Temps de lecture : 3 minutes

Accueil / Économie / BAD : le Maroc décide d’apporter sa contribution au FAD

BAD : le Maroc décide d’apporter sa contribution au FAD

Temps de lecture : 3 minutes

En Bref

Temps de lecture : 3 minutes

Le Maroc a décidé d’apporter sa contribution à la 16e reconstitution des ressources du Fonds africain de développement (FAD-16), le guichet concessionnel du groupe de la Banque africaine de développement (BAD). La ministre de l’Économie et des Finances, Nadia Fettah Alaoui, gouverneur du groupe de la BAD pour le Maroc, a fait cette annonce, lundi 5 décembre à Tanger, lors de l’ouverture de la quatrième et dernière réunion de la 16e reconstitution des ressources du FAD.

«Cette décision vient réitérer la volonté et l’engagement du Royaume en faveur des pays africains conformément à la vision éclairée du Roi pour une Afrique solidaire et prospère», a relevé la ministre dans un discours lu en son nom par le ministre de l’Industrie et du Commerce, Ryad Mezzour.

Dans ce cadre, la responsable a appelé les partenaires au développement, malgré le contexte difficile, à augmenter généreusement les moyens du FAD dans le cadre de cette 16e reconstitution de ses ressources.

Selon elle, le FAD est un instrument pertinent, efficace et innovant qui est en mesure d’apporter une réponse adéquate aux besoins des pays africains les plus vulnérables.

«Un Fonds africain de développement avec davantage de ressources augmenterait de manière significative sa contribution à la réalisation de l’Agenda 2063 de l’Union africaine, des objectifs de développement durable et des engagements de l’Afrique en matière de changement climatique», a soutenu la ministre.

Lire aussi : BAD : l’Afrique progresse sur la voie de l’industrialisation

Discuter des problèmes auxquels sont confrontés les pays africains

Notons que cette réunion a été inaugurée en présence d’Akinwumi A. Adesina, président du groupe de la BAD. Elle offre l’occasion d’approfondir la discussion sur les problèmes auxquels sont confrontés les pays africains à faible revenu, notamment le financement du climat et l’adaptation et la gestion durable de la dette. Au cours de ces conversations, les parties discutent des orientations politiques et financières, ainsi que des approches pour faire face auxdits problèmes.

Pour rappel, le FAD célèbre ses 50 ans d’existence. Il a investi 45 milliards de dollars sur l’ensemble du continent, à travers la mise en œuvre d’environ 2.800 projets dans divers secteurs, notamment les infrastructures, le genre, le changement climatique, la gouvernance, le développement du secteur privé et la résilience.

Laissez-nous vos commentaires

Temps de lecture : 3 minutes

La newsletter qui vous briefe en 5 min

Chaque jour, recevez l’essentiel de l’information pour ne rien rater de l’actualité


Et sur nos réseaux sociaux :

BAD

GITEX 2024 : lancement des régions de cloud public Oracle à Casablanca et Settat

Une convention de partenariat pour l'ouverture de deux régions Oracle Cloud au Maroc a été signée ce mercredi à Marrakech entre le ministère…
BAD

La BAD approuve un financement de 84 millions d’euros pour le développement des zones forestières

Le Conseil d'administration du groupe de la Banque africaine de développement (BAD) vient de valider un financement de 84 millions d’euros d…
BAD

Attijariwafa Bank affiche une croissance de 24,9% au T1 2024

Attijariwafa Bank a dévoilé une performance financière impressionnante pour le premier trimestre de l'année 2024, avec un produit net bancai…
BAD

Souks hebdomadaires : quel budget pour leur réhabilitation

Une enveloppe budgétaire d'un milliard de dirhams sera allouée au programme de réhabilitation des souks hebdomadaires, a indiqué mardi le mi…
BAD

Royal Air Maroc et CDG lancent un partenariat innovant pour la TravelTech

Royal Air Maroc, en collaboration avec le Groupe CDG et l’Université Internationale de Rabat (UIR), a formalisé un partenariat stratégique d…
BAD

Nouvelle tannerie moderne : signature d’un mémorandum d’entente avec NUTI IVO

Le 28 mai 2024, à Rabat, un mémorandum d’entente a été signé avec le groupe italien de Tanneries NUTI IVO pour la création d’une tannerie mo…
BAD

Larache : Chariot révèle une découverte importante de gaz naturel

Le mardi 28 mai, le groupe britannique Chariot Oil & Gas a révélé une importante découverte de gaz naturel près de Larache. La trouvaill…
BAD

Gitex Africa Morocco : c’est parti pour la deuxième édition

Les travaux de la 2ᵉ édition du salon de la technologie, Gitex Africa Morocco, ont débuté mercredi à Marrakech, rassemblant plus de 1.500 ex…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Poster commentaire