Le Haut-Commissariat au plan (HCP) © DR

Temps de lecture : 3 minutes


HCP : la croissance économique atteint 0,9% au T2-2022

Temps de lecture : 3 minutes

Catégorie , En Bref

Temps de lecture : 3 minutes

La croissance économique se serait légèrement accélérée au deuxième trimestre 2022, s’établissant à 0,9%, en rythme annuel, au lieu de +0,3% au trimestre précédent, selon le Haut-Commissariat au plan (HCP).

Ce léger regain est attribuable à la progression de 3,6% de la valeur ajoutée hors agriculture, ainsi qu’au repli de 16,1% de la valeur ajoutée agricole, précise le HCP dans son point de conjoncture du deuxième trimestre 2022 et perspectives pour le troisième trimestre.

Ce point fait également ressortir que la réduction de 32% du cumul pluviométrique par rapport à une année normale, à fin mai 2022, aurait entraîné une baisse de 17,1% de la production végétale. Pénalisés par le repli des réserves en eau de barrages, les rendements des cultures printanières se seraient abaissés, notamment ceux des rosacés à pépins.

Le redressement de la production des maraichères de saison par rapport au premier trimestre se serait accompagné, quant à lui, par une amélioration de leurs quantités exportées, notamment en tomate et petits légumes. En revanche, les expéditions des pastèques et des melons auraient régressé de plus de 30% au cours de la même période.

Dans les filières animales, en dépit de l’affaiblissement des parcours et du renchérissement des prix des aliments de bétail, la production aurait affiché une hausse de 2%, en variation annuelle. Elle aurait été particulièrement soutenue par la reprise de la filière avicole, après deux années de faibles performances.

Par ailleurs, le HCP fait savoir que la valeur ajoutée des branches tertiaires, essentiellement soutenue par l’affermissement des activités des services publics et par la poursuite du rétablissement du tourisme, du transport et des services culturels, aurait progressé de 5% au deuxième trimestre 2022.

La valeur ajoutée du secteur secondaire, de son côté, se serait redressée de 0,8% au T2-2022, en variation annuelle, après avoir régressé de 0,9% au trimestre précédent. Cette reprise aurait été principalement le fait d’une amélioration de la valeur ajoutée des industries manufacturières de 1,1%, attribuable au redressement des activités du textile et au raffermissement de celles des produits pharmaceutiques et du caoutchouc.

En contrepartie, les valeurs ajoutées des industries chimiques et de celles des matériaux de construction auraient poursuivi leurs baisses aux rythmes de 1,6% et 2,1% respectivement, en variations annuelles au cours de la même période.

Le secteur de la construction aurait, pour sa part, poursuivi son ralentissement pour le troisième trimestre successif. Sa valeur ajoutée aurait crû de 0,7%, au deuxième trimestre 2022, au lieu d’une hausse de 1,8% au trimestre précédent.

Cette évolution aurait été confirmée par la baisse de l’utilisation des matériaux de construction, notamment du ciment, dont les ventes se seraient infléchies de 11,1% au deuxième trimestre 2022, en variation annuelle.

Et de noter que les anticipations des professionnels de la construction, exprimées dans le cadre de la dernière enquête de conjoncture du HCP, augurent d’une baisse des carnets de commandes des entrepreneurs, dans un contexte de repli conjugué des prix des actifs immobiliers et des transactions immobilières.


No items found



No items found

Pavé parallax 1