Temps de lecture : 2 minutes

Accueil / Économie / Le Maroc, candidat pour accueillir l’Observatoire africain de l’industrialisation

Le Maroc, candidat pour accueillir l’Observatoire africain de l’industrialisation

Temps de lecture : 2 minutes

En Bref

Temps de lecture : 2 minutes

Le Maroc a proposé d’accueillir l’Observatoire africain de l’industrialisation. Cette proposition a été faite lundi à Vienne par le ministre de l’Industrie et du Commerce, Ryad Mezzour. Et ce, lors de la 20ᵉ session de la Conférence générale de l’Organisation des Nations unies pour le développement industriel (ONUDI). À cette occasion, le ministre a appelé les partenaires internationaux du Royaume à soutenir cette initiative. Celle-ci vise à créer un élan de connaissances et de croissance à travers l’Afrique grâce à une nouvelle génération de coopération Sud-Sud.

À travers cette initiative, le Maroc souhaite partager son expérience en statistiques industrielles avec d’autres pays africains. Une démarche qui confirme son engagement continu à soutenir le mandat et les actions de l’ONUDI pour un développement optimal.

Lire aussi : Développement industriel : Sanae Lahlou nommée représentante Maroc de l’ONUDI

Vers une nouvelle ère industrielle

Dans son allocution, Mezzour a souligné l’importance des investissements dans des technologies innovantes, durables et inclusives pour l’industrie future. Il a affirmé l’engagement du Maroc à être un acteur clé dans ce voyage transformateur. Un projet qui intègre aussi le Nouveau modèle de développement qui cherche à assurer une croissance industrielle équitable, résiliente et durable.

Le ministre a également mis l’accent sur la résilience exceptionnelle du Maroc face aux défis mondiaux. Il a noté aussi la capacité du pays à offrir des solutions industrielles innovantes. Des dispositions qui concernent en particulier le secteur automobile et les énergies renouvelables. En outre, Ryad Mezzour a mis en avant les réalisations économiques du Maroc. Il a évoqué ainsi le triplement du PIB en moins de 20 ans et ses performances dans les exportations industrielles.

Par ailleurs, le ministre a exprimé le soutien du Royaume à la candidature de l’Arabie saoudite pour accueillir la 21ᵉ Conférence générale de l’ONUDI en 2025. Un soutien qui reflète la vision du pays du golfe pour une économie diversifiée et technologiquement avancée d’ici 2030.

Laissez-nous vos commentaires

Temps de lecture : 2 minutes

La newsletter qui vous briefe en 5 min

Chaque jour, recevez l’essentiel de l’information pour ne rien rater de l’actualité


Et sur nos réseaux sociaux :

Maroc

Balance commerciale : le déficit s’allège de 15,3% à fin janvier 2024

En janvier 2024, le Maroc a vu son déficit commercial s'améliorer, affichant une diminution de 15,3% pour se fixer à 22,44 milliards de dirh…
Maroc

Rabat et Pékin définissent l’avenir des relations commerciales bilatérales

La dynamique des relations commerciales maroco-chinoises a été au cœur des discussions entre Ryad Mezzour, ministre marocain de l’Industrie …
Maroc

BCP affiche une croissance robuste avec un PNB de 22,8 MMDH en 2023

En 2023, la Banque centrale populaire (BCP) a enregistré un produit net bancaire (PNB) de 22,8 milliards de DH (MMDH), marquant une croissan…
Maroc

Produits agricoles : la Comader porte l’affaire devant la justice espagnole

Face à une série d'actions hostiles visant les exportations agricoles marocaines, la Confédération marocaine de l’agriculture et du développ…
Maroc

Rabat: une vision commune pour l’avenir commercial anglo-marocain

Rob Butler, l'émissaire du premier ministre britannique pour les affaires commerciales au Maroc, a récemment mis en exergue le formidable po…
Maroc

OCP : plus de 30,24 MMDH de chiffre d’affaires au T4-2023

Le Groupe OCP, leader mondial sur le marché des fertilisants, annonce un chiffre d'affaires (CA) impressionnant de plus de 30,24 milliards d…
Maroc

Rabat : nouvelle initiative pour dynamiser l’investissement

À Rabat, une initiative visant à améliorer et à simplifier le parcours des investisseurs a été lancée sous la co-présidence de Mohcine Jazou…
Maroc

Cryptomonnaie : 80% des Bitcoins restent inactifs alors que le cours s’envole

Près de 80% des Bitcoins sont restés inactifs dans les portefeuilles numériques durant les six derniers mois, tandis que le cours de la célè…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Poster commentaire