Temps de lecture : 2 minutes

Accueil / Économie / BAM : vers une augmentation des investissements durables

BAM : vers une augmentation des investissements durables

Temps de lecture : 2 minutes

En Bref

Temps de lecture : 2 minutes

Bank Al Maghrib (BAM) se positionne résolument vers des investissements durables. Une intention qui dévoile son projet d’augmenter la part des obligations vertes, sociales et durables dans ses réserves de change. Actuellement à 7%, cette part vise à atteindre 10% à terme. Cette annoncée n’a été avancée que par nul autre que Abdellatif Jouahri, Wali de BAM. Ce dernier l’a officiellement révélé lors d’une conférence sur « l’impact macro-économique du changement climatique ».

Engagement précoce dans les obligations vertes

Pour rappel, l’institution bancaire a amorcé son engagement envers la durabilité dès 2016 lors de la COP22 à Marrakech. À cette occasion, BAM a investi 100 millions de dollars dans des obligations vertes émises par la Banque mondiale. Confirmant sa détermination, la Banque Centrale a réitéré cet engagement en 2023 avec un placement similaire de 200 millions de dollars.

Abdellatif Jouahri souligne par ailleurs la nécessité de mobiliser d’importants financements pour lutter contre le changement climatique et atténuer ses impacts. Face à des taux d’endettement élevés mondialement et des marges budgétaires restreintes, les défis sont de taille. En effet, pour le Maroc, la Banque mondiale estime les besoins d’investissement entre 2022 et 2050 à environ 78 milliards de dollars. Les banques centrales, responsables de la stabilité financière, doivent ainsi tenir compte de ces enjeux climatiques dans l’exercice de leurs missions.

Une vision durable pour BAM

L’engagement de BAM dans des investissements durables témoigne de fait de sa volonté de contribuer à la lutte contre le changement climatique. L’augmentation prévue des obligations vertes, sociales et durables dans ses réserves de change illustre de même une orientation vers des pratiques responsables. Ce positionnement s’inscrit dans un contexte mondial où les institutions financières sont de plus en plus appelées à jouer un rôle crucial. Il s’agit notamment de la promotion de la durabilité et la gestion des risques liés au climat. La conférence, qui a réuni des représentants du gouvernement, du secteur financier, et des experts du climat, marque une étape significative vers une prise de conscience collective des défis et des actions nécessaires pour garantir un avenir plus durable.

Laissez-nous vos commentaires

Temps de lecture : 2 minutes

La newsletter qui vous briefe en 5 min

Chaque jour, recevez l’essentiel de l’information pour ne rien rater de l’actualité


Et sur nos réseaux sociaux :

BAM

Le FMI projette une croissance économique pour le Maroc à 3,5%

La croissance économique du Maroc devrait atteindre 3,5% à moyen terme, a indiqué, mercredi, le chef de mission du Fonds monétaire internati…
BAM

Lancement de la plateforme «E-Bourse» à la Bourse de Casablanca

Mercredi, la Bourse de Casablanca a inauguré la plateforme «E-Bourse», un simulateur de trading conçu pour promouvoir l’éducation financière…
BAM

IOSCO : Nezha Hayat réélue pour un 3ᵉ mandat à la présidence de l’AMERC

Nezha Hayat continuera de diriger le Comité Régional Afrique et Moyen-Orient (AMERC). Ce dernier fait partie de l’Organisation international…
BAM

Tourisme balnéaire : vers une collaboration maroco-égyptienne

La ministre du Tourisme, de l'Artisanat et de l'Économie sociale et solidaire, Fatima Zahra Ammor, et son homologue égyptien, Ahmed Issa, se…
BAM

11,2 milliards de DH de la Banque mondiale au Maroc, entre 2011-2021

Entre 2011 et 2021, le Groupe de la Banque mondiale a injecté 11,2 milliards de DH (MMDH) dans l'économie marocaine, visant à propulser le d…
BAM

La BAD accorde 188 M$ sous forme de prêts au groupe OCP

La Banque africaine de développement (BAD) et le groupe OCP, leader mondial en solutions de fertilité des sols et nutrition des plantes, ont…
BAM

Conférences sur l’IA : Brandon Andrews au Maroc

Le Consulat général des États-Unis à Casablanca, par le biais de son centre culturel Dar America, organise une série de conférences avec Bra…
BAM

Tourisme : le secteur démarre l’année sur un trend haussier

Le secteur touristique a connu une croissance remarquable en janvier 2024, enregistrant l'arrivée de plus de 992.000 touristes, ce qui repré…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Poster commentaire