Temps de lecture : 4 minutes

Accueil / Articles Afrique / Afrique / La Marche verte : 45 ans après…

La Marche verte : 45 ans après…

Temps de lecture : 4 minutes


Temps de lecture : 4 minutes

Le Maroc célèbre ce vendredi 6 novembre 2020, le 45e anniversaire de la Marche Verte. Un moment historique réfléchi et lancé par feu Hassan II et qui avait pour but de récupérer les provinces du Sud et contribuer ainsi au parachèvement de l’intégrité territoriale du Royaume. Retour sur un événement qui avait mobilisé plus de 350.000 citoyens, munis de drapeaux et de Corans, vers le Sahara.

Temps de lecture : 4 minutes

La Marche Verte est incontestablement un des plus grands moments de l’histoire moderne du Maroc. Le 6 novembre 1975, un million de Marocains se sont mobilisés pour récupérer leurs territoires. Finalement, sur le million de volontaires, 350.000 citoyens ont été retenus, dont 35.000 femmes. Avec le drapeau national dans une main et un exemplaire du Coran dans l’autre, les Marocains ont marché pacifiquement pour reprendre les provinces du Sud. Un grand dispositif logistique a été mis en place, notamment pour le transport des volontaires. Pas moins de 8.900 camions et 1.200 autocars avaient pris la route en direction du Sahara ce jour-là, rapporte le quotidien L’Économiste dans son édition du jeudi 5 novembre 2020.



Le journal précise que cet élan de patriotisme, autour d’une cause nationale, a permis de ressouder l’ensemble des acteurs, partis politiques et syndicats autour du Souverain. «C’est aussi une opération qui a permis de resserrer les rangs en interne, dans un contexte politique tendu, suite aux deux tentatives de putsch», estime L’Économiste.



Le roi Hassan II avait lancé son appel le 16 octobre 1975, après la confirmation par la Cour Internationale de Justice (CIJ) de La Haye de l’existence de «liens juridiques et d’allégeance» entre les Sultans du Maroc et les tribus sahraouies.



 



De nombreux investissements et ouvertures de consulats durant cette dernière décennie



Depuis quelques années, le Sahara est devenu un véritable centre économique pour le pays, assurant la liaison entre le Maroc et l’Afrique subsaharienne. En 2015, le roi Mohammed VI avait annoncé un investissement de l’ordre de 81 milliards de dirhams pour 650 projets dans la région du Sud, rapporte Hespress FR. Par ailleurs, le Royaume est en cours d’achever un grand projet, celui d’une voie express de plus de 1.000 km entre Tiznit et Dakhla, en passant par Laâyoune. Ce chantier devrait mobiliser une enveloppe de près de 10 milliards de dirhams.



Cette autoroute aura un impact direct sur le quotidien de plus de 2,2 millions d’habitants, répartis sur dix provinces du Sud marocain, rapporte Maroc Diplomatique. Le chantier se décline en deux composantes avec le dédoublement de la route nationale N°1 entre Tiznit et Laâyoune, sur 555 km, et l’élargissement de la voie entre Laâyoune et Dakhla sur une distance de 500 km.



Aussi, les implantations de consulats dans les villes de Laâyoune et Dakhla sont de plus en plus fréquentes. Ainsi, la ville de Laâyoune a connu une forte dynamique diplomatique avec l’inauguration des consulats de pays tels que l’Eswatini, les Comores, le Gabon, la République centrafricaine, le Sao Tomé-et-Principe, le Burundi, la Côte d’Ivoire, la Zambie et les Émirats arabes unis. Dakhla, quant à elle, a connu l’ouverture de représentations de la Guinée équatoriale, de la Gambie, de la Guinée, de la République de Djibouti, du Liberia, de la Guinée-Bissau et du Burkina Faso.



À noter qu’afin de célébrer l’anniversaire de la Marche verte, plusieurs grandes stars du football avaient été invitées à se rendre à la ville de Laâyoune ces dernières années. C’est le cas de Maradona, George Weah, Ronaldinho, Luis Figo, Samuel Eto’o, Abdeli Pelé… et tant d’autres légendes du ballon rond, qui ont foulé la pelouse du Stade Mohamed Laghdef pour le plus grand plaisir de la population sahraouie.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Poster commentaire

Recommandé pour vous


Nigeria : la justice condamne le gouvernement à divulguer son accord avec X

Nigeria : la justice condamne le gouvernement à divulguer son accord avec le réseau social X

Le juge Nnamdi Dimgba de la Haute cour fédérale de Lagos a ordonné à l’anci…

Rwanda : à plus de 99%, Paul Kagame est reconduit pour un quatrième mandat

Rwanda : avec plus de 99%, Paul Kagame est reconduit pour un quatrième mandat

Le résultat était attendu, il est désormais officiel : le président rwandai…

Le Burkina Faso criminalise les actes homosexuels

Le Burkina Faso criminalise les actes homosexuels

Les autorités de la transition burkinabés ont adopté un projet de loi qui p…

Nigeria : la corruption des fonctionnaires a baissé en 2023 (enquête)

Nigeria : la corruption des fonctionnaires a baissé en 2023 (Enquête)

Le Bureau national des statistiques du Nigéria a révélé à travers une enquê…

Elections générales au Rwanda : Paul Kagamé partit pour rester au pouvoir

Elections générales au Rwanda : Paul Kagame parti pour rester

Les Rwandais sont appelés aux urnes pour élire leur président de la Républi…

confédérantion états sahel

Coup de folie

Les juntes militaires du Niger, du Mali et du Burkina Faso ont confirmé ave…