Aller au contenu principal

Prix Hassan II pour l'Environnement : Rabbah préside la 1re réunion du jury

Par Khansaa Bahra, Publié le 24/05/2021 à 16:45, mis à jour le 24/05/2021 à 17:58
         Temps de lecture 2 min.
Teaser Media
Aziz Rabbah, ministre de l’Énergie, des Mines et de l’Environnement

Ce jeudi 20 mai, Aziz Rabbah, ministre de l’Énergie, des Mines et de l’Environnement, a présidé la première réunion du jury de la 13e édition du Prix Hassan II pour l’Environnement. Organisée à distance, cette rencontre a été l’occasion de présenter les membres du jury et de convenir de la méthodologie de travail en vue de lancer le processus d’évaluation des candidatures reçues, dont le nombre a atteint 129 candidatures réparties sur six domaines (45 dans le domaine de Recherche scientifique et technique, 39 dans le domaine de l’action associative, 25 dans le domaine des médias, sept dans le domaine d’initiatives des entreprises, quatre pour les initiatives des collectivités territoriales et neuf pour le domaine de l’Exemplarité de l’Administration), indique un communiqué du département de Rabbah.

À cette occasion, le ministre a prononcé une allocution dans laquelle il a souhaité la bienvenue aux membres du jury et les a félicité pour leur nomination à la commission. Il a indiqué que ce prix, a pour objectif de couronner et valoriser les initiatives qui contribuent à la protection de l’environnement et au développement durable dans divers domaines liés à la recherche scientifique et technique, aux médias, à l’action associative, aux initiatives des entreprises, aux initiatives des collectivités territoriales et à l’Exemplarité de l’Administration. Rabbah a de plus souligné l’importance de ce prix, qui porte un grand nom, à savoir celui de feu le roi Hassan II, avec un parcours exceptionnel marqué par l’organisation de 12 éditions et le couronnement de 82 lauréats.

Pour le ministre, l’organisation de cette 13e édition s’inscrit dans le cadre de la dynamique que connait notre pays en matière d’environnement et de développement durable sous la conduite éclairée du roi Mohammed VI. Enfin, le ministre a précisé que le nombre important de candidatures reçues malgré les circonstances actuelles que notre pays connaît, témoigne du développement de la conscience environnementale au Maroc.

Par ailleurs, le communiqué tient à rappeler que le texte d’organisation de ce prix a été modifié récemment par l’ajout d’un nouveau domaine, relatif à l’exemplarité de l’Administration, dans l’objectif de créer une compétition entre les administrations publiques au niveau central et territorial dans le cadre de la déclinaison de la Stratégie nationale de Développement durable. Cette démarche est conforme aux recommandations de la première réunion de la Commission nationale du Développement durable, relatives à la mise en œuvre du Pacte de l’Exemplarité de l’Administration.

MEN : suspension de deux circulaires portant sur les contrôles continus

Le ministère de l’Éducation nationale, du Préscolaire et des Sports a annoncé, ce lundi 29 novembre, la suspension de deux circulaires ministérielles publiées les 15 et 16 septembre, relatives aux con...

Maroc-Israël : coopération sécuritaire historique

C'est le premier accord sécuritaire d’un État arabe avec Israël. Rabat et Tel-Aviv ont conclu le 24 novembre 2021 une avancée historique en matière coopération militaire. Une avancée conclue lors du ...

Le PAM en conclave à Marrakech, lance un appel à ses militants

Le Parti authenticité et modernité (PAM) a appelé, samedi 27 novembre à Marrakech, ses membres et militants à adhérer aux différents chantiers de développement, aux stratégies majeures et à la diploma...

Le Maroc envisage d’acheter 36 hélicoptères de type Bell-412 EPI

Selon le site espagnol Defensa, spécialisé dans les questions militaires, l’armée de l’air marocaine compte acquérir 36 hélicoptères polyvalents de la société américaine Bell Textron Inc. Il s’agirait...

Le roi Mohammed VI plaide pour la restauration de la confiance entre Palestiniens et Israéliens

Le roi Mohammed VI a réitéré son appel pour la restauration de la confiance mutuelle entre Palestiniens et Israéliens, dans la perspective de trouver une issue favorable à la question palestinienne, d...

Le Maroc et l’Algérie grands absents de la réunion de l’Union pour la Méditerranée

Nasser Bourita, ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l'étranger et Ramtane Lamamra, chef de la diplomatie algérienne, ont tous deux décidé de ne pa...