Aller au contenu principal

Offres de garantie : prorogation de Damane Relance

Lors de sa 12e réunion, qui s’est déroulée à distance ce vendredi 2 avril, le Comité de Veille économique (CVE) a dévoilé avoir décidé de proroger au 30 juin 2021, le bénéfice de la garantie de l’État (Damane Relance). Toutefois, l’octroi de Damane Oxygène, deuxième produit de garantie dédié aux très petites, petites et moyennes entreprises (TPME), a expiré ce mercredi 31 mars. Revenons sur les résultats positifs obtenus grâce aux différents produits de garantie mis en place pour couvrir les besoins de financement des entreprises affectées par la crise de la Covid-19.

Par Khansaa Bahra, Publié le 02/04/2021 à 16:39, mis à jour le 02/04/2021 à 17:30
         Temps de lecture 4 min.
Teaser Media
La Caisse centrale de garantie (CCG)

Ce mercredi 31 marquait l’expiration de la date limite d’octroi des crédits Relance, notamment Damane Relance et Oxygène. Ce jour avait été fixé par le Comité de veille économique (CVE) lors de sa dernière réunion tenue en janvier dernier, lorsque le comité avait décidé de proroger la date limite d’octroi de ces crédits. Le CVE avait expliqué à l’époque avoir pris cette décision pour renforcer son soutien au tissu économique, et dans le but d’assurer les conditions d’un meilleur accompagnement de la reprise économique. Ainsi, il avait également décidé d’introduire des mesures d’assouplissement et d’amélioration des termes d’utilisation de cette offre. Ces mesures portent notamment sur l’élargissement de l’offre Relance aux courtiers d’assurance, aux bureaux de change et aux sociétés de transferts de fonds. S’ajoute aussi le relèvement du montant du crédit Relance à deux mois de chiffre d’affaires pour les entreprises du transport touristique affectées par la crise.

Toutefois, réuni ce vendredi 2 avril en mode visioconférence, le CVE a annoncé que l’octroi des crédits Damane Relance est prorogé au 30 juin 2021. Cette démarche vise à «accompagner la demande exprimée par les opérateurs économiques privés et publics et permettre également la finalisation des dossiers toujours en cours de formalisation», indique le ministère de l’Économie.

 

Bilan des crédits Relance

En 2020, le Maroc avait lancé ces deux grands programmes de garantie. Ces deux initiatives visent à aider les entreprises marocaines à relancer leur activité et à les protéger de la faillite. Les deux programmes fournissent des prêts garantis par l’État aux entreprises au Maroc pour couvrir leurs coûts de fonctionnement. Les entreprises peuvent étaler le remboursement de leurs prêts sur sept ans, avec une période de grâce de deux ans. Lancé en mars 2020, Damane Oxygène profite au tissu des très petites, petites et moyennes entreprises (TPME) impactées par la crise, y compris les petits vendeurs, les artisans, les coopératives et les travailleurs indépendants, avec un chiffre d’affaires annuel inférieur à 10 millions DH (MDH). Principalement destiné à faire face aux charges courantes, il garantit jusqu’à 95% de leurs prêts. Dès la mi-juin, un autre instrument a vu le jour afin d’assurer un retour progressif à une activité normale. Damane Relance a été déployé en faveur des petites, moyennes et grandes entreprises, essentiellement celles exerçant dans les domaines du tourisme, de l’industrie hôtelière et de l’immobilier, dont le chiffre d’affaires annuel dépasse 10 MDH. Il garantit 80% à 90% de la valeur du prêt.

Selon Mohamed Benchaâboun, ministre de l’Économie, des Finances et de la Réforme de l’administration, les deux programmes ont globalement réussi à soutenir les entreprises marocaines et à préserver les emplois. Leur mise en place depuis le début de la crise sanitaire a poussé les comptes débiteurs et crédits de trésorerie à progresser de 12,7%, selon les derniers statistiques monétaires de Bank Al-Maghrib.

Au 31 décembre 2020, ce sont ainsi 86.008 opérations de crédit qui ont été réalisées. En effet, en raison de la facilitation d’accès au financement durant la période de crise, la Caisse centrale de garantie (CCG) à traiter trois fois plus de dossiers de prêts que d’habitude, soit un surplus de 85.000 à 86.000 prêts accordés. De plus, l’année dernière, les crédits bancaires octroyés dans le cadre ces instruments ont atteint 53 milliards de dirhams (MMDH) et bénéficié à près de 66.200 entreprises. Près de 50.000 entreprises ont pu bénéficier de l’offre Damane Oxygène pour un volume crédit de plus de 18 MMDH. Dans le détail, 29% des bénéficiaires de ces crédits étaient des entreprises opérant dans le secteur de l’industrie. Celles exerçant dans le secteur commerce/distribution sont également les premières bénéficiaires (29%), suivies par le BTP avec 15% du volume des crédits.

Lors de sa 12e réunion CVE a noté avec satisfaction les résultats positifs obtenus grâce à ces différents produits de garantie. Au 31 mars dernier, ces instruments ont couvert 93.419 crédits bancaires pour un montant global de 61,5 MMDH en faveur des entreprises, a révélé le CVE, soulignant que ceci est en ligne avec les objectifs fixés au niveau du Plan de relance initié par le roi Mohammed VI.

Ces décisions qui mettront le tourisme à genoux

La suspension des vols en provenance et à destination de l’Allemagne, des Pays-Bas et du Royaume-Un...

Hausse de 223,3% des recettes touristiques à fin août

La reprise du secteur touristique se confirme. Selon la dernière note de conjoncture d’octobre 2021 de la Direction des études et des prévisions financières (DEPF), le troisième trimestre de l’année a...

Le PLF 2022 présenté au Parlement lundi prochain

Conformément aux dispositions de l’article 68 de la Constitution, les Chambres des représentants et des conseillers vont tenir une séance plénière conjointe le lundi 25 octobre à partir de 18h. Les de...

Le HCP lance une plateforme de collecte de données à distance

Le Haut-commissariat au Plan (HCP) modernise ses outils de collecte de données et met en place une nouvelle plateforme dédiée aux enquêtes de conjoncture auprès des entreprises. Cette solution s’inscr...

WTM : l’ONMT déterminé à promouvoir le tourisme marocain

Afin de rassurer les professionnels du tourisme ainsi que ses partenaires à la suite de la suspension des vols directs avec le Royaume-Uni, l’Allemagne et les Pays-Bas, l’Office national marocain du t...

Culture du cannabis : les recommandations du CESE

Le Conseil économique, social et environnemental (CESE) a rendu public son rapport annuel 2020 cons...