Burkina Faso : manifestations anti françaises, la Russie n’explique pas tout

Temps de lecture : 1 minute

Burkina Faso : manifestations anti françaises, la Russie n’explique pas tout

Temps de lecture : 1 minute

Temps de lecture : 1 minute

Après Bamako, Ouagadougou… La France est ciblée par des manifestants sensibles à la propagande russe : au milieu de troubles intérieurs, de soubresauts au sein de régimes militaires instables, la France se retrouve prise pour cible, et des drapeaux russes font leur apparition.

À Ouagadougou dimanche, au cours d’une journée confuse de coup d’État, la foule s’en est prise à l’ambassade de France et à l’Institut français. Une rumeur avait fait croire que le Président destitué, le lieutenant-colonel Damiba, s’était placé sous la protection de la France. Paris a très vite démenti ; mais il est plus facile d’enflammer une foule que de la calmer.

Mais la Russie ne suffit pas à expliquer le malaise : la France n’a pas été au bout de sa révision de ses rapports avec l’Afrique francophone.

Recommandé pour vous


Postures de Bamako

On ne gère pas un État par des sentiments, des formules à l’emporte-pièce e…

Le Nigéria peut-il échapper à un défaut de paiement ?

Les difficultés s’amoncellent sur la première économie du continent. Ces de…

Ghana : de l’or contre du pétrole ?

Le gouvernement ghanéen élabore une nouvelle politique visant à acheter des…

Algérie : une augmentation record du budget de la défense

En Algérie, le budget de la défense va dépasser celui des finances en 2023.…

Malawi : le FMI contribue à la lutte contre la pénurie alimentaire

Le Fonds monétaire international (FMI) a approuvé un financement destiné à …

Mali : la mission militaire de l’Allemagne prendra fin d’ici mai 2024

L’Allemagne retirera ses troupes de la force de maintien de la paix des Nat…