Temps de lecture : 2 minutes

Accueil / Articles Afrique / Afrique / Économie / La Chine renforce ses investissements en Afrique

La Chine renforce ses investissements en Afrique

Temps de lecture : 2 minutes


Temps de lecture : 2 minutes

Le gouvernement chinois prévoit d’annuler 23 prêts sans intérêt échus pour 17 pays africains. C’est ce qu’a annoncé Wang Yi, ministre chinois des Affaires étrangères, lors de son intervention au Forum sur la coopération sino-africaine. Il a déclaré que cette décision confirme l’engagement de son pays à renforcer ses liens économiques avec l’Afrique. Le chef de la diplomatie chinoise a ajouté que cela démontre la volonté de Pékin de mener des actions concrètes pour soutenir le développement du continent.

Bien que les 17 pays n’aient pas été nommés, plusieurs sources ont révélé que Djibouti, l’Angola, la République démocratique du Congo, le Kenya, l’Ouganda et l’Afrique du Sud figurent parmi les pays dont la dette envers la Chine est élevée.

Le responsable chinois a aussi évoqué d’autres mesures que la Chine prévoit de mettre en œuvre pour soutenir l’Afrique. Il s’agit de renforcer les efforts du continent pour moderniser ses infrastructures en fournissant des financements et une aide à l’investissement. Cela s’inscrit dans le cadre de l’initiative transcontinentale de la Ceinture et de la Route initiée par le gouvernement chinois. En outre, Pékin compte offrir cette année une aide alimentaire d’urgence à 17 pays africains en difficulté.

Par ailleurs, Wang Yi a indiqué que la Chine augmentera ses importations en provenance d’Afrique. «Nous continuerons également à augmenter les importations en provenance d’Afrique, à soutenir le développement des secteurs agricole et manufacturier de ce continent, et à étendre la coopération dans les industries émergentes telles que l’économie numérique, la santé, les secteurs écologiques et à faible émission de carbone», a-t-il affirmé.

Enfin, conformément à son engagement en faveur de la coopération au développement avec les pays africains, la Chine a déclaré qu’elle allait réacheminer 10 milliards de dollars de ses droits de tirage spéciaux (DTS) vers l’Afrique par l’intermédiaire du Fonds monétaire international (FMI).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Poster commentaire

Recommandé pour vous


RDC : l'armée rwandaise soutient les rebelles du M23 dans leurs opérations

RDC : l’armée rwandaise soutient les rebelles du M23 dans leurs opérations

Selon les experts de l’Organisation des Nations unies, entre 3.000 et 4.000…

Le Gabon détient désormais 25% de sa production pétrolière

Le Gabon contrôle désormais 25% de sa production pétrolière

Le président gabonais, Brice Oligui a annoncé que son pays contrôle désorma…

Les trois pays de l'AES actent la naissance de la Confédération

Les régimes militaires du Burkina Faso, du Mali et du Niger forment la Confédération des États du Sahel

Les dirigeants militaires du Burkina Faso, du Mali et du Niger ont official…

Faye et Sonko

Dîner vraiment gratuit à Dakar ?

La promesse de lutte contre la vie chère faite par le chef de l’État sénéga…

La création de la Confédération de l'AES au cœur du sommet de la Cédéao

L’Alliance des États du Sahel tiendra son premier sommet le 6 juillet à Niamey

Depuis la création de l’Alliance des États du Sahel, c’est le premier somme…

Angola-FMI

Angola : la capacité de remboursement du pays est «adéquate» (FMI)

Le Fonds monétaire international (FMI) a annoncé que la capacité de rembour…