Aller au contenu principal

Mariage des mineures : l’accélération de l’amendement de la loi s’impose

Par Khansaa B., Publié le 25/01/2021, mis à jour le 25/01/2021          Temps de lecture 1 min.
Teaser Media
Mariage des mineures

Dans son édition de ce lundi 25 janvier, le quotidien arabophone Bayane Al-Youm rapporte que les députés aspirent à amender le Code de la famille, dont certaines dispositions sont jugées discriminatoires à l’égard de la femme. À commencer par celle relative à l’article 20, portant sur le mariage des mineurs. Selon ces députés, la loi devra suivre le développement de la société. Ainsi, ils appellent à combler le vide juridique en termes du minimum d’âge autorisé par le juge pour le mariage des filles.

Selon le journal, Fatima Zahra Barsat, députée du parti du Progrès et du Socialisme (PPS), a présenté une nouvelle proposition de loi visant à bloquer les exceptions qui permettent le mariage des mineures dans le Code de la famille. La proposition en question s’inscrit dans le cadre de l’initiative législative parlementaire. Pour cette députée, ce texte vise à mettre fin à ces exceptions largement utilisées pour autoriser ce type de mariage, puisque certaines des exceptions inscrites dans le Code de la famille sont quasiment devenues la règle.

Femme marocaine : qui est-elle vraiment ?

Histoire, nom féminin. L’histoire s’est longtemps écrite au masculin chez nous. Nous vivons dans un...

Vaccin de Sinopharm : un avion de la RAM en route vers la Chine

Bonne nouvelle ! Des sources bien informées ont certifié à LeBrief qu'un Dreamliner de la compagnie nationale Royal Air Maroc (RAM) a décollé ce samedi matin de l'aéroport Mohammed V de Casablanc...

Instance de probité : vote en commission mercredi

Le projet de loi sur l'instance de probité est à l’ordre du jour de la session extraordinaire au Pa...

La gériatrie, une spécialité médicale qui prend soin des personnes âgées

Docteur Valérie Alighieri, médecin généraliste, gériatre, nutritionniste et diabétologue, est de re...

Comprendre l'affaire Saad Lamjarred

La pop star marocaine controversée Saad Lamjarred doit retourner devant la Cour d’appel de Paris po...

CESE : comment assurer de manière optimale l’inclusion et l’émancipation de la femme ?

À l’occasion de la Journée internationale de lutte pour les droits des femmes, le Conseil économiqu...

lebief.ma - banniere-covid