Aller au contenu principal

Une grève 100% féminine, l'arme suisse pour exiger l'égalité des sexes

Les femmes en Suisse sont en grève ce vendredi pour dénoncer la procrastination des progrès relatifs à la réduction de l'écart de rémunération et des inégalités des sexes.

Par Khansaa B., Publié le 14/06/2019, mis à jour le 30/12/2019
Teaser Media

La Suisse est l'un des pays les plus riches et les plus démocratiques au monde, mais en 1991, certaines femmes suisses n'avaient toujours pas le droit de voter. Ainsi au début des années 90s, une manifestation à laquelle ont participé environ 500 000 femmes, a conduit à l’adoption, cinq ans plus tard, de la loi sur l’égalité des sexes.

 

28 ans après leur première grève, les femmes suisses continuent de dénoncer les écarts de salaire entre hommes et femmes sous le slogan "Pay, time, respect!" (Rémunération, temps, respect !).

 

Le collectif Women's Strike Zurich, qui coorganise ce mouvement, a expliqué dans un communiqué : "Nous sommes en grève parce que les femmes gagnent moins que les hommes pour le même travail exercé, leurs promotions sont négligées, elles ne sont pas bien représentées au niveau exécutif et parce que les emplois typiquement féminins sont mal payés".

 

Selon les données de l'Office fédéral de la statistique, les femmes suisses gagnent 19,6% de moins que leurs homologues masculins. Bien que ce chiffre a diminué de près d'un tiers depuis la première grève, l'écart de discrimination, qui ne peut pas être expliqué par le rang ou le rôle, s'est en réalité aggravé à partir de 2000.

 

En plus de réclamer un salaire égal pour un travail égal, elles réclament la reconnaissance du "travail des femmes" et la suppression des politiques visant à mettre un terme à la violence et à la discrimination à leur égard.


  • Partagez

CESE : une nouvelle stratégie énergétique recommandée

Jeudi, le Conseil économique, social et environnemental (CESE) a appelé à la mise en place d’une no...

Hamza mon bb : le procès reporté au 21 juillet

Ce jeudi 9 juillet, l’examen de l’affaire "Hamza mon bb" devait avoir lieu. Cependant, le tribunal de première instance de Marrakech a décidé de reporter le procès de la chanteuse marocaine Dounia Bat...

Une prolongation de l'état d'urgence dans un contexte incertain

Alors que le Maroc a officiellement annoncé la prorogation de l’état d’urgence sanitaire jusqu’au 1...

Presse : la pandémie engendre des pertes de 243 millions de dirhams

Ce jeudi 9 juillet, le Conseil national de la presse (CNP) a publié un rapport présentant les répercussions de la pandémie du nouveau coronavirus sur son secteur, basé sur une enquête réalisée entre l...

Suite à la réouverture des frontières, la RAM lance un nouveau programme de vols

Ce jeudi 9 juillet, Royal Air Maroc (RAM) a annoncé son intention de mettre en place un nouveau programme de vols conformément à la récente décision du gouvernement de rouvrir ses frontières aéri...

Date, prix, conditions de la célébration... tout ce qu’il faut savoir sur l’Aïd Al-Adha

Cette année, la célébration de l’Aïd Al-Adha aura lieu pendant la dernière semaine du mois de juill...