Temps de lecture : 2 minutes

Accueil / Articles Afrique / Afrique / Économie / FMI : les prévisions de croissance pour l’Afrique subsaharienne revues à la baisse

FMI : les prévisions de croissance pour l’Afrique subsaharienne revues à la baisse

Temps de lecture : 2 minutes


Temps de lecture : 2 minutes

Le Fonds monétaire international (FMI) a rendu public son dernier rapport sur les « Perspectives économiques régionales pour l’Afrique subsaharienne ». Dans cette région, l’activité économique devrait fortement ralentir en 2022 et rester relativement modérée en 2023.

Les pays d’Afrique subsaharienne font face à la conjoncture «la plus difficile et incertaine depuis de nombreuses années». Ainsi, l’aide internationale demeure cruciale pour répondre aux besoins actuels en matière d’énergie et de sécurité alimentaire.

Par ailleurs, la croissance de l’Afrique subsaharienne devrait s’établir à 3,6% en 2022, soit un recul de plus d’un point de pourcentage par rapport à 2021. «Ce recul tient pour l’essentiel au ralentissement international, au resserrement des conditions financières et à la volatilité des prix des produits de base, relève le FMI dans ses dernières projections sur les perspectives économiques régionales», indique l’institution internationale.

La flambée des prix des produits alimentaires et de l’énergie pénalise les populations les plus vulnérables de la région. La dette publique et l’inflation se situent à des «niveaux jamais observés depuis des décennies», précise le rapport.

«En fin d’année dernière, l’Afrique subsaharienne semblait emprunter la voie d’une reprise vigoureuse, au sortir d’une longue pandémie. Malheureusement, cette amélioration a été brutalement interrompue par les bouleversements sur les marchés internationaux, ce qui exerce de nouvelles pressions sur les dirigeants de la région», souligne Abebe Aemro Selassie, directeur du département Afrique du FMI.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Poster commentaire

Recommandé pour vous


Le Mali fait face à une pénurie de kérosène

Le Mali fait face à une pénurie de kérosène

Le Mali fait actuellement face à une pénurie de kérosène à l’aéroport inter…

Mali : après trois mois de suspension, la politique peut reprendre

Mali : après trois mois de suspension, la politique peut reprendre

Les autorités de la transition au Mali ont annoncé la reprise des activités…

Liquéfaction de gaz naturel : plusieurs pays africains dans le top 10 mondial

Liquéfaction de gaz naturel : plusieurs pays africains dans le top 10 mondial

L’union internationale du gaz (IGU) a indiqué dans son rapport que trois pa…

Aéroports tunisiens : 4,2 millions de passagers au 1er semestre 2024

Aéroports tunisiens : 4,2 millions de passagers au premier semestre 2024

L’Office de l'aviation civile et des aéroports de Tunisie (OACA) a annoncé …

Angola : croissance prévue à 3,4% en 2024 (Fitch Solutions)

Angola : croissance prévue à 3,4% en 2024 (Fitch Solutions)

Fitch Solutions a revu à la hausse ses prévisions de croissance économique …

Amadagana & Partners : un acteur clé du secteur juridique des affaires au Cameroun

Amadagana & Partners : un acteur clé du secteur juridique des affaires au Cameroun

Depuis sa création en 2019 par Lynda Amadagana, le cabinet Amadagana & …