Aller au contenu principal

L’édition 2020 sera donc la dernière de l’un des rapports phares de la Banque mondiale : Doing Business. L’institution a décidé d’arrêter sa publication après les controverses sur la méthodologie et les pressions employées pour favoriser certains pays. Pour certains gouvernements, le classement Doing Business constitue un indicateur de performance et peut contribuer à accélérer les réformes liées au climat des affaires. Les baromètres comme le Doing Business ne reflètent pas totalement la réalité du terrain. Cependant, il vaut toujours mieux bien y figurer puisqu'ils sont scrutés par les investisseurs.

Ce jeudi 16 septembre, la Banque mondiale (BM) a annoncé l'arrêt de la publication du rapport Doing Business. «Après avoir examiné toutes les informations disponibles à ce jour sur le rapport Doing Business, y compris les conclusions d’examens et aud...

Le Maroc figure au 52e rang dans le classement Doing business. Mais les marges de progrès sont énormes surtout sur le terrain. En 2019, certaines avancées ont été enregistrées sur le volet des délais de paiement. Les pratiques des entreprises et étab...

Le RNI et le PJD continuent de se livrer un véritable bras de fer au siège du parlement. Cette fois, le sujet de leur dispute est le classement Doing Business publié par la banque mondiale la semaine dernière et qui concerne l’environnement des affai...

Le Maroc a gagné sept places dans le nouveau classement Doing Business 2020. Un pas que l’on pourrait qualifier de géant pour le royaume qui est désormais classé à la 53e place mondiale et qui ambitionne d’intégrer le top 50 d’ici 2021. Sur le contin...

lebief.ma - banniere-covid