Temps de lecture : 5 minutes


Mondial 2022 : comment le Maroc a réussi cet exploit ?

Temps de lecture : 5 minutes

Temps de lecture : 5 minutes

Le Maroc est en quart de finale de la Coupe du monde 2022 et c’est bien une réalité. Un exploit inimaginable qui permet aux Lions de l’Atlas de renouer avec le succès, quelques mois seulement après une douloureuse élimination de la dernière Coupe d’Afrique des Nations qui s’est jouée au Cameroun. Les coulisses d’un exploit retentissant.

Temps de lecture : 5 minutes

De l’élimination de la CAN au limogeage de Vahid Halilhodzic, passant par l’arrivée de Walid Regragui et le retour des piliers de la sélection : l’exploit des Lions de l’Atlas dans ce Mondial n’est pas le fruit du hasard.

Le Maroc est en effet en train de récolter les fruits d’un travail de longues années, mené Fouzi Lekjaâ. L’homme qui dirige la Fédération royale marocaine de football (FRMF) depuis 2014 a mené une politique sportive ambitieuse, qui place aujourd’hui le Royaume parmi les grands.

Lire aussi : LeBrief du Mondial #5 : des Lions euphoriques pour un quart historique 

 

L’homme des missions impossibles

Il est un homme de défis, un travailleur et un passionné de football. Ce n’est d’ailleurs pas pour rien qu’il a obtenu la confiance du roi Mohammed VI, qui lui a confié le poste du ministre délégué auprès de la ministre de l’Économie et des finances chargé du Budget.

Né en juillet 1970, ce natif de Berkane a obtenu son baccalauréat en 1988, option sciences expérimentales avec mention bien. Il s’est ensuite dirigé vers la capitale pour intégrer l’Institut Hassan II d’agronomie, pour devenir quelques années après ingénieur agronome. Et c’est donc tout naturellement qu’il a rejoint le ministère de l’Agriculture.

Lekjaâ ne s’est pas arrêté là. Il a rejoint l’École nationale d’administration pour se diriger vers le département des Finances où il a grimpé petit à petit les échelons, jusqu’à s’occuper du budget au sein de ce département hautement stratégique.

Son travail ne l’a pas détourné de sa passion pour le football. En 2009, il a pris les rênes de son club de cœur, la Renaissance sportive de Berkane et la suite, tout le monde la connaît. En 2014, il succède à Ali Fassi Fihri au sein de la FRMF et réussit, en quelques années, de faire de l’équipe nationale un ogre africain, en réussissant à la faire qualifier pour le Mondial russe, 20 après sa dernière qualification.

Aujourd’hui, l’exploit est plus grand et le Maroc s’apprête à jouer le premier quart de finale de son histoire dans la plus prestigieuse des compétitions.

Il est donc essentiel de souligner le grand chantier mené par Lekjaâ. Une politique rigoureuse basée sur des infrastructures de haut niveau, une amélioration des conditions économiques des clubs, une restructuration du cadres techniques et une formation des jeunes. Bref, un travail qui ne peut donner que satisfaction. Alors autant continuer sur cette voie pour plus d’exploit dans le long terme.

Lire aussi : FRMF : les conclusions de la première réunion du nouveau comité directeur

 

Walid Regragui, le pari gagnant

Arrivé il y a seulement quatre mois, Walid Regragui a déjà marqué l’histoire. Une réussite pas si étonnante, car le pari risqué de Fouzi Lekjaâ a finalement réussi.

Le limogeage de Vahid Halilhodzic malgré la qualification pour ce Mondial a été considéré, pour certains, comme une opération kamikaze. Et pourtant, c’est tout le contraire qui s’est passé.

Dès son arrivée, Regragui a su bâtir un groupe soudé et combatif. Il a réussi à insuffler un vent nouveau dans cette sélection, en bénéficiant d’un grand soutien de son patron.

Il semblait clairement le candidat idéal pour prendre la place du Franco-bosniaque. Il faisait l’unanimité auprès des supporters et des médias, lui qui venait de clôturer une saison XXL avec le Wydad de Casablanca, en lui offrant un troisième titre de Ligue des champions africaine.

Depuis qu’il était joueur, Regragui a toujours été charismatique. Il ne connaît pas la langue de bois. Il est franc et direct avec les médias et il adopte la même méthode avec son staff, ses dirigeants et ses joueurs.

Lire aussi : Walid Regragui, l’homme de la situation en route vers le Qatar 

Walid Regragui est le genre de coach qui croit en ce qu’il fait, au travail quotidien. Exigeant et très sérieux, il veut que tout le monde bosse au maximum.

Avec ses joueurs, il se considère comme un guide. Il les accompagne, les pousse quand ils en ont besoin et les ramène dans le droit chemin quand ils s’égarent. Très proches d’eux, il essaye de leur montrer le chemin vers la réussite collective et individuelle.

Son point fort : la préparation mentale. Regragui est un bon communicant. Ce professionnel cherche toujours le bien-être des joueurs. Ces derniers n’hésitent pas aujourd’hui à se confier à lui. Et c’est ce qui manquait à cette équipe depuis longtemps.

En conclusion, le travail fini toujours par payer. Alors continuons de bosser !

Recommandé pour vous


Le Roi adresse un message de condoléances à la famille de feue Khadija Assad

Mondial 2022 : un accueil royal prévu pour le retour des Lions de l’Atlas

Suite à l’exploit réalisé en Coupe du monde Qatar 2022 et la qualification …

Mondial 2022 : le Maroc célèbre ses héros

Mondial 2022 : les Lions de l’Atlas attendus au Maroc ce mardi

Petit changement dans le programme des Lions de l'Atlas. Alors qu'ils devai…

Mondial 2022 : le pari réussi du Qatar, Messi aux anges et incroyable épopée du Maroc

Mondial 2022 : le pari réussi du Qatar, Messi aux anges et incroyable épopée du Maroc

Le rideau est tombé hier soir à Doha sur la 22ᵉ édition de la Coupe du mond…

Le roi Mohammed VI félicite les présidents français et argentin

Mondial 2022 : le Roi félicite les présidents français et argentin

Le roi Mohammed VI a adressé un message de félicitations au président de la…

L'Argentine remporte la Coupe du monde 2022 !

L’Argentine remporte la Coupe du monde 2022 !

L'Argentine a remporté la Coupe du monde 2022. La finale a couronné l'Albic…

Le Roi adresse un message de condoléances à la famille de feue Khadija Assad

Le roi Mohammed VI félicite l’équipe nationale de football pour son exploit historique

Le roi Mohammed VI a adressé un message de félicitations aux membres de l'é…

Amical : le Maroc face au Pérou en mars prochain

Les Lions de l’Atlas à la quatrième place, la tête haute !

     La fin du match !  C’est terminé. Le Maroc s’es…

Nabil Jedlane, professeur d'économie et chef du département Management à l'Ecole nationale de commerce et de gestion de Tanger

Nabil Jedlane : l’exploit des Lions aura un impact positif sur la croissance

LeBrief.ma : Le parcours très honorable de l'équipe du Maroc en Coupe du mo…

Notre
sélection vidéos


Notre
sélection E-Podcast