Aller au contenu principal

HCP : enquête sur les revenus des ménages

Par Khansaa Bahra, Publié le 28/04/2021 à 11:31, mis à jour le 28/04/2021 à 15:32          Temps de lecture 2 min.
Teaser Media
Image d'illustration © DR

Dans une récente note sur les revenus des ménages, le Haut-Commissariat au Plan (HCP) a dévoilé que le revenu total des ménages marocains est estimé annuellement à 767.142 millions DH (MDH). C’est ce qu’ont montré les résultats d’une enquête couvrant l’ensemble du territoire national et des couches sociales, réalisée du premier décembre 2019 à fin mars 2020 auprès d’un échantillon de 3.290 ménages. Notons que compte tenu de la période de la réalisation de cette étude, inspirée de l’expérience de l’Institut national de statistique d’Italie, les résultats ne reflètent pas les effets de la pandémie de la Covid-19.

Le revenu annuel moyen, quant à lui, s’établit à 91.933 DH, ce qui équivaut à un revenu mensuel moyen de 7.661 DH. Il est de 98.483 DH en milieu urbain (8.207 DH par mois) et de 77.600 DH en milieu rural (6.467 DH par mois), indique le HCP. Ce dernier souligne que les ménages urbains disposent d’un revenu total de 2,8 fois celui des ménages ruraux, respectivement de 564.024 MDH pour les premiers et de 203.118 MDH pour les seconds.

Dans le détail, le HCP révèle que 50% des ménages à l’échelle nationale ont un revenu mensuel moyen supérieur à 5.133 DH. 50% des ménages en milieu urbain ont un revenu mensuel moyen supérieur à 5.609 DH et 50% des ménages en milieu rural ont un revenu mensuel moyen supérieur à 4.237 DH. Par personne, le revenu annuel moyen est de 21.515 DH sur le plan national, soit 1.793 DH par mois, 24.992 DH en milieu urbain (2.083 DH par mois) et 15.560 DH en milieu rural (1.297 DH par mois).

S’agissant de la distribution sociale des revenus des ménages, le HCP a souligné qu’au niveau national, les 20% de la population les plus aisés détiennent plus de la moitié (53,3%) des revenus des ménages contre 5,6% pour les 20% les moins aisés. Avec un revenu annuel moyen par tête de 57.400 DH, les 20% de la population les plus aisés disposent d’un revenu environ 10 fois (9,6) celui des 20% de la population les moins aisés (6.000 DH). En revanche les 10% de la population les moins aisés vivent avec moins de 6.270 DH par personne et par an (7.756 DH en milieu urbain et 5.157 DH en milieu rural).

Dans ces conditions, l’inégalité du revenu, estimée par l’indice de Gini, est de 46,4%, relativement élevée et dépassant le seuil socialement tolérable (42%). Enfin, le niveau d’inégalité associé à la répartition des dépenses est de 38,5%, par référence à l’indice de Gini, contre 46,4% pour le niveau d’inégalité des revenus. Par milieu de résidence, ces indices sont respectivement de 37,9% contre 45% en milieu urbain et 30,1% contre 44,5% en milieu rural.

Fête du trône : grâce royale et discours ce samedi

À l’occasion de la célébration du 22e anniversaire de l’accession au trône, le roi Mohammed VI adressera un discours à son peuple ce samedi 31 juillet 2021. Le discours sera retransmis sur les ondes d...

Covid-19 : vers une vaccination obligatoire ?

Le professeur Azeddine Ibrahimi, directeur du centre de recherche Bio-Inova, a souligné la hausse du taux de vaccination contre la Covid-19 au Maroc, déclarant que les autorités sanitaires ont réussi ...

Une femme à la tête du parquet d’un tribunal de première instance, une première au Maroc

Vendredi dernier, le Conseil supérieur du pouvoir judiciaire a annoncé que le roi Mohammed VI, président de cette instance, a approuvé la nomination de nouveaux responsables judiciaires, au sein de di...

Burn-out, et après ?

De plus en plus de personnes dans le monde professionnel souffrent d’épuisement. Le burn-out, en lien avec un stress chronique et parfois aigu, se traduit par une grande fatigue émotionnelle, un cynis...

Covid-19 : hausse constante du nombre de contaminations

Le Maroc a enregistré 9.428 cas de contamination à la Covid-19 ce mercredi 28 juillet. Une nette au...

Orangina lance sa nouvelle campagne, "Malin Sayf"

Alors que le monde fait face à la crise sanitaire, le besoin impérieux d’aller voir ailleurs après une année compliquée s’accentue. Dans ce sens, Orangina a lancé une nouvelle campagne. À l’heure où i...