Temps de lecture : 3 minutes

Accueil / Économie / Le HCP prévoit la refonte de l’enquête nationale sur l’emploi (ENE).

Le HCP prévoit la refonte de l’enquête nationale sur l’emploi (ENE).

Temps de lecture : 3 minutes

En Bref

Temps de lecture : 3 minutes

Le Haut-Commissariat du plan (hCP) envisage de mener un processus de refonte de l’enquête nationale sur l’emploi au Maroc. Cette refonte va constituer un pilier fondamental de la collecte d’informations sur le marché du travail. C’est dans ce sens que le HCP s’est dit convaincu de la pertinence de l’adaptation de ce dispositif d’observation du marché de travail et soucieux d’assurer régulièrement la conformité aux standards internationaux régis, dans ce domaine, par l’Organisation internationale du travail (OIT), indique l’institution dans un communiqué.

Selon le texte, ce processus porte sur la révision du cadre conceptuel, de la méthodologie d’échantillonnage ainsi que de la couverture thématique. Cette refonte va permettre d’appréhender les transformations rapides de l’environnement du travail accentuées par la révolution numérique, ses impacts sur l’avenir du marché du travail et de suivre les dynamiques des nouvelles formes d’emploi. À cela s’ajoute l’intégration des nouvelles normes internationales régissant la production des statistiques du marché du travail, en tenant compte des avancées des récentes conférences internationales des statisticiens du travail, souligne la source.

La refonte prévoit aussi de réviser la méthodologie d’échantillonnage de ladite enquête dans l’optique d’assurer la mesure de l’évolution des résultats en glissement trimestriel en plus de la mesure usuelle en glissement annuel, et de renforcer la représentativité territoriale (régionale et provinciale) de ses résultats. En outre, la refonte permettra d’explorer les nouvelles thématiques en lien avec le marché du travail, notamment l’emploi vert et la migration de la main d’œuvre.

Selon le communiqué, le processus de refonte se fera en étroite concertation avec les différentes parties prenantes, en particulier les départements ministériels clés et les différents acteurs publics et privés du développement du marché du travail au Maroc, ainsi qu’avec les experts de l’Organisation Internationale du Travail.

Les travaux liés à cette refonte s’étendront sur la période 2024-2025, en vue de la mise en place d’un nouveau dispositif d’observation du marché du travail en 2026. L’année 2024 sera consacrée à la conception et au test dudit dispositif. En 2025, il est prévu de mener, une enquête en parallèle à l’enquête actuelle afin d’estimer l’impact des changements introduits sur les indicateurs du marché du travail.

À noter que cette décision intervient dans un contexte marqué des mutations profondes que connaît le marché du travail, accentuées par la révolution numérique, ainsi que par la dynamique socio-économique dans laquelle s’est inscrit le Royaume. Il est devenu impératif d’adapter les outils de mesure et de suivi de la réalité socio-économique du pays dont le marché du travail constitue une composante clé.

Laissez-nous vos commentaires

Temps de lecture : 3 minutes

La newsletter qui vous briefe en 5 min

Chaque jour, recevez l’essentiel de l’information pour ne rien rater de l’actualité


Et sur nos réseaux sociaux :

Casablanca: mise en échec d’une opération de trafic de psychotropes

Des éléments de la Brigade anti-gangs relevant du service préfectoral de la police judiciaire à Casablanca ont réussi, sur la base d’informa…

DGSN : une célébration de 68 ans de sécurité et d’engagement citoyen

La cinquième édition des Journées portes ouvertes (JPO) de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) a été lancée jeudi soir à Aga…

Industrie automobile : une ambitieuse stratégie pour une souveraineté industrielle

Le ministre de l'Industrie et du Commerce, Ryad Mezzour, a annoncé que le Maroc entame une nouvelle phase dans le développement de son indus…

Africa CEO Forum 2024 : les clés du développement économique africain

Les travaux de l'édition 2024 de l'Africa CEO Forum ont débuté jeudi à Kigali, réunissant près de 2.000 chefs d'entreprise et décideurs poli…

Réda Berrehili : portrait d’un visionnaire de l’innovation et de l’investissement

Réda Berrehili, souvent comparé au Mark Zuckerberg marocain, est devenu une référence dans le monde de l'innovation et de l'investissement t…

Tourisme : pour valoriser les joyaux du Royaume, la SMIT s’allie au Club Med

La Société Marocaine d'Ingénierie Touristique (SMIT) et Club Med ont signé, jeudi à Marrakech, une convention de partenariat "stratégique" p…

Affaire Escobar du Sahara : voici la date d’ouverture du procès de Saïd Naciri et Abdenbi Bioui

Le procès de Saïd Naciri et Abdenbi Bioui, impliqués dans l’affaire dite de «Escobar du Sahara», s’ouvrira jeudi prochain à la Cour d’appel …

CFG Bank affiche une hausse de 44% de son PNB au T1-2024

CFG Bank a réalisé une performance exceptionnelle au premier trimestre 2024, avec un produit net bancaire (PNB) consolidé de 208 millions de…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Poster commentaire