Temps de lecture : 3 minutes

Accueil / Économie / Industrie automobile : une ambitieuse stratégie pour une souveraineté industrielle

Industrie automobile : une ambitieuse stratégie pour une souveraineté industrielle

Temps de lecture : 3 minutes

En Bref

Temps de lecture : 3 minutes

Le ministre de l’Industrie et du Commerce, Ryad Mezzour, a annoncé que le Maroc entame une nouvelle phase dans le développement de son industrie automobile, avec un focus particulier sur la production de batteries pour véhicules électriques. En effet, ce développement présente la deuxième étape d’une stratégie ambitieuse qui, d’ici trois à quatre ans, vise à lancer une marque automobile marocaine à intégration quasi totale.

Lors d’un entretien avec la chaîne «Asharq business» (Bloomberg), Mezzour a révélé que le Maroc a sécurisé des engagements d’investissement de 45 milliards de dollars dans son écosystème de batteries électriques. «Nous envisageons la chaîne de valeur dans son intégralité, grâce à la disponibilité de matières premières et d’intrants essentiels», a-t-il précisé.

En parlant de l’actuelle capacité de production du royaume, qui s’élève à 700.000 véhicules par an avec des plans d’expansion à un million l’année prochaine et 1,4 million dans les trois à quatre ans, Mezzour a mis en avant les progrès réalisés par le secteur. De plus, il a également souligné l’objectif à long terme du Maroc de réaliser la «souveraineté industrielle marocaine», illustrée par des projets tels que la voiture «Neo» et un nouveau modèle fonctionnant à l’hydrogène.

Lire aussi : Exportations au T1 2024 : aéronautique et automobile en tête

De zéro à leader des exportations en 15 ans

Par ailleurs, dans une autre déclaration à l’Associated Press, le ministre a souligné l’évolution spectaculaire du secteur automobile marocain, qui est passé de zéro exportation il y a 15 ans à devenir le principal secteur exportateur du pays aujourd’hui. En outre, le Maroc s’est également distingué en développant ses infrastructures, notamment ses ports, zones de libre-échange, et autoroutes, pour soutenir cette croissance.

De son côté, Mohamed Bachiri, directeur général de Renault Group Maroc, a ajouté que le «taux d’intégration» du pays, soit la proportion de pièces détachées produites localement utilisées par les constructeurs automobiles, a augmenté pour atteindre plus de 65 %. «Grâce à la compétence de nos travailleurs qualifiés, le Maroc est prêt à répondre aux demandes futures, y compris pour les véhicules électriques», a-t-il conclu, soulignant l’avantage concurrentiel du Maroc dans le domaine.

Laissez-nous vos commentaires

Temps de lecture : 3 minutes

La newsletter qui vous briefe en 5 min

Chaque jour, recevez l’essentiel de l’information pour ne rien rater de l’actualité


Et sur nos réseaux sociaux :

Industrie automobile

Managem rachète Sound Energy Morocco East Ltd

Dans un contexte de mobilisation de sources d'énergies bas carbone, le Groupe Managem annonce la création d'un pôle de gaz naturel industrie…
Industrie automobile

Cannabis légal : le CAM et l’ANRAC débattent des normes et du soutien financier

Le Crédit Agricole du Maroc a pris une initiative notable en organisant, le jeudi 13 juin, un séminaire dédié à la discussion de la réglemen…
Industrie automobile

L’ANME met en garde contre les dérives du marché publicitaire au Maroc

L'Association nationale des médias et des éditeurs (ANME) a publié un communiqué alarmant sur l'évolution préoccupante du marché de la publi…
Industrie automobile

TGR : déficit budgétaire en forte amélioration à fin mai 2024

À la fin mai 2024, le déficit budgétaire du Trésor s'élève à 11,18 milliards de DH (MMDH), indiquent les données publiées par la Trésorerie …
Industrie automobile

Industries manufacturières : hausse de l’indice de la production de 2% au T1-2024 (HCP)

L'indice de la production des industries manufacturières hors raffinage de pétrole a augmenté de 2% au premier trimestre 2024 par rapport à …
Industrie automobile

Compensation : les dépenses reculent de 49,5% à fin mai 2024

Les émissions de dépenses au titre de la compensation se sont établies à 4,6 milliards de dirhams à fin mai 2024, contre 9 milliards de dirh…
Industrie automobile

Inauguration de la première ligne Marrakech-Montréal

C’est parti pour la nouvelle ligne Montréal-Marrakech. Le vol inaugural, opéré par la compagnie canadienne Air Transat, a atterri ce matin, …
Industrie automobile

Aïd Al-Adha : l’approvisionnement des GAB assuré (BAM)

Bank Al-Maghrib (BAM) a annoncé la mise en place des mesures préventives, à l’occasion de l'Aïd Al-Adha qui sera célébrée cette année en pro…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Poster commentaire