Temps de lecture : 4 minutes

Accueil / Articles Afrique / Afrique / Économie / Cermf : le Gabon à nouveau le pays le plus riche d’Afrique

Cermf : le Gabon à nouveau le pays le plus riche d’Afrique

Temps de lecture : 4 minutes


Temps de lecture : 4 minutes

Pour la deuxième année consécutive, le Gabon se classe comme le pays le plus riche d’Afrique (hors très petits pays). C’est ce qui ressort du rapport sur le Produit intérieur brut (PIB) par habitant des pays africains, publié le 11 octobre par le Centre d’étude et de réflexion sur le monde francophone (Cermf).

Le pays doit cette position à son PIB par habitant, qui s’élève à 8.017 dollars (5,4 millions de francs CFA) au début de l’année 2022. Ce PIB est supérieur à celui du Botswana, qui arrive juste en deuxième place dans ce classement avec un PIB de 7.348 dollars (4,9 millions de FCFA) par habitant à la même date. Le PIB du Gabon et même celui du Botswana sont en hausse par rapport à la même période en 2021, lors de laquelle ils étaient respectivement de 3,9 millions FCFA et 3,7 millions FCFA.

Selon le Cermf, les bonnes performances du Gabon en 2022 «sont principalement le résultat d’une politique volontariste de diversification menée au cours de la dernière décennie». L’objectif de cette initiative était de sortir le pays de sa forte dépendance aux industries extractives, et de transformer localement une partie de sa production. C’est dans ce cadre qu’ont été créées la Zone économique spéciale (ZES) de Nkok et d’autres zones industrielles, afin de traiter localement le bois gabonais avant son exportation. Cette stratégie a permis de doubler le poids de ce secteur dans l’économie nationale, qui représentait 5% du PIB et 15% des exportations de marchandises en 2021, révèle le rapport.

Par ailleurs, le Plan stratégique Gabon émergent (PSGE) mis en place en 2009, ainsi que le plan d’accélération de la transformation (PAT) de l’économie gabonaise lancé en 2021 visent à industrialiser le pays en s’appuyant fortement sur le développement des secteurs du bois et de l’agriculture. Ils visent aussi à investir dans les services en développant notamment le secteur numérique, et plus récemment le tourisme.

Grâce à cette politique de diversification, le Gabon a augmenté considérablement le poids des activités non directement liées aux industries extractives. Cela a permis «au pays de disposer d’une économie plus solide, capable de mieux résister aux crises internationales et aux fluctuations défavorables des prix et/ou de la production des matières premières que celle de nombreux autres grands producteurs d’hydrocarbures, de minéraux ou de pierres précieuses du continent», précise la même source. La réforme du développement économique menée par le Gabon au cours de la dernière décennie s’est également accompagnée d’importantes transformations administratives, juridiques et fiscales pour faciliter la création d’entreprises et améliorer le climat des affaires.

Notons que le rapport du Cermf sur le PIB par habitant des pays africains classe les pays du continent dans la catégorie des très petits pays «qui ne peuvent être pris en compte pour des comparaisons pertinentes de richesse et de développement économique et social, en raison du nombre très faible de leurs habitants (moins de 1,5 million) et de leurs superficies particulièrement petites, avec un territoire parfois peu visible sur une carte géographique».

Parmi ces pays figurent l’île Maurice, les Seychelles et la Guinée équatoriale, qui présentent une richesse par habitant plus élevée, mais une population comprise entre 0,1 et 1,5 million d’habitants ainsi qu’un très petit territoire. Par exemple, la Guinée équatoriale et l’île Maurice sont respectivement 9,5 fois et 131 fois plus petites que le Gabon… Avec une superficie de 267.667 km², le Gabon compte 2,3 millions d’habitants. Il est le 8ᵉ producteur de pétrole d’Afrique (et le 36ᵉ au monde), le 2ᵉ producteur africain et le 3ᵉ producteur mondial de manganèse (en passe de devenir le 2ᵉ derrière l’Afrique du Sud), tandis que le Botswana, qui compte 2,4 millions d’habitants, est le 2ᵉ producteur mondial de diamants, après la Russie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Poster commentaire

Recommandé pour vous


Nigeria : la justice condamne le gouvernement à divulguer son accord avec X

Nigeria : la justice condamne le gouvernement à divulguer son accord avec le réseau social X

Le juge Nnamdi Dimgba de la Haute cour fédérale de Lagos a ordonné à l’anci…

Rwanda : à plus de 99%, Paul Kagame est reconduit pour un quatrième mandat

Rwanda : avec plus de 99%, Paul Kagame est reconduit pour un quatrième mandat

Le résultat était attendu, il est désormais officiel : le président rwandai…

Le Burkina Faso criminalise les actes homosexuels

Le Burkina Faso criminalise les actes homosexuels

Les autorités de la transition burkinabés ont adopté un projet de loi qui p…

Nigeria : la corruption des fonctionnaires a baissé en 2023 (enquête)

Nigeria : la corruption des fonctionnaires a baissé en 2023 (Enquête)

Le Bureau national des statistiques du Nigéria a révélé à travers une enquê…

Elections générales au Rwanda : Paul Kagamé partit pour rester au pouvoir

Elections générales au Rwanda : Paul Kagame parti pour rester

Les Rwandais sont appelés aux urnes pour élire leur président de la Républi…

confédérantion états sahel

Coup de folie

Les juntes militaires du Niger, du Mali et du Burkina Faso ont confirmé ave…