Aller au contenu principal

Casablanca : inauguration du nouveau siège de la BNPJ

Par Khansaa Bahra, Publié le 17/05/2021 à 10:57, mis à jour le 17/05/2021 à 14:35          Temps de lecture 2 min.
Teaser Media
Abdellatif Hammouchi, directeur général de la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN), inaugure du nouveau siège de la Brigade nationale de la police judiciaire (BNPJ), le 16 mai 2021 © DR

Ce dimanche 16 mai à Casablanca, Abdellatif Hammouchi, directeur général de la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN), a procédé à l’inauguration du nouveau siège de la Brigade nationale de la police judiciaire (BNPJ). Cette ouverture intervient à l’occasion de la commémoration du 65e anniversaire de la création de la DGSN. À cette occasion, Hammouchi a visité les différents services de ce nouveau siège, le laboratoire national de la police scientifique et technique et l’arrondissement de police de Roudani.

Le nouveau siège de la BNPJ, construit au niveau du boulevard Roudani, s’étend sur une superficie de plus de 16.000 m2, répartie en six niveaux, dont deux en sous-sol. Un pavillon dans chacun d’entre eux a été dédié aux bureaux de la BNPJ. Outre les bureaux et les espaces de travail, le nouveau siège a été équipé d’un ensemble d’infrastructures sécuritaires pour les besoins des investigations et enquêtes criminelles. Parmi ces infrastructures figurent les cellules pour les personnes placées en garde à vue, dont des espaces dédiés aux mineurs et aux femmes, ainsi qu’un système de contrôle de pointe opérationnel 24h/24 et une clinique équipée de tous les moyens de diagnostic et d’assistance nécessaire dans des cas d’urgence.

Le laboratoire scientifique, quant à lui, s’étend sur une superficie de 8.600 m2 et vise à moderniser tous ses établissements pour suivre les changements et les évolutions de la lutte contre le crime organisé. Il comprend cinq plateformes techniques ainsi qu’une division consacrée à l’ADN et aux empreintes héréditaires, a déclaré la directrice du laboratoire, Hakima Yahia. Il vise à soutenir les développements techniques et scientifiques dans le domaine de la détection des traces de crime, en permettant un traitement méticuleux et rapide des échantillons d’éléments provenant des scènes de crime. La nouvelle installation peut traiter jusqu’à 300 échantillons en moins de trois heures. Le laboratoire comprend également des équipements de nouvelle génération dédiés à l’expertise génétique permettant le traitement de 20.000 unités d’ADN en une seule catégorie afin de déterminer l’appartenance géographique des individus poursuivis dans des affaires criminelles et les caractéristiques de chacun, notamment la couleur des cheveux et des yeux.

Classes sociales : la dangereuse fracture

La haine des riches contre le mépris des pauvres. La société marocaine vit sous l’impulsion de dang...

Royaume-Uni : quelles sont les conditions pour s’y rendre depuis le Maroc ?

Alors que le monde continue de se déconfiner progressivement, de nombreuses personnes en profitent pour partir à l’étranger ou réserver des vacances, notamment au Royaume-Uni. Toutefois, ce pays est d...

Aïd Al-Adha : 5,8 millions de têtes d’ovins et de caprins identifiées

Dans le cadre des préparatifs de Aïd Al-Adha 1442, l’opération d’identification des bêtes se poursuit. En effet, la Fédération interprofessionnelle des viandes rouges (FIVIAR) et l’Association nationa...

Plus de 87% des eaux des plages marocaines conformes

Ce vendredi 18 juin, le département de l’Environnement du ministère de l’Énergie, des Mines et de l’Environnement a organisé une conférence de presse afin de présenter les résultats du rapport nationa...

Quel avenir pour la Radio au Maroc ? (avec Imad Kotbi)

Du jonglage au DJing en passant par la RNT, Imad nous fera voyager avec lui depuis ses débuts et sa formation, jusqu’à cette époque où la Radio évolue et ses méthodes aussi. Comment a-t-il débuté ? Qu...

Marhaba 2021 : quand le Maroc tend les bras à ses immigrés

Le Conseil de gouvernement a approuvé ce jeudi un projet de décret instituant « une indemnité de tr...