Aller au contenu principal

Qui sont les nouveaux maires et présidents des régions ?

L’identité des présidents des différents Conseils communaux et régionaux a été dévoilée. Beaucoup de nouveaux visages vivront cette expérience pour la première fois. L’élection du maire de Rabat a été reportée suite à des violences survenues le jour du vote. Zoom sur les profils qui dirigeront les mairies des grandes villes et les régions du Royaume.

Par Mohamed Laabi, Publié le 21/09/2021 à 12:32, mis à jour le 21/09/2021 à 18:09
         Temps de lecture 7 min.
Teaser Media
Fatima Azzahra Mansouri, maire de la ville de Marrakech © DR

On en sait un peu plus sur les profils qui présideront les mairies et les Conseils régionaux du Maroc durant les six prochaines années. Voici les principaux noms élus jusqu’à présent.
 

  • Maire de Casablanca : Nadia Rmili (RNI)

Pour la première fois, le Conseil de la ville de Casablanca sera dirigé par une femme. Lors de la séance de vote qui s’est déroulée au siège de la Wilaya de la région Casablanca-Settat, Nabila Rmili, du Rassemblement national des indépendants (RNI), a obtenu 105 voix sur 131 possibles. Le candidat du Parti de la justice et du développement (PJD), Abdessamad Haikar, est arrivé deuxième avec 18 voix. Avant d’être élue à la tête de la mairie, Nadia Rmili occupait le poste de déléguée régionale de la santé de la région Casablanca-Settat.
 

  • Maire de Marrakech : Fatima Zahra Mansouri (PAM)

Sans surprise, Fatima Zahra Mansouri du Parti authenticité et modernité (PAM) a été élue présidente du Conseil communal de Marrakech. Mansouri a obtenu la majorité absolue des voix (79 voix) contre une seule abstention. La “dame de fer” retrouve donc la mairie de sa ville natale, un poste qu’elle avait déjà occupé de 2009 à 2015.
 

  • Maire de Fès : Abdeslam Bekkali (RNI)

Avec 60 voix obtenues sur 91, Abdeslam Bekkali a remporté la présidence de la mairie de Fès. Médecin de profession, Bekkali succède ainsi à Driss El Azami Idrissi à ce poste. Le concurrent de Bakkali à cette élection n’était autre que Hamid Chabat, ex-secrétaire général de l’Istiqlal. Ce dernier a essuyé une lourde défaite sous les couleurs cette fois du Front des forces démocratiques (FFD).
 

  • Maire de Salé : Omar Sentissi (PI)

Omar Sentissi du Parti de l’Istiqlal (PI) a remporté les élections du Conseil communal de Salé après avoir battu Mohamed Laalou du Parti du progrès et du socialsime (PPS). La candidature de Sentissi a été soutenue par la nouvelle coalition regroupant son parti avec le RNI et le PAM. Cela lui a permis d’obtenir 60 voix contre 18 voix exprimées par les élus du PPS et du PJD.
 

  • Maire de Kénitra : Anas Bouanani (RNI)

Anas Bouanani du RNI a remporté la présidence du Conseil communal de Kénitra. Bouanani était le seul candidat à la succession de Aziz Rabbah (PJD). Il a obtenu 33 voix sur les 51 membres du Conseil qui étaient sur place. 12 membres se sont abstenus et 6 votants ont voté contre.
 

  • Maire d’Al-Hoceima : Najib El Ouazzani (MP)

Najib El Ouazzani a été élu ce lundi, président du Conseil communal d’Al Hoceima. El Ouazzani a obtenu 21 voix sur les 31 membres que compte le Conseil, contre 7 voix pour sa rivale Fatima Saâdi, du PAM, tandis que deux membres se sont abstenus et un membre était absent lors de cette session.
 

  • Maire de Taroudant : Abdellatif Ouahbi (PAM)

Abdellatif Ouahbi du PAM a été élu président du Conseil communal de Taroudant. Ouahbi a obtenu 19 voix contre 12 remportées par son rival Zineb El Khayati de l’Union socialiste des forces populaires (USFP).
 

  • Maire de Tétouan : Mustapha El Bakkouri (RNI)

Mustapha El Bakkouri du RNI présidera le Conseil communal de Tétouan. El Bakkouri a obtenu 41 voix sur les 53 membres présents sur place. 12 membres se sont abstenus. Cette session a également été marquée par l’élection, à la majorité des voix, des 9 vice-présidents de la commune : Bennacer Lafkih Lanjri, Zouhir Rtani, Hamid Damoun, Anas Mellahi, Abdessalam Damoun, Daniel Ziouziou, Mustapha Bennaji, Nadia Chaoui et Rhimou El Bekkali.
 

  • Maire de Rabat : élection reportée

Des altercations verbales et physiques ont conduit au report de l’élection du maire de la capitale ce lundi 20 septembre. En effet, devant les cris et menaces de tout genre, le président de la séance a annoncé le report de l’élection du maire de Rabat à une date ultérieure. Selon certaines sources médiatiques, la candidate du RNI à la présidence, Asmae Rhlalou, accuse l’USFP d’avoir menacé de mort des élus de son parti et essayé d’acheter leurs voix. Des menaces qui feraient l’objet d’une plainte auprès de la police judiciaire de la capitale. Affaire à suivre.

 

Les présidents de régions 

 

  • Région Casablanca-Settat : Abdellatif Maâzouz (PI) pressenti

La présidence de la région Casablanca Settat devrait revenir à Abdellatif Maâzouz, ancien ministre du Commerce extérieur et Président de l’Alliance des économistes istiqlaliens. Cette décision fait suite à la charte d’honneur signée, le 13 septembre, par les élus du PI, du RNI et du PAM pour le partage des présidences des différents Conseils relevant de ladite région.
 

  • Région Rabat-Salé-Kénitra : Rachid El Abdi (PAM)

Rachid El Abdi a remporté la présidence de la région Rabat-Salé-Kénitra. El Abdi, seul candidat à ce poste a obtenu 63 des 72 votes exprimés. Le poste de secrétaire du Conseil a été confié à Karima Salama (PAM) qui aura comme adjoint Adil Benhamza (PI).
 

  • Région Souss- Massa : Karim Achengli (RNI)

Karim Achengli du RNI a été élu le 17 septembre, à l’unanimité, président du Conseil de la région Souss-Massa. Karim Achengli a obtenu les 57 voix que compte le Conseil régional.
 

  • Région Tanger-Tétouan-Al Hoceima : Omar Moro (RNI)

Omar Moro du RNI a remporté la présidence de la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima. Candidat unique à l’élection, Moro, a été élu à la majorité absolue, en obtenant 56 sur les 61 voix que compte le Conseil régional.
 

  • Région Laâyoune-Sakia Al Hamra : Sidi Hamdi Ould Errachid (PI)

Sidi Hamdi Ould Errachid est le vainqueur des élections dans la région de Laâyoune-Sakia Al Hamra. Sidi Hamdi Ould Errachid rempile donc avec un nouveau mandat. Il a obtenu 29 voix sur les 39 que compte le Conseil régional, tandis que 10 membres se sont abstenus.
 

  • Région Marrakech-Safi : Samir Goudar (PAM)

Samir Goudar (PAM) a été élu à la présidence du Conseil régional de Marrakech-Safi. Goudar a obtenu 75 voix, sans abstention.
 

  • Région Béni Mellal-Khénifra : Adil Barakat (PAM)

Adil Barakat est le nouveau président du Conseil de la région Béni Mellal-Khénifra. Candidat unique à la présidence du Conseil, Adil Barakat a été élu à la majorité absolue avec 56 voix sur 57.
 

  • Région de Draâ-Tafilalet : Hro Abrou (RNI)

Seul candidat pour la présidence de la région Draa-Tafilalet, Hro Ahrou du RNI a été élu à l’unanimité par les 43 membres du Conseil. La session a connu la présence du wali de la région de Drâa-Tafilalet et gouverneur de la province d’Errachidia, Bouchaab Yahdih.
 

  • Région de l’Oriental : Abdenbi Bioui (PAM)

Le représentant du PAM, Abdenbi Bioui a été élu à la tête de la région de l’Oriental. Bioui garde donc son poste puisqu’il a été réélu à la majorité absolue, en obtenant les voix de 49 membres sur les 51 que compte le Conseil.
 

  • Région Guelmin-Oued Noun : Mbarka Bouaida (RNI)

Mbarka Bouaida (RNI) rempile au poste de présidente de la région Guelmim-Oued Noun. La candidate du RNI a été réélue ce mardi matin, avec 28 voix. La course à la présidence a connu un tragique événement. Selon des sources médiatiques, Abdelouahab Belfqih est décédé des suites de coups de feu. Selon quelques sources médiatiques, le défunt aurait reçu une balle au ventre avant d’être transféré d’urgence à l’hôpital militaire de Guelmim. Une enquête sera certainement ouverte pour connaître les circonstances de cet incident.
 

  • Région de Dakhla-Oued Eddahab : El Khattat Yanja (PI)

El Khattat Yanja du PI a été réélu à la majorité absolue. Yanja a obtenu 29 des 33 voix que compte le Conseil régional.
 

  • Région Fès-Meknès : résultats pas encore connus 

Les élections pour la présidence de la région Fès-Meknès n’ont pas encore eu lieu. Nous vous tiendrons au courant de l’identité du vainqueur une fois les résultats officiels dévoilés. 

Sahara : l'Algérie ne veut pas prendre part aux tables rondes de l'ONU

L'Algérie a informé ce vendredi le Conseil de sécurité de l'ONU de son opposition au format de table ronde pour les négociations sur le règlement du conflit au Sahara, a annoncé un haut responsable al...

Dépenses électorales : le rappel de la Cour des comptes

La Cour des comptes a rappelé, jeudi 21 octobre, aux mandataires des listes de candidature ou candidats qu’il est de leur devoir de lui soumettre les comptes de leurs campagnes électorales, notamment ...

Rabat et Moscou réaffirment leurs liens "stables et solides"

L’ambassadeur du Maroc à Moscou, Lotfi Bouchaara, s’est entretenu le jeudi 21 octobre avec le représentant spécial du président de la Fédération de Russie pour le Moyen-Orient et les pays d’Afrique et...

ODD : le nouveau rôle de Omar Hilale au sein de l’ONU

Omar Hilale, représentant permanent du Maroc auprès des Nations unies (ONU), et l’ambassadeur des Philippines sont désormais co-présidents du Groupe des amis des examens nationaux volontaires pour la ...

PLF 2022 : les orientations dévoilées, l'examen au Parlement est imminent

Le projet de loi de Finances 2022 a été examiné, lundi 18 octobre 2022, en Conseil de gouvernement....

Mohammed Benchaâboun, nouvel ambassadeur du Maroc en France

Mohammed Benchaâboun, ancien ministre de l’Économie et des Finances du gouvernement Saad Dine El Otmani, vient d'être nommé Ambassadeur du Maroc en France. Cette information a été confirmée par un com...