Aller au contenu principal

Impact de la Covid-19 : un demi-million d'enfants pauvres au Maroc

À l’occasion de la journée mondiale de l’enfance, l’Observatoire national des droits de l’Homme (ONDH) a organisé, ce mardi 24 novembre, en collaboration avec l’Unicef un webinaire portant sur l’impact de la pandémie de la Covid-19 sur la pauvreté des enfants au Maroc. Les résultats d’une étude traitant du même sujet menée par les deux organismes ont également été révélés lors de cette rencontre virtuelle. Selon ladite étude les indicateurs de pauvreté sont en hausse chez les enfants en raison de la pandémie, avec une augmentation de 8,3% pour les enfants de moins de 5 ans, et de 8% pour les enfants de 5 à 17 ans.

Par Nora Jaafar, Publié le 26/11/2020 à 17:39, mis à jour le 26/11/2020 à 18:11
Teaser Media
Covid-19 : un demi-million de nouveaux enfants pauvres au Maroc

La pandémie de la Covid-19 n’épargne personne. Les enfants ne sont pas en reste. Le mardi 24 novembre, l’Observatoire national des droits de l’Homme (ONDH) a organisé en partenariat avec l’Unicef un webinaire portant sur l’impact de la pandémie de la Covid-19 sur la pauvreté des enfants au Maroc, et ce à l’occasion de la journée mondiale de l’enfance. Lors de cette rencontre virtuelle, l’ONDH a présenté les conclusions d’une étude qu’il a effectuée avec l’Unicef, Partnership for Economic Policy et Oxford Policy Management.

 

L’impact négatif des dispositions prises par le gouvernement

Selon TelQuel, ladite étude a révélé que les mesures drastiques adoptées par le Maroc pour contrer la pandémie du nouveau coronavirus «ont eu un impact négatif sur l’économie du pays et sur le revenu des ménages», entraînant une diminution de 6,5% de la consommation moyenne par personne en zone urbaine et de 8,1% en milieu rural. Et ipso facto le taux de pauvreté risquerait ainsi de progresser de 6%, soit 2,1 millions de pauvres en plus dans le Royaume. «L’impact sur les enfants sera encore plus marqué : une hausse de 8,3% pour les enfants de moins de 5 ans, et de 8% pour les enfants de 5 à 17 ans», déplore l’ONDH, qui explique ces chiffres par la surreprésentation des enfants au sein des familles pauvres. De plus, les taux d’incidence de vulnérabilité ont dépassé 250% pour ces groupes, signale l’étude tout en précisant que les enfants du milieu urbain sont plus affectés par la crise sanitaire que ceux du rural. Au total, ils sont plus d’un demi-million d’enfants marocains âgés de moins de 18 ans tombés dans la pauvreté à cause de la Covid-19.

 

Le rôle de l’État

L’Observatoire national des droits de l’Homme s’est également penché dans son étude sur les initiatives du gouvernement visant à réduire les effets de la pandémie, rapporte Aujourd’hui le Maroc dans son édition du jour. Hassan El Mansouri, secrétaire général de l’ONDH, a souligné, en citant les conclusions de son organisme, que les mesures d’atténuation prévues par l’État «devraient aider à limiter l’impact de la crise chez les enfants, parmi lesquels le taux de pauvreté atteindrait 5,10% au lieu de 10% prévus en l’absence de telles mesures». Et d’ajouter que ces dispositions «pourraient même limiter l’augmentation de la pauvreté à moins de 1% par rapport à la situation d’avant la pandémie dans le Royaume».

Covid-19 : le Maroc désormais sur la liste américaine des pays à risque élevé

Suite à l’inquiétante résurgence des infections à la Covid-19 au Maroc, les États-Unis ont ajouté le Royaume à leur liste de pays de catégorie 3 à "risque élevé". Le département des Centres pour le co...

Covid-19, Ibrahim Raisi et Sofiane El Bakkali... les infos du jour

Medi1 TV dresse dans ce podcast une analyse de la situation sanitaire actuelle et les mesures décidées par le gouvernement pour faire face à la Covid-19. Par ailleurs, le podcast s’intéresse également...

Soulaïman Raissouni demande à être hospitalisé

Ce mardi 3 août, Miloud Kandil, l’avocat du journaliste marocain Soulaïman Raissouni, récemment condamné à cinq ans de prison pour agression sexuelle, a annoncé que son client demande à être hospitali...

Sinopharm : le Maroc reçoit un million de doses

Ce mardi 3 août, le Maroc a reçu une nouvelle cargaison de vaccins en provenance de la Chine. Il s’agit d’un million de doses du vaccin de Sinopharm. Ainsi, suite à cette livraison, le Royaume a récep...

Tayeb Hamdi : «une troisième dose est souhaitable pour les personnes qui souffrent de maladies chroniques»

La Covid-19 se propage de plus en plus vite au Maroc. Le taux d’occupation des lits de réanimation ...

L'Intérieur dément la migration clandestine de 4 agents des forces auxiliaires vers Sebta

Le ministère de l’Intérieur a démenti les informations selon lesquelles quatre membres des forces auxiliaires marocaines auraient tenté de rejoindre clandestinement le préside occupé de Sebta. Ces der...