Temps de lecture : 2 minutes


Défaillances d’entreprises : quand s’arrêteront les fermetures en escalade ?

Temps de lecture : 2 minutes

Catégorie Économie , La sélection podcast

Temps de lecture : 2 minutes

Selon une récente étude du cabinet Inforisk, le nombre d’entreprises défaillantes au Maroc s’est établi à 12.397 en 2022, soit une augmentation de 17,4% par rapport à l’année 2021. La crise et les délais de paiement sont de plus en plus lourds à supporter pour les TPME.

Inforisk indique que par catégorie, 99,2% de ces défaillances concernent les très petites entreprises (TPE), alors que les petites et moyennes entreprises (PME) représentent 0,7% et les grandes entreprises (GE) 0,1%.

La hausse des défaillances s’explique en partie par la faible utilisation de la procédure de sauvegarde (à peine 27 en 2022), fait remarquer Inforisk, ajoutant que les entreprises marocaines sont encore «faiblement averties» des mesures préventives existantes.

De plus, la part des procédures de sauvegarde dans les défaillances en 2022 représente 0,25%, celle des redressements judiciaires est à 0,06%, tandis que la part des liquidations judiciaires, dissolutions, radiations et cessations dans les défaillances représente 99,69%.

En 2022, pour une société défaillante, il y avait quatre sociétés créées. Les créations d’entreprises ont fortement baissé en comparaison de 2021, le rythme de progression des défaillances a été «plus important», affirme le cabinet.

Quels secteurs ont été les plus impactés ? Comment arrêter les défaillances d’entreprises ? Dans Le Scan, le podcast d’actualité de TelQuel, Landry Benoit reçoit Amine Diouri, responsable communication et études au sein de Inforisk Dun Bradstreet.

Un nouveau départ pour l’APEBI ?

Un nouveau départ pour l’APEBI ?

Un an après la polémique autour du projet "Morocco Tech", une nouvelle présidence est arrivée à la tête de l'APEBI, la Fédération marocaine des technologies de l’information, des t…
Blanchiment d’argent : le Maroc bon élève ?

Lutte contre le blanchiment d’argent : le Maroc bon élève ?

Plus de 2.000 milliards de dollars. Voilà ce que pèserait chaque année le blanchiment d’argent dans le monde. C’est l’équivalent de 3% du PIB mondial. Au Maroc, 4 milliards de doll…
La récession annoncée assombrit les perspectives de l’économie mondiale

La récession annoncée assombrit les perspectives de l’économie mondiale

La récession affectera un pays sur trois en 2023 a prévenu, dimanche 1er janvier, Kristalina Georgevia, la directrice du Fonds monétaire international (FMI). Une perspective dont o…
Arabel : spécial énergies renouvelables

Arabel : spécial énergies renouvelables

Le Maroc dispose d'un énorme potentiel en matière d’énergies renouvelables, mais qui n’est pas encore pleinement exploité par les industriels, pourtant obligés de réduire leur cons…
Assurances : stagnation ou innovation ?

Assurances : stagnation ou innovation ?

Le secteur de l'assurance pourrait atteindre le cap symbolique des 50 milliards de dirhams de chiffre d'affaires en 2022. Une première, synonyme de reprise post-covid mais aussi d'…
Cryptomonnaies : la descente aux enfers de FTX

Cryptomonnaies : la descente aux enfers de FTX

En une semaine, FTX, une des plus grandes plates-formes mondiales d’échange de cryptomonnaies, s’est effondrée. Son patron, le jeune Sam Bankman-Fried, a perdu toute sa fortune. Co…
Photo d'illustration © DR

Comment transformer votre passion en profession ?

«Choisis un travail que tu aimes et tu n’auras pas à travailler un seul jour de ta vie». Autrement dit, faire ce que l’on aime dans la vie aide à considérer le travail comme un…
Maroc-Russie : en route vers une centrale nucléaire ?

Maroc-Russie : en route vers une centrale nucléaire ?

Les ambitions du Maroc en matière nucléaire se concrétisent. Un projet d’accord signé entre Rabat et Moscou vient d’être approuvé selon l’agence de presse russe TASS. Le Maroc se f…



Pavé parallax 1