Aller au contenu principal

Pourquoi on interdit à Bakkoury de quitter le pays

Par Khansaa Bahra, Publié le 31/03/2021 à 15:02, mis à jour le 31/03/2021 à 15:30          Temps de lecture 1 min.
Teaser Media
Bakkoury interdit de quitter le Maroc

Ce lundi 29 mars, l’ingénieur et homme politique marocain Mustapha Bakkoury a été interdit de quitter le territoire national. En effet, selon le journal arabophone Assahafa, les éléments de sécurité de l’aéroport international Mohammed V de Casablanca ont empêché l’ancien secrétaire général du Parti authenticité et modernité (PAM) de quitter le territoire national, sur la base d’une décision judiciaire.

D’après Yabiladi, qui cite une source sécuritaire, «jeudi, un juge d’instruction a ordonné d’inscrire le nom du président du Conseil de la région Casablanca-Settat, depuis septembre 2015, et de l’Agence marocaine de l’énergie durable (MASEN) depuis 2010, sur la liste des personnes interdites de quitter le Maroc». Selon la même source, Bakkoury fait l’objet d’une enquête sur les projets menés par MASEN. Il est soupçonné d’intelligence avec un État étranger (Allemagne).

Pour rappel, Mustapha Bakkoury avait été sèchement remercié de la présidence de la Caisse de dépôt et de gestion (CDG) en 2009 à cause de son management jugé inapproprié sur certains dossiers.

Affaire Pegasus : le Maroc contre-attaque

Deux semaines après sa révélation au grand jour, l’affaire Pegasus continue de faire du bruit. Forb...

Diplomatie espagnole : «le calme» et «la discrétion» sont de mise pour résoudre la crise avec le Maroc

Le nouveau ministre espagnol des Affaires étrangères, Jose Manuel Albares, a appelé au calme et à la discrétion pour consolider et rétablir les liens entre son pays et le Maroc. Ce dernier, qui a remp...

Pegasus : Forbidden Stories et d’Amnesty échouent à produire des preuves

Ce mercredi 4 août, Olivier Baratelli, l'avocat du Maroc dans l’affaire Pegasus, a affirmé qu'après le délai fixé de 10 jours, Forbidden Stories et Amnesty International n’ont pas réussi à apporter de...

Observateurs d’élections : 38 associations et réseaux nationaux désormais accrédités

Ce mercredi 4 août à Rabat, la Commission spéciale d’accréditation des observateurs des élections a tenu sa quatrième réunion. Lors de cette rencontre, l'instance a donné son aval à 15 associations et...

Bilan du gouvernement, pandémie, élections… El Otmani dit tout

À un mois des élections législatives 2021, le Chef du gouvernement Saad Dine El Otmani a été invité...

Législatives : Benkirane ne se portera pas candidat

Dans une interview accordée à Le360, Abdelilah Benkirane, l'ex-Chef du gouvernement et ancien secrétaire général du Parti de la justice et du développement (PJD), a annoncé qu'il ne se présentera pas ...