Temps de lecture : 3 minutes

Accueil / Politique / La jeunesse patriotique marocaine s’engage pour le service militaire

La jeunesse patriotique marocaine s’engage pour le service militaire

Temps de lecture : 3 minutes

En Bref

Temps de lecture : 3 minutes

Les Forces armées royales marocaines (FAR) ont publié des statistiques qui ne manqueront pas de dérouter les détracteurs du programme marocain de service militaire obligatoire : une grande partie de la jeunesse marocaine est en effet intéressée par le service militaire pour « servir son pays ».

Dans une annonce sur sa page Facebook ce week-end, les FAR ont donné des informations détaillées sur les derniers développements de l’appel de cette année pour l’inscription au service obligatoire. Plus particulièrement, ils ont indiqué que le nombre de conscrits est de 15 000, contre 10 000 au départ.

Selon les FAR, le changement significatif dans la cible initiale est dû à l’enthousiasme et à l’ardeur patriotique des candidats.

Bien que le programme ne soit pas obligatoire pour les femmes, les chiffres des FAR indiquent un intérêt substantiel des jeunes femmes à en faire partie. Au total, 84 000 candidats, dont 24 000 femmes, se sont inscrits à ce jour.

Le processus d’inscription a commencé le 9 avril et devrait se terminer le 7 juin. Les candidats sélectionnés seront déployés dans les services sociaux des FAR à Temara près de Rabat ainsi que dans les bases aériennes et navales de la région de Casablanca. 1 100 des 15 000 candidats sélectionnés seront des femmes, ont affirmé les FAR.

Cette annonce intervient à la suite d’un débat animé sur le retour du service militaire obligatoire, les critiques suggérant que cette mesure ne répond pas aux besoins des jeunes Marocains.

Alors que les millénaires marocains aspirent à d’autres choses, y compris la maîtrise des progrès techniques contemporains tels que l’intelligence artificielle, selon un critique, imposer le service militaire aux jeunes Marocains était inconsidéré et « anachronique ».

Mais le communiqué des FAR a laissé entendre que, contrairement aux critiques virulentes qui ont marqué les débats sur la politique du service militaire, de nombreux jeunes marocains perçoivent cette dernière de manière positive. L’augmentation de 50% de l’objectif initial montre un grand enthousiasme de la part des jeunes Marocains.

Hassnaa Bellaziz, qui a été la première femme candidate à s’inscrire à ce service, a parlé avec passion de son empressement pour se joindre aux candidats sélectionnés, lors d’un entretien accordé à Telquel. Bellaziz se dit prête à démissionner de son emploi actuel pour « réaliser son rêve d’enfant » et servir son pays.

« Le service militaire me permettra de redonner quelque chose à mon pays, dont je suis fière », a déclaré cette jeune femme de 22 ans.

Laissez-nous vos commentaires

Temps de lecture : 3 minutes

La newsletter qui vous briefe en 5 min

Chaque jour, recevez l’essentiel de l’information pour ne rien rater de l’actualité


Et sur nos réseaux sociaux :

Aziz Akhannouch veut mettre « la famille au cœur de l’action des politiques publiques »

Le chef du gouvernement Aziz Akhannouch a déclaré que l’exécutif s’est penché tout en long des deux dernières années et demie sur tous les d…

Sahara marocain : la Zambie réitère son soutien à l’intégrité territoriale du Maroc et au plan d’autonomie

La République de Zambie a réitéré, vendredi à Rabat, son soutien à l'intégrité territoriale et à la souveraineté du Maroc sur l'ensemble de …

Pourquoi Benkirane veut faire annuler Mawazine ?

Abdelilah Benkirane fait à nouveau parler de lui. Le secrétaire général du Parti de la Justice et du Développement, a dénoncé l'organisation…

Rachid Talbi Alami a représenté le roi Mohammed VI à l’investiture du président élu au Tchad

Le Président de la Chambre des Représentants, Rachid Talbi El Alami, a représenté le roi Mohammed VI, à la cérémonie officielle d'investitur…

Elections en Afrique : Akharbach alerte sur les risques démocratiques liés à la désinformation

Latifa Akharbach, présidente de la Haute autorité de la communication audiovisuelle (HACA) a mis en garde contre les risques démocratiques d…

La Suisse réaffirme son soutien à une solution politique pour le Sahara

Ce mardi à Rabat, le président du Conseil national suisse, Eric Nussbaumer, a exprimé le soutien de la Suisse à une solution politique «just…

Le Conseil de gouvernement approuve des réformes pour le tourisme culturel et l’éducation

Le jeudi 23 mai 2024, sous la présidence de Aziz Akhannouch, le Conseil de gouvernement s'est réuni pour examiner plusieurs projets de texte…

Maroc-USA : Nasser Bourita et l’administratrice de l’USAID solidifient les liens

À l'occasion d'une rencontre à Rabat mercredi, le ministre des Affaires étrangères, Nasser Bourita, et l'Administratrice de l'Agence des Éta…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Poster commentaire