Temps de lecture : 3 minutes

Accueil / Politique / Nizar Baraka : une amélioration du déficit hydrique grâce aux pluies

Nizar Baraka : une amélioration du déficit hydrique grâce aux pluies

Temps de lecture : 3 minutes

En Bref

Temps de lecture : 3 minutes

Dans différentes régions du Royaume, les récentes précipitations ont eu un impact positif sur la situation hydrique. Comparées aux années normales, elles ont réduit le déficit hydrique de 70% à 57%, et par rapport à l’année précédente, de 37%. Cependant, malgré cette amélioration, le taux de remplissage des barrages est actuellement de 23,2%, en baisse par rapport aux 31,7% enregistrés l’année dernière.

Le ministre de l’Équipement et de l’Eau, Nizar Baraka, a informé la Chambre des représentants que depuis septembre, la capacité des barrages s’est renforcée grâce à des importations supplémentaires atteignant 646 millions de mètres cubes.

Lire aussi : Pénurie de l’eau : des mesures drastiques adoptées à Tanger

Plans de renforcement des ressources en eau et du dessalement

Il a également souligné que les importations d’eau ont atteint 3,7 milliards de mètres cubes, en baisse par rapport aux 5 milliards de mètres cubes de l’année précédente. Le ministre a rappelé qu’une nouvelle feuille de route a été élaborée lors d’une séance de travail présidée par le roi Mohammed VI pour faire face à ces défis.

Baraka a noté le démarrage de l’exploitation de nouveaux barrages dans diverses régions et la planification de la mise en service d’autres barrages tels que Ghriss, Amdaz, Koudyat El Berna à Sidi Kacem, ainsi que l’accélération de la construction de 13 autres barrages en cours.

Lire aussi : Sécheresse : initiatives royales pour sauvegarder les ressources en eau

Mesures pour économiser et gérer l’eau de manière plus efficace

En ce qui concerne l’utilisation de l’eau des barrages, le ministre a annoncé la mise en place de pompes flottantes dans plusieurs barrages pour l’agriculture et l’approvisionnement en eau potable. De plus, plusieurs forages exploratoires sont en cours pour l’approvisionnement en eau potable.

Nizar Baraka a également abordé la question du dessalement, notant une convention avec l’Office Chérifien des Phosphates pour fournir 100% d’eau potable à partir du dessalement pour Safi et El Jadida. Il a souligné l’importance de ces projets pour soulager la pression sur le barrage Al Massira.

En ce qui concerne les stations de dessalement, il a indiqué l’ouverture prochaine de la station de Casablanca, ainsi que la réalisation de stations à Sidi Ifni en 2024 et à Dakhla en 2025. Il a de plus évoqué l’agrandissement de la station d’Agadir d’ici 2026, ainsi que le lancement de neuf autres stations cette année ou l’année prochaine.

Le ministre a mentionné l’utilisation de plus de 42 stations mobiles de dessalement d’eau, l’acquisition de 20 nouvelles stations et la création de trois grandes stations mobiles de dessalement. Il a aussi souligné des mesures pour renforcer l’approvisionnement en eau potable en milieu rural, notamment l’utilisation de camions citernes et des efforts pour réduire le gaspillage d’eau, détecter les fuites dans les canalisations et restreindre l’utilisation d’eau potable pour les espaces verts, avec plus de 370 infractions relevées par la «police des eaux».

Laissez-nous vos commentaires

Temps de lecture : 3 minutes

La newsletter qui vous briefe en 5 min

Chaque jour, recevez l’essentiel de l’information pour ne rien rater de l’actualité


Et sur nos réseaux sociaux :

hydrique

Maroc-Roumanie : un accord pour renforcement des liens militaires

Le ministre délégué auprès du chef du gouvernement chargé de l'Administration de la défense nationale, Abdeltif Loudyi, a accueilli Angel Ti…
hydrique

Conseil de gouvernement : délais de paiement, mutualité et aquaculture au menu

Jeudi prochain se tiendra un Conseil de gouvernement sous la présidence du chef de l’exécutif, Aziz Akhannouch. Selon la chefferie du gouver…
hydrique

Sécurité alimentaire : le Maroc préside le Conseil exécutif du PAM

Ce lundi, le Maroc a été unanimement désigné à la présidence du Conseil exécutif du Programme alimentaire mondial (PAM) pour 2024, avec Yous…
hydrique

Washington : l’Initiative royale pour l’Atlantique sous les projecteurs

Le briefing conjointement organisé par le département d’État américain et l’Ambassade du Maroc à Washington a mis en lumière les développeme…
hydrique

Sécurité spirituelle : la contribution de la Fondation Mohammed VI des Ouléma en Ouganda

Une conférence scientifique a débuté samedi à Kampala, en Ouganda, mettant en lumière l'action de la Fondation Mohammed VI des Ouléma africa…
hydrique

À Tiznit, Akhannouch lance plusieurs projets socio-économiques

Le chef du gouvernement, Aziz Akhannouch, accompagné de Mohammed Sadiki, Khalid Aït Taleb et Nizar Baraka, a effectué une visite vendredi da…
hydrique

CIJ : le Maroc à La Haye en soutien à la Palestine

Le Maroc réitère son engagement envers la cause palestinienne en participant activement aux audiences de la Cour Internationale de Justice (…
hydrique

Lutte contre l’inflation : Baïtas, porteur de bonnes nouvelles

Le ministre délégué chargé des Relations avec le Parlement et porte-parole du gouvernement, Mustapha Baïtas, a annoncé jeudi des nouvelles e…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Poster commentaire