Aller au contenu principal

Impact de la Covid-19 : un demi-million d'enfants pauvres au Maroc

À l’occasion de la journée mondiale de l’enfance, l’Observatoire national des droits de l’Homme (ONDH) a organisé, ce mardi 24 novembre, en collaboration avec l’Unicef un webinaire portant sur l’impact de la pandémie de la Covid-19 sur la pauvreté des enfants au Maroc. Les résultats d’une étude traitant du même sujet menée par les deux organismes ont également été révélés lors de cette rencontre virtuelle. Selon ladite étude les indicateurs de pauvreté sont en hausse chez les enfants en raison de la pandémie, avec une augmentation de 8,3% pour les enfants de moins de 5 ans, et de 8% pour les enfants de 5 à 17 ans.

Par H.L.B, Publié le 26/11/2020, mis à jour le 26/11/2020
Teaser Media
Covid-19 : un demi-million de nouveaux enfants pauvres au Maroc

La pandémie de la Covid-19 n’épargne personne. Les enfants ne sont pas en reste. Le mardi 24 novembre, l’Observatoire national des droits de l’Homme (ONDH) a organisé en partenariat avec l’Unicef un webinaire portant sur l’impact de la pandémie de la Covid-19 sur la pauvreté des enfants au Maroc, et ce à l’occasion de la journée mondiale de l’enfance. Lors de cette rencontre virtuelle, l’ONDH a présenté les conclusions d’une étude qu’il a effectuée avec l’Unicef, Partnership for Economic Policy et Oxford Policy Management.

 

L’impact négatif des dispositions prises par le gouvernement

Selon TelQuel, ladite étude a révélé que les mesures drastiques adoptées par le Maroc pour contrer la pandémie du nouveau coronavirus «ont eu un impact négatif sur l’économie du pays et sur le revenu des ménages», entraînant une diminution de 6,5% de la consommation moyenne par personne en zone urbaine et de 8,1% en milieu rural. Et ipso facto le taux de pauvreté risquerait ainsi de progresser de 6%, soit 2,1 millions de pauvres en plus dans le Royaume. «L’impact sur les enfants sera encore plus marqué : une hausse de 8,3% pour les enfants de moins de 5 ans, et de 8% pour les enfants de 5 à 17 ans», déplore l’ONDH, qui explique ces chiffres par la surreprésentation des enfants au sein des familles pauvres. De plus, les taux d’incidence de vulnérabilité ont dépassé 250% pour ces groupes, signale l’étude tout en précisant que les enfants du milieu urbain sont plus affectés par la crise sanitaire que ceux du rural. Au total, ils sont plus d’un demi-million d’enfants marocains âgés de moins de 18 ans tombés dans la pauvreté à cause de la Covid-19.

 

Le rôle de l’État

L’Observatoire national des droits de l’Homme s’est également penché dans son étude sur les initiatives du gouvernement visant à réduire les effets de la pandémie, rapporte Aujourd’hui le Maroc dans son édition du jour. Hassan El Mansouri, secrétaire général de l’ONDH, a souligné, en citant les conclusions de son organisme, que les mesures d’atténuation prévues par l’État «devraient aider à limiter l’impact de la crise chez les enfants, parmi lesquels le taux de pauvreté atteindrait 5,10% au lieu de 10% prévus en l’absence de telles mesures». Et d’ajouter que ces dispositions «pourraient même limiter l’augmentation de la pauvreté à moins de 1% par rapport à la situation d’avant la pandémie dans le Royaume».

Variante de la Covid-19 : des vols suspendus

Les autorités compétentes ont pris la décision d'interdire, à titre préventif, l'accès au territoire national, à partir du 19 janvier 2021 et jusqu’à nouvel ordre, des avions et des passagers en prove...

Covid-19 : 1er cas de la variante britannique au Maroc

Le ministère de la Santé annonce ce lundi soir la découverte du premier cas d'infection à la nouvelle variante de la Covid-19 au Maroc. Il s'agit de la variante britannique du virus diagnostiquée c...

Gestion de la pandémie : le Maroc est parmi les premiers pays d’Afrique

Dans une note sur l’approche de l’impact de la pandémie et les effets de son mode de gestion sur la croissance, le Haut-Commissariat au Plan (HCP) souligne que «le Maroc a déployé un effort considérab...

Éducation : où en est la réforme ?

Dans le cadre d’une réunion tenue le vendredi 15 janvier et présidée par le Chef du gouvernement Sa...

Vaccins anti-Covid-19 : pourquoi tant de retard ?

Les nouvelles ne sont pas bonnes. Les premières livraisons des vaccins d’AstraZeneca et de Sinophar...

Abdellatif Kabbaj élu Personnalité de l’année du secteur du tourisme

En partenariat avec la Confédération nationale du tourisme (CNT) et l’Office national marocain du tourisme, le journal en ligne spécialisé Tourisma Post a mené un sondage pour élire la personnalité de...