Aller au contenu principal

Peinture de bâtiment : le ministère de l'Industrie veut mettre fin à la pratique des jetons

Par Khansaa Bahra, Publié le 23/03/2021 à 11:45, mis à jour le 23/03/2021 à 16:07          Temps de lecture 2 min.
Teaser Media
Banque de projets industriels : MHE voit grand

Ce lundi 22 mars, lors d’une rencontre avec les acteurs du secteur, Moulay Hafid Elalamy, ministre de l’Industrie, du Commerce et de l’Économie verte et numérique, a annoncé que la pratique du jeton sous toutes ses formes ainsi que tout programme d’intéressement ou fidélité lié à la vente de la peinture sont «catégoriquement interdits». Cette pratique consiste à échanger un jeton ou ticket introduit dans le pot de peinture contre une somme égale au nombre de points qu’il contient et dont la valeur peut dépasser 100 DH. Elle bénéficie uniquement à l’artisan peintre, puisque le prix (du pot) est supporté en sa totalité par le consommateur.

Ainsi, les professionnels et fabricants de peinture de bâtiment ont jusqu’au 30 avril 2021 pour retirer du marché de façon définitive, tout type de jeton, notamment les tickets, les tickets à gratter, les points de fidélité, les cartes de fidélité, les cartes à points, les applications informatiques, les QR codes… Ils peuvent également retirer du marché tout programme d’intéressement ou fidélité lié à la vente de la peinture, qu’il soit destiné au peintre, au revendeur ou autres, a précisé Elalamy. Afin de veiller au respect de l’arrêt de cette pratique, le département de ce dernier met en place, en parallèle, un dispositif de contrôle déployé dans les usines, les circuits de distribution et à l’import, a fait savoir le ministre. «Il est inadmissible que ce genre de pratique continue de sévir sur le marché national au nom de la concurrence. Cette pratique conduisant au renchérissement du prix se fait au détriment du citoyen, en violation des lois en vigueur de la protection du consommateur, de la liberté des prix et de la concurrence», a-t-il souligné. Le ministre a, par ailleurs, rappelé que cette même pratique est incriminée par le Code pénal dans l’article 339.

M. Benchaâboun présente le cadre général de la loi de Finances 2022

Mohamed Benchaâboun, ministre de l’Économie, des Finances et de la Réforme de l’Administration, a p...

Renouvèlement des accords entre Renault et le Maroc

Ce mardi 27 juillet, le groupe Renault Maroc a annoncé la signature du renouvèlement de ses accords avec le Maroc sur la période 2021-2030. Cette convention, paraphée dans le cadre du plan d’accélérat...

Le projet de loi de Finances 2022 au centre des débats

Le ministre de l’Économie, des Finances et de la Réforme de l’administration, Mohamed Benchaâboun, ...

L’État cède 35% de Marsa Maroc à Tanger Med

Dans un communiqué publié ce mardi 27 juillet, Marsa Maroc a annoncé que l’État procèdera à la cession au profit du groupe Tanger Med, d’une participation stratégique à hauteur de 35% du capital socia...

Campagne céréalière 2020-2021 : une très bonne récolte de 103,2 millions de quintaux

La campagne agricole 2020-2021 s’est distinguée par une bonne répartition temporelle de pluviométrie et une occurrence avec les stades clés de développement des céréales (tallage, montaison et remplis...

Tourisme : quelles perspectives pour le deuxième semestre 2021 ?

L’Office national des aéroports (ONDA) a souligné dans un communiqué que le nombre de passagers enr...