Aller au contenu principal

AG de l’ONU : le Maroc déterminé à résoudre la question du Sahara

Par Nora Jaafar, Publié le 28/09/2021 à 10:57, mis à jour le 28/09/2021 à 17:23
         Temps de lecture 2 min.
Teaser Media
AG de l’ONU : le Maroc déterminé à résoudre la question du Sahara

Dans un discours prononcé lors du "Débat de haut niveau" de la 76e Assemblée générale (AG) des Nations Unies (ONU), le ministre sortant des Affaires étrangères, Nasser Bourita, a déclaré que lors des élections générales du 8 septembre les provinces du Sud du Maroc ont enregistré un taux de participation de 63%, soit une moyenne bien supérieure à celle du taux national (50,18%). Il a précisé que ceci est cette participation élevée «reflète indéniablement la volonté de la population des provinces du Sud de s’engager pleinement et efficacement» dans la mise en œuvre du projet de développement durable lancé par le roi Mohammed VI en 2015.

Bourita a noté que l’opération de vote au «Sahara marocain, à l’instar de celle des autres régions du Maroc, s’est déroulée dans un climat de mobilisation et dans le respect des normes démocratiques internationales». Selon lui, l’engouement populaire qui a marqué les élections générales dans cette région confirme que les populations sahraouies «vivent dans la paix et la sérénité et participent pleinement au développement socio-économique de la région, ainsi qu’à la vie politique».

De plus, le responsable a également renouvelé l’engagement continu du Royaume dans le processus politique mené par l’ONU pour trouver une solution durable et mutuellement acceptable au conflit du Sahara. Il a souligné que l’initiative d’autonomie présentée par le Maroc en 2007 reste «la seule voie vers une solution politique et définitive à ce différend régional artificiel». Bourita a également exprimé la préoccupation de Rabat concernant la «situation humanitaire tragique dans les camps de Tindouf, où le pays hôte, l’Algérie, a cédé ses responsabilités à un groupe séparatiste armé, en violation flagrante des principes du droit humanitaire international».

Sahara : l'Algérie ne veut pas prendre part aux tables rondes de l'ONU

L'Algérie a informé ce vendredi le Conseil de sécurité de l'ONU de son opposition au format de table ronde pour les négociations sur le règlement du conflit au Sahara, a annoncé un haut responsable al...

Dépenses électorales : le rappel de la Cour des comptes

La Cour des comptes a rappelé, jeudi 21 octobre, aux mandataires des listes de candidature ou candidats qu’il est de leur devoir de lui soumettre les comptes de leurs campagnes électorales, notamment ...

Rabat et Moscou réaffirment leurs liens "stables et solides"

L’ambassadeur du Maroc à Moscou, Lotfi Bouchaara, s’est entretenu le jeudi 21 octobre avec le représentant spécial du président de la Fédération de Russie pour le Moyen-Orient et les pays d’Afrique et...

ODD : le nouveau rôle de Omar Hilale au sein de l’ONU

Omar Hilale, représentant permanent du Maroc auprès des Nations unies (ONU), et l’ambassadeur des Philippines sont désormais co-présidents du Groupe des amis des examens nationaux volontaires pour la ...

PLF 2022 : les orientations dévoilées, l'examen au Parlement est imminent

Le projet de loi de Finances 2022 a été examiné, lundi 18 octobre 2022, en Conseil de gouvernement....

Mohammed Benchaâboun, nouvel ambassadeur du Maroc en France

Mohammed Benchaâboun, ancien ministre de l’Économie et des Finances du gouvernement Saad Dine El Otmani, vient d'être nommé Ambassadeur du Maroc en France. Cette information a été confirmée par un com...