Temps de lecture : 2 minutes

Somalie : un double attentat des Shebab fait 19 morts

Temps de lecture : 2 minutes

Temps de lecture : 2 minutes

Le double attentat à la voiture piégée, revendiqué par les terroristes radicaux Shebab, survenu mardi matin dans une localité proche de la capitale Mogadiscio, a fait, selon le dernier bilan communiqué par le commandant d’une milice locale à l’AFP, 19 morts.

«Dix-neuf personnes, dont des membres des forces de sécurité et des civils, sont mortes dans les explosions. Les terroristes (shebab, ndlr) ont fait exploser deux voitures près d’une base militaire à Mahas», a déclaré Mohamed Moalim Adan, commandant d’une milice locale alliée du pouvoir.

Ce nouvel assaut meurtrier montre que les insurgés, qui ont perdu du terrain dans cette région, restent capables de frapper au cœur des villes et des installations militaires somaliennes.

Dans un communiqué revendiquant l’attaque, les shebab ont affirmé avoir visé des «bases militaires». Des témoins contactés par l’AFP, ont confirmé que les explosions ont eu lieu près d’un restaurant proche d’un bâtiment de l’administration du district de Mahas, situé à environ 300 kilomètres de la capitale Mogadiscio, dans la province de Hiran.

Un précédent bilan faisait état de neuf morts.

«Les terroristes (shebab, ndlr) ont attaqué la ville de Mahas ce matin à l’aide de véhicules chargés d’explosifs. Ils ont ciblé une zone civile et nous avons confirmé que neuf personnes, toutes civiles, sont mortes dans les deux explosions», avait déclaré un responsable de la sécurité locale.

Un commandant de la police de la ville de Mahas, Osman Nur, a déclaré que «des civils innocents» ont été tués dans les deux explosions, accusant les shebab de viser les civils après avoir été défaits par l’offensive militaire gouvernementale.

Mais «de telles attaques ne décourageront jamais nos efforts pour les éliminer», a assuré à l’AFP Abdikarim Hassan, chef de clan local.

Les shebab, groupe affilié à Al-Qaïda, combattent depuis 2007 le gouvernement fédéral soutenu par la communauté internationale. Chassés des principales villes du pays en 2011-2012, ils restent solidement implantés dans de vastes zones rurales.

Recommandé pour vous


Cameroun : assassinat-choc du journaliste Martinez Zogo

Cameroun : assassinat choc du journaliste Martinez Zogo

Le corps mutilé du journaliste camerounais Martinez Zogo a été retrouvé dim…

Mauritanie : un procès exceptionnel contre l'ex-président Mohamed Ould Abdel Aziz

Mauritanie : un procès exceptionnel contre l’ex-président Mohamed Ould Abdel Aziz

Le procès de l'ancien président mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz s'est o…

Ouganda : lancement du premier programme de forage pétrolier

Ouganda : lancement du premier programme de forage pétrolier

En présence de son président, Yoweri Museveni, l’Ouganda a lancé, mardi 24 …

Sommet de Dakar sur l'Agriculture : comment nourrir l'Afrique ?

Sommet de Dakar sur l’Agriculture : comment nourrir l’Afrique ?

À Dakar s'ouvre ce mercredi un sommet co-organisé par le Sénégal et la Banq…

Nigeria : le port en eau profonde de Lekki inauguré

Nigeria : le port en eau profonde de Lekki inauguré

Le président nigérian, Muhammadu Buhari, a inauguré, lundi 23 janvier, le p…

Le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov

Dédollarisation des échanges commerciaux, nouvel objectif de la Russie

Le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, a annoncé que la…