Temps de lecture : 3 minutes

Accueil / Économie / Visas Schengen rejetés : près de 11 millions de perte pour les Marocains

Visas Schengen rejetés : près de 11 millions de perte pour les Marocains

Temps de lecture : 3 minutes

En Bref

Temps de lecture : 3 minutes

Historiquement, les Africains comptent parmi les principaux demandeurs de visas Schengen. En plus de déposer la majorité des demandes, ils subissent également le plus grand nombre de rejets, avec, en tête, les Marocains et les Algériens.

Le nombre élevé de refus de visas a entraîné des dépenses significatives pour les ressortissants africains, qui perdent des millions chaque année en transferts de fonds inversés, ne bénéficiant qu’aux pays de l’UE, selon Schengen.News.

En 2023, les statistiques des visas Schengen montrent que 704.000 demandes de visa déposées par des ressortissants africains ont été rejetées. Cela représente une perte de 56,3 millions d’euros, les frais de demande de visa étant non remboursables. Les Marocains, principaux demandeurs de visas en Afrique en 2023, ont également enregistré un nombre élevé de rejets, avec 136.367 demandes refusées, soit 8,3% du total des visas rejetés. En termes de dépenses, les Marocains ont perdu 10,9 millions d’euros en demandes rejetées.

Lire aussi : Tourisme : des internautes appellent à imposer le visa aux Français

Les Algériens ont été les plus grands dépensiers en visas Schengen en 2023. L’Algérie a enregistré un nombre de demandes rejetées représentant 10,18% de toutes les dépenses liées aux refus. En nombre absolu, 166.260 demandes sur 474.032 déposées par des Algériens ont été rejetées, soit un taux de refus de 35,07%. Ce taux élevé de demandes et de refus a un impact économique considérable, chaque demande coûtant 80 euros, ce qui équivaut à près d’un tiers du salaire moyen en Algérie (300 €).

Un fort impact économique

Les Africains sont lourdement touchés par ces dépenses, sachant que la majorité des pays africains ont des salaires parmi les plus bas au monde. En 2023, les refus de visas pour les Africains représentaient 43,1% du montant total généré par les demandes rejetées.

Une étude récente d’EU Observer révèle que les refus de visas Schengen ont généré 130 millions d’euros en 2023, contre 105 millions d’euros l’année précédente, montrant une tendance à la hausse des dépenses et des taux de refus. Les pays d’Afrique et d’Asie représentent 90% de tous les coûts liés aux refus de visas Schengen. L’inégalité des visas a des conséquences tangibles, touchant particulièrement les populations les plus pauvres. Ces coûts, souvent ignorés dans les discussions sur l’aide et la migration, sont des transferts de fonds inversés des pays pauvres vers les pays riches, souligne Marta Foresti, fondatrice du Collectif LAGO.

À partir du 11 juin 2024, une nouvelle mesure de l’UE augmentera les frais de demande de visa de 80 à 90 euros, portant les dépenses des Africains de 56 millions à 63 millions d’euros.

Laissez-nous vos commentaires

Temps de lecture : 3 minutes

La newsletter qui vous briefe en 5 min

Chaque jour, recevez l’essentiel de l’information pour ne rien rater de l’actualité


Et sur nos réseaux sociaux :

visas

Inauguration de la première ligne Marrakech-Montréal

C’est parti pour la nouvelle ligne Montréal-Marrakech. Le vol inaugural, opéré par la compagnie canadienne Air Transat, a atterri ce matin, …
visas

Aïd Al-Adha : l’approvisionnement des GAB assuré (BAM)

Bank Al-Maghrib (BAM) a annoncé la mise en place des mesures préventives, à l’occasion de l'Aïd Al-Adha qui sera célébrée cette année en pro…
visas

Services marchands non financiers et commerce de gros : prévisions optimistes pour le T2-2024

Au premier trimestre 2024, l’activité des services marchands non financiers a montré des résultats variés, indique le Haut-Commissariat au P…
visas

L’Espagne premier exportateur européen vers le Maroc en 2023

Les données sur le commerce bilatéral entre les deux pays fournies par l'Ambassade d'Espagne à Rabat révèlent qu'en 2023, les exportations e…
visas

Délais de paiement : Nadia Fettah et Chakib Alj président la 6e réunion

Nadia Fettah Alaoui, ministre de l’Économie et des Finances, et Chakib Alj, président de la Confédération générale des entreprises du Maroc …
visas

Tourisme : près de 6 millions d’arrivées à fin mai 2024

Les arrivées touristiques au Maroc ont dépassé les 5,9 millions de personnes à fin mai 2024, marquant une augmentation de 15% par rapport à …
visas

Assurances : hausse de 1,8% des primes émises au premier trimestre 2024

L’Autorité de contrôle des assurances et de la prévoyance sociale (ACAPS) a annoncé que les primes émises par les entreprises d’assurances e…
visas

L’ONDA inaugure une nouvelle zone de transit à l’aéroport Casablanca Mohammed V

L'Office national des aéroports (ONDA) vient de franchir une nouvelle étape dans l'amélioration des infrastructures de l'aéroport Casablanca…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Poster commentaire