Temps de lecture : 2 minutes

Accueil / Articles Afrique / Afrique / Politique / Gabon : concertation politique pour la transparence électorale

Gabon : concertation politique pour la transparence électorale

Temps de lecture : 2 minutes


Temps de lecture : 2 minutes

Le président gabonais, Ali Bongo Ondimba, a ouvert, lundi 13 février, les travaux de la concertation de la classe politique sur les questions électorales, en présence des partis politiques de la majorité et de l’opposition.

Cette rencontre, qui s’achèvera le 23 février, devrait permettre, selon le gouvernement gabonais, d’établir les conditions de l’organisation de consultations électorales apaisées dans le pays.

En outre, l’organisation de cette concertation à six mois de la présidentielle 2023 vient répondre à l’appel lancé par l’opposition gabonaise. Celle-ci sollicite, depuis l’année dernière, ce dialogue politique afin de procéder notamment à une réforme électorale.

Pour sa part, Paulette Missambo, présidente de l’Union nationale de l’opposition, a noté des bons et des mauvais points, à l’issue de la cérémonie d’ouverture. «Je note une satisfaction, c’est que le chef d’État a indiqué que les conclusions des travaux devaient être traduites en lois. En revanche, on limite la participation à 30 représentants de la majorité et de l’opposition. À partir du moment où on a invité tout le monde, il faut faire en sorte que tout le monde participe aux délibérations ».

De son côté, le porte-parole de la majorité présidentielle, Florentin Moussavou, a salué l’initiative du président gabonais de réunir la classe politique autour d’une table, non pas pour régler une crise mais pour prévenir le pays contre les violences post-électorales. «Il n’y a pas chez la majorité le moindre doute quant au fait de voir cette concertation apporter les fruits. Soyons en mesure de saluer ce geste de grandeur que le président de la république vient de lancer», a-t-il affirmé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Poster commentaire

Recommandé pour vous


Le Nigeria suspend les droits d’importations pour juguler l’inflation

Le Nigeria prévoit de suspendre temporairement les taxes d’importations sur…

Soudan : une attaque contre un village fait 100 morts

Soudan : une attaque contre un village fait 100 morts

Les militants prodémocratie ont annoncé que l’attaque d’un groupe paramilit…

L'Afrique du sud revient la première, Selon le FMI puissance économique du continent

Gabon : le FMI projette le niveau de la dette à 73% du PIB à fin 2024

Le dernier rapport du Fonds Monétaire International (FMI) révèle que la det…

Afrique du Sud : un ministre arrêté pour des soupçons de corruption

Afrique du Sud : un ministre arrêté pour des soupçons de corruption

Zizi Kodwa, ministre sud-africain des Sports, des Arts et de la Culture, es…

Le Sénégal lève 750 millions de dollars d'eurobond

Le Sénégal lève 750 millions de dollars d’eurobond

Le Sénégal marque son retour sur le marché international de la dette avec u…

Nigeria : la Banque centrale relève son taux directeur à 15,5%

Nigeria : des plans de recapitalisation des banques à l’étude par le régulateur

La banque centrale du Nigéria (CBN) a déclaré que les prêteurs nigérians on…