Aller au contenu principal

Contractuels : la police accusée d’utiliser les mesures anti-Covid pour empêcher des manifestations

Par Khansaa Bahra, Publié le 18/03/2021 à 10:26, mis à jour le 18/03/2021 à 18:25
         Temps de lecture 1 min.
Teaser Media
Photo prise lors de la manifestation des contractuels à Rabat © Mounir Mehimdate

Ce lundi 15 et mardi 16 mars, des centaines d’enseignants sont descendus dans les rues de la capitale marocaine Rabat pour protester contre la contractualisation. Ce mardi, alors que ces protestataires tentaient d’organiser un sit-in devant les sièges du ministère de l’Éducation et du Parlement, la police est intervenue pour disperser les foules. La police a également procédé à des arrestations, en invoquant les restrictions mises en place pour lutter contre la Covid-19.

Suite à cette «répression brutale pratiquée par les forces de l’ordre sous diverses formes, pour contrer les manifestations pacifiques les 15 et 16 mars 2021 à Rabat, menées par des enseignants titulaires de diplômes supérieurs, les contractuels», le Bureau national du Syndicat national d’enseignement (SNE) a réagi. Dans un «communiqué de condamnation», le syndicat a révélé que la répression a atteint le point «d’interdire le séjour des enseignants dans les hôtels de Rabat». Il s’agit d’une «approche systématique dans laquelle l’État s’est engagé pour confronter les manifestations pacifiques et légitimes des cadres de l’éducation» et «légitimer les attaques contre les libertés sous le couvert de la pandémie».

Pour rappel, les enseignants contractuels marocains mènent des grèves et des manifestations depuis 2019, appelant à leur intégration au statut de fonctionnariat de la tutelle et à des augmentations de salaire. Le Maroc a adopté le recrutement régional des enseignants contractuels en 2016. Depuis lors, plus de 50.000 enseignants ont été embauchés dans le cadre de ce système.

Covid-19 : où et comment peuvent voyager les Marocains ?

Avec l’amélioration de la situation épidémiologique liée à la pandémie de la Covid-19, plusieurs pa...

Affaires Raissouni et Radi : le gouvernement marocain saisi par des responsables onusiens

Avant de soumettre leur rapport final au sujet des affaires des journalistes Soulaïman Raissouni et Omar Radi, quatre rapporteuses spéciales des Nations Unies (ONU) ont saisi ce dimanche le gouverneme...

Le Canada prolonge la suspension des vols en provenance du Maroc

Très mauvaise nouvelle pour les Marocains résidant au Canada. La suspension des vols directs commerciaux et privés de passagers en provenance du Maroc, en vigueur depuis le 29 août dernier, a été prol...

Enseignement supérieur : une énième réforme

Alors que la réforme de l’enseignement supérieur prévoyait l’application du nouveau système Bachelo...

Traitements anti-cancer : des manifestations contre la pénurie

Ce vendredi 24 septembre, des dizaines de personnes ont organisé une manifestation à Casablanca pour exiger un accès rapide aux médicaments contre le cancer. Des patients et leurs familles ont scandé ...

Développement énergétique durable : l’ONEE, le GSEP et l’UM6P s’associent pour la promotion de l’excellence académique

Dans un communiqué publié ce jeudi 23 septembre, l’Office national de l’Électricité et de l’Eau potable (ONEE) a annoncé avoir conclu un partenariat avec le Partenariat mondial pour l’électricité dura...