Aller au contenu principal

Crédit Agricole du Maroc accompagne le déploiement de la Stratégie Génération Green

Par Khansaa Bahra, Publié le 03/06/2021 à 10:05, mis à jour le 03/06/2021 à 10:55
         Temps de lecture 3 min.
Teaser Media
Siège du Groupe Crédit Agricole du Maroc (GCAM)

Dans un communiqué récemment publié, le Groupe Crédit Agricole du Maroc (CAM) affiche sa volonté de se mobiliser auprès de ses partenaires pour promouvoir l’entrepreneuriat agricole en milieu rural et apporter l’appui nécessaire aux agriculteurs. Fortement mobilisé pour accompagner la dynamique engendrée par la stratégie Génération Green et soutenir de manière opérationnelle son déploiement, le groupe prévoit deux actions phares : le lancement du programme national d’accompagnement et d’appui aux jeunes entrepreneurs agricoles dans le milieu rural en partenariat avec l’Office National du Conseil Agricole (ONCA) ainsi que le lancement d’un nouveau parcours digital dédié au règlement des redevances de l’Office régional de mise en valeur agricole du Gharb (ORMVAG) via la plateforme digitale agricole du CAM.

En ce qui concerne le premier programme, le communiqué souligne qu’il est le fruit d’un partenariat entre l’ONCA et le CAM. Ce programme s’inscrit dans le cadre du déploiement de Génération Green 2020-2030 notamment son volet relatif à l’élément humain et le conseil agricole. Il a pour objectif d’accompagner les jeunes entrepreneurs agricoles et d’assurer l’insertion professionnelle des jeunes ruraux, à travers :

  • Un accompagnement financier spécifique adapté aux besoins des porteurs de projets ;
  • Un accompagnement non financier à travers le conseil, l’encadrement, la formation et la mise à leur disposition de l’expertise des partenaires.

Ce programme, dont la 1re étape a eu lieu le 25 mai dernier au niveau de la commune Ain El Orma à Meknès, concerne l’ensemble des régions du Maroc et se poursuivra jusqu'à fin juin. Il permettra de développer un climat d’affaires attractif à l’investissement et réunira, à chaque étape, les jeunes entrepreneurs, quel que soit le degré de maturité de leurs projets afin de les orienter, les encadrer et leur apporter les financements nécessaires favorisant ainsi, in fine, l’éclosion de la classe moyenne rurale.

Pour ce faire, la Banque a développé une offre de financement dédiée dans le cadre du programme national Al Moustatmir Al Qaraoui porté par le CAM et s’inscrivant dans le cadre du programme Intelaka lancé par le roi Mohammed VI. Ainsi, les porteurs de projet peuvent bénéficier d’un accompagnement complet alliant :

  • Crédit bancaire et financement aux conditions avantageuses du programme AMAQ ;
  • Appui technique, encadrement et expertise.

S’agissant du nouveau parcours digital dédié au règlement des redevances de l’ORMVAG via la plateforme digitale agricole du CAM, il a été construit dans le but d’accompagner l’agriculteur et répondre au mieux à ses besoins. En effet, le CAM a enrichi sa plateforme digitale agricole construite autour de l’application Imtiazat-e par un parcours dédié à la digitalisation des filières agricoles. Après les premières briques déjà mises en places, ce nouveau parcours vient enrichir le volet paiement digital de l’application gratuite Imtiazat-e. L’Agriculteur peut régler automatiquement ses redevances liées à la consommation d’eau d’irrigation, en toute simplicité, en faveur de l’ORMVAG sans avoir à se déplacer dans les Agences de recouvrement qui peuvent se trouver à 30 ou 40 km dans la Région du Gharb.

Combinant ergonomie et praticité, ce parcours offre aux agriculteurs la possibilité de vivre une expérience inédite en tant que professionnels du secteur agricole et s’inscrit dans le cadre du projet national de paiement électronique. Par ailleurs, d’autres parcours sont en cours de finalisation épousant ainsi la volonté de notre pays d’exploiter la digitalisation pour créer de la valeur pour les populations du monde rural et agricole.

Perspectives économiques : l’inflation, le grain de sable dans la reprise

Le FMI a abaissé de 0,1 point sa prévision de croissance mondiale à 5,9%. La révision est certes mo...

2021 : la croissance au beau fixe

Le Maroc devra enregistrer l’un des taux de croissance les plus robustes de la région cette année, ...

Des entreprises marocaines victimes des tensions entre Alger et Rabat

Encore une fois, les relations entre Alger et Rabat passent par la case rouge des tensions et des querelles diplomatiques. Dernier épisode en date de cette série noire, une affaire de résiliation des ...

Un record de transferts des MRE prévu à fin 2021

À la suite des travaux de la troisième réunion trimestrielle du Conseil de Bank Al-Maghrib (BAM) au titre de 2021, tenue ce mercredi 13 octobre, la banque centrale a souligné dans un communiqué que le...

IRES : le monde post-Covid-19

Dans son rapport stratégique 2021, intitulé “vers un nouveau monde post-Covid-19 ?”, l’Institut royal des Études stratégiques (IRES) s’est penché sur l’après-crise sanitaire. Soulignant une "quasi-imp...

FMI : malgré la baisse des perspectives de croissance mondiale, le Maroc affiche des prévisions à la hausse

Les perturbations persistantes de la chaîne d’approvisionnement et les pressions inflationnistes entravent la reprise de l’économie mondiale au sortir de la pandémie de la Covid-19, a déclaré ce mardi...