Temps de lecture : 3 minutes

Accueil / Articles Afrique / Afrique / Politique / Guinée : ouverture du procès concernant le massacre militaire de 2009

Guinée : ouverture du procès concernant le massacre militaire de 2009

Temps de lecture : 3 minutes


Temps de lecture : 3 minutes

En Guinée, le mercredi 28 septembre 2022 a marqué les 13 ans du massacre militaire survenu dans un stade du pays et qui a fait au moins 157 morts et des dizaines de femmes violées. Ce même jour marque aussi le début du procès historique de ce drame, dont l’ancien chef du coup d’État, Moussa « Dadis » Camara, serait l’architecte.

Au total, ils sont 11 individus, dont Camara, à être accusé des meurtres et des viols qui se sont produits en 2009. Détenus dans la capitale, Conakry, en attendant l’issue de leur procès, les mis en cause ont comparu ce mercredi devant le tribunal.

«13 après, faisons tout pour que l’horreur des massacres ne se reproduise plus en Guinée», a lancé Djibril Kouyaté, président de l’Ordre national des avocats guinéens, lors de l’ouverture du procès. «Ceux qui sont morts ne parleront plus, mais le sang qu’ils ont versé exige que justice soit faite», a-t-il ajouté. Karim Ahmad Saad Khan, le procureur général de la Cour pénale internationale, a pour sa part applaudi les membres des familles des victimes pour leur patience. «Le 28 septembre est devenu un jour de tristesse (…) vous avez créé l’opportunité de faire du 28 septembre un jour de promesse et d’espoir».

Cette tragédie, qui s’est produite il y a déjà 13 ans, était l’œuvre de l’armée qui a ouvert le feu sur des manifestants rassemblés le 28 septembre 2009 dans un stade pour protester contre la candidature de Camara à la présidence. Après le massacre, la junte a avancé que des éléments «incontrôlés» de l’armée avaient commis les viols et les meurtres. Toutefois, Human Rights Watch a mené une enquête approfondie pour déterminer les tenantes et aboutissants de ce drame. L’investigation avait ainsi révélé que les principaux assistants de Camara étaient non seulement présents dans le stade, mais qu’en plus, ils n’ont pas tenté de mettre fin aux violences.

Selon l’enquête de l’organisation internationale, la garde présidentielle de Camara a condamné les sorties du stade après avoir laissé entrer les troupes militaires qui n’avaient perdu aucun instant, ouvrant le feu sur des manifestants en panique qui tentaient de fuir. Dans ce mouvement de détresse, plusieurs personnes étaient tombées par terre et avaient été piétinées à mort, tandis que d’autres ont été abattus alors qu’elles essayaient d’escalader les murs.

Après avoir survécu à une tentative d’assassinat, Moussa Dadis Camara s’est exilé au Burkina Faso. Il est finalement rentré l’année dernière (2021) à Conakry, où il a déclaré à ses partisans qu’il avait confiance dans le système judiciaire du pays et qu’il était «totalement prêt à dire sa part de vérité».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Poster commentaire

Recommandé pour vous


CAN 2025

Auto-goal

Chassez le naturel... Le spectacle auquel se sont livrées cette semaine les…

Bassirou Diomaye Faye t et Assimi Goita

Bassirou Diomaye Faye : les dessous d’une tournée au sein de l’Alliance des Etats du Sahel

Le président sénégalais Bassirou Diomaye Faye a effectué une tournée dans d…

Ecobank prévoit de lever jusqu'à 600 millions de dollars d'eurobonds

Ecobank prévoit de lever jusqu’à 600 millions de dollars d’eurobonds

Le président du conseil d'administration de la banque, Alain Nkontchou, a a…

Le Nigeria suspend les droits d’importations pour juguler l’inflation

Le Nigeria prévoit de suspendre temporairement les taxes d’importations sur…

Soudan : une attaque contre un village fait 100 morts

Soudan : une attaque contre un village fait 100 morts

Les militants prodémocratie ont annoncé que l’attaque d’un groupe paramilit…

L'Afrique du sud revient la première, Selon le FMI puissance économique du continent

Gabon : le FMI projette le niveau de la dette à 73% du PIB à fin 2024

Le dernier rapport du Fonds Monétaire International (FMI) révèle que la det…