Temps de lecture : 3 minutes

Accueil / Économie / USAID et OCP : un partenariat innovant pour révolutionner l’agriculture en Afrique

USAID et OCP : un partenariat innovant pour révolutionner l’agriculture en Afrique

Temps de lecture : 3 minutes

En Bref

Temps de lecture : 3 minutes

Dans une initiative historique visant à transformer l’agriculture en Afrique, l’Agence des États-Unis pour le développement international (USAID) et le Groupe OCP, leader mondial des solutions de nutrition des plantes et des engrais phosphatés, ont établi un partenariat stratégique pour surmonter les obstacles entravant le potentiel agricole du continent. Cet accord, signé par Samantha Power, administratrice de USAID, lors d’une visite à l’Université Mohammed VI Polytechnique, marque le début de deux projets innovants visant à améliorer l’efficacité et la productivité agricoles en Afrique.

Projets innovants pour une agriculture durable

Le partenariat entre USAID et le Groupe OCP se concentre sur deux initiatives principales. Le projet «Space to Place» a pour objectif de recueillir des données locales précises sur les sols et le climat, fournissant ainsi un outil d’aide à la décision destiné aux agriculteurs. Cet outil guidera les agriculteurs vers une utilisation optimale de solutions de nutrition des plantes, customisées pour répondre aux besoins spécifiques de leurs terres et cultures. L’objectif est d’améliorer la santé des sols tout en augmentant durablement les rendements agricoles.

Le deuxième projet, «Rock Phosphate Amendment», évaluera, quant à lui, l’impact de l’application de roche phosphatée et de formules nutritionnelles innovantes sur les rendements des cultures et la fertilité des sols. Ce projet développera également un système d’aide à la décision pour la roche phosphatée, aidant les agriculteurs à identifier les sols et les cultures les plus aptes à bénéficier de cette approche.

Un engagement à long terme

L’accord, d’une durée initiale de quatre ans, prévoit la participation d’autres parties prenantes et partenaires pour soutenir ces initiatives révolutionnaires. Le Groupe OCP, à travers OCP Africa, investira 30 millions de dollars pour soutenir l’utilisation efficace des engrais en Afrique subsaharienne, complétant ainsi l’investissement de 40 millions de dollars de USAID pour l’expansion de l’initiative «Space to Place».

Ensemble, ces investissements totalisent 100 millions de dollars, soutenant directement le plan d’action continental adopté lors du Sommet sur les engrais et la santé des sols en Afrique, tenu à Nairobi.

Les ambitions du partenariat USAID-OCP

Lors de sa visite à l’Université Mohammed VI Polytechnique, Samantha Power a observé les recherches en cours et a échangé avec des représentants de coopératives locales. Elle a souligné l’importance du Groupe OCP comme partenaire dans la lutte contre la crise alimentaire mondiale, et a mis en avant l’utilisation de la technologie géospatiale pour fournir des recommandations aux agriculteurs sur l’utilisation efficace des engrais.

De son côté, Mostafa Terrab, président-directeur général du Groupe OCP, a exprimé sa satisfaction quant à ce partenariat renforcé avec USAID. Selon lui, cette collaboration vise à libérer le potentiel des agriculteurs africains, contribuant ainsi à nourrir le continent et le monde, tout en améliorant la santé des sols et en protégeant l’environnement et le climat.

Laissez-nous vos commentaires

Temps de lecture : 3 minutes

La newsletter qui vous briefe en 5 min

Chaque jour, recevez l’essentiel de l’information pour ne rien rater de l’actualité

Et sur nos réseaux sociaux :

Agriculture en Afrique

HCP : 83,71 % des ménages arrivent à couvrir leurs dépenses

Le Haut-Commissariat au Plan (HCP) déclare que plus de 8 ménages sur dix soit 83,71% arrivent à couvrir leurs dépenses, dont 70,1% arrivent …
Agriculture en Afrique

Bank Al Maghrib se dirige vers le maintien du taux directeur à 3%

Le conseil de Bank Al-Maghrib (BAM) se dirige vers un maintient de son taux directeur à 3% pour la quatrième fois consécutive, afin de pours…
Agriculture en Afrique

Assurances : la vente en ligne, un levier de croissance durable

La vente en ligne de produits d’assurance représente un moteur de croissance durable pour le secteur. C'est ce qu'a affirmé Younes Lammat, d…
Agriculture en Afrique

Collectivités territoriales : 16,3 MMDH de recettes fiscales à fin mai

Les recettes fiscales ont atteint 16,3 milliards de dirhams (MMDH) à la fin de mai, soit une augmentation de 23,2% par rapport à la même pér…
Agriculture en Afrique

LGV Kénitra-Marrakech : l’Espagnol Ineco désigné maître d’œuvre pour l’expansion

L'expansion de la Ligne à Grande Vitesse (LGV) reliant Kénitra à Marrakech progresse avec la désignation d'Ineco comme maître d'œuvre pour l…
Agriculture en Afrique

Autoentrepreneur, un statut en attente de réforme

Mis en place en 2015 pour formaliser le secteur informel, le régime des autoentrepreneurs s'apprête à subir une révision substantielle, comm…
Agriculture en Afrique

Baisse de l’indice des prix à la consommation

En mai 2024, l'indice des prix à la consommation a diminué de 0,2% par rapport au mois précédent. Cette fluctuation résulte d'une baisse de …
Agriculture en Afrique

Aérien : Royal Air Maroc déploie un dispositif spécial pour la saison estivale

Royal Air Maroc (RAM) met en place un dispositif spécial préparation de la saison été 2024 pour répondre à une demande qui s’annonce en fort…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Poster commentaire