Aller au contenu principal

La France veut compenser le Maroc sur la fuite de ses compétences IT

Par Khansaa B., Publié le 20/05/2019, mis à jour le 30/12/2019
Teaser Media

18% des étudiants formés au Maroc quittent leur pays. La fuite des compétences est un gros problème auquel le Maroc est confronté. À cause de sa politique attractive de recrutement des talents ( French Tech Visa ), la France est la principale destination de plusieurs Marocains, notamment des ingénieurs dans le domaine IT.

 

Suite à la participation du Maroc au Salon VivaTech à Paris, le Secrétaire d'État français au numérique, Cédric O, a visité le stand marocain. Il a fait une déclaration à la presse marocaine : Cédric O a "plaidé pour un partenariat Win-Win" entre la France et le Maroc en matière d’Innovation et des nouvelles technologies.

 

Dans cette déclaration, il reconnait que la France tire profit des talents marocains dans le domaine digital et propose que son pays aide le Maroc dans le développement de ses entreprises technologiques.

 

"Aujourd’hui, dans le Tech, les Français peuvent compter beaucoup sur les talents marocains, mais il faut que cela se fasse de façon Win-Win", a affirmé le ministre français dans une déclaration à la MAP. "On va travailler dans ce sens", a souligné le ministre français.

 

Ce partenariat Win-Win permettra à la France de pouvoir continuer de tirer profit des talents marocains, mais aussi que "l’on vienne au Maroc aider les entreprises marocaines à se développer et à former de nouveaux profils".


  • Partagez

Smart Remote Office : la nouvelle offre du Four Seasons Hotel Casablanca

Ce mardi 29 septembre, le Four Seasons Hotel Casablanca a publié un communiqué annonçant le lancement d’un nouveau concept qu’il a baptisé Smart Remote Office. Cette offre comprend un «accès à une Cha...

Le Maroc en manque de médecins

Offre médicale insuffisante, mauvaise répartition des ressources humaines, vieillissement de la pop...

Soutien aux artistes : grosse polémique autour des bénéficiaires

Comme chaque année, le ministère de la Culture attribue une subvention aux artistes afin de les acc...

Le meurtre de la petite Naima lié aux rituels de sorcellerie

Dans son édition de ce jeudi 1er octobre, le quotidien arabophone Assabah rapporte qu’un suspect a été arrêté à Aguelmous, ville est située à 32 km de Khénifra, dans le cadre de l’affaire du meurtre d...

Stop à la pédophilie !

C'est une nouvelle dynamique qui tombe à point nommé après les récentes violences à l'égard des enfants qui ont secoué le Maroc, en particulier les abus sexuels. L'Observatoire national des droits de ...

Le Maroc co-organise un événement sur le rôle de la jeunesse dans l’action climat

Ce mardi 29 septembre, à la veille du premier Sommet des Nations-Unies sur la biodiversité, prévu mercredi à New York, la mission permanente du Maroc auprès des Nations Unies (ONU) à New York a co-org...