

 

Plus tard, Abou Aouf a monté un groupe avec ses sœurs, 4M, qui a produit des chansons jusqu’aux années 1990. Ce n’est qu’en 1992 qu’Abou Aouf a obtenu son premier rôle dans Ice Cream in Gleem. Le film a été un succès, lançant la carrière d’acteur d’Abou Aouf. L’acteur a ensuite joué dans des centaines de films et de mini-séries télévisées, dont la comédie en trois parties Omar et Salma, avec Tamer Hosney et Mai Izz Aldin, et la série à succès du Ramadan Oum Kalthoum.

 

Tout au long de ses trois décennies de carrière, il a été président de la 33e édition du Festival international du film du Caire et co-animateur d’Al Qahira Al Youm (Le Caire aujourd’hui), l’un des talk shows les plus célèbres en Égypte et dans le monde arabe.

 

 

La santé d’Abou Aouf s’est détériorée en 2015 suite au décès de sa première épouse Fatima.

 

Dans une interview qu’il a accordée le mois dernier à l’animateur de télévision égyptien Wael El-Ebrashy, l’acteur a raconté comment il a souffert de crises de panique et de dépression nerveuse après la mort de sa femme. « Sa mort a été un choc pour moi parce que je pensais sincèrement que je partirais en premier, » confie-t-il. Il s’est remarié plus tard.

 

Des célébrités égyptiennes ont pleuré le regretté acteur depuis la nouvelle de sa mort. Il laisse dans le deuil sa deuxième femme et ses deux enfants, Mariam et Kamal.

Santé : vers un développement optimal du secteur ?

Khalid Aït Taleb est intervenu ce mardi à la Chambre des conseillers. Le ministre de la Santé a sou...

Coding : Mehdi Alaoui et Zouheir Lakhdissi encadrent les jeunes talents

Deux grandes figures du digital au Maroc prendront part à la finale du 1er Hackathon de coding organisé le vendredi 7 mai à Deroua par le Groupe scolaire Valériane.  Il s'agit de Mehdi Al...

Le cinéma marocain en pleine crise

Dans ce podcast, TelQuel s'intéresse à la situation du cinéma marocain pendant la Covid-19. Les réalisateurs et producteurs marocains ont adressé une lettre ouverte au ministre de la Culture Othman El...

Comment surmonter la peur du conflit ?

Négocier, formuler une réclamation ou faire un feedback à un collègue n’est pas chose facile pour tout le monde. Certains tournent et retournent leurs phrases dans tous les sens pour communiquer un me...

Le repli sur soi, est-ce un mal-être ?

Le repli sur soi est un phénomène qui touche de plus en plus de personnes de nos jours. Dans cet épisode de Poire et Cahuètes, Hélène Decommer et Jean-Laurent Cassely parlent du cocooning comme idéal ...

Nouveau variant indien : origines, spécificités et dangers

Le ministère de la Santé a annoncé ce lundi la détection de deux premiers cas du variant indien de ...