Aller au contenu principal

La France veut compenser le Maroc sur la fuite de ses compétences IT

Par Khansaa Bahra, Publié le 20/05/2019, mis à jour le 30/12/2019
Teaser Media

18% des étudiants formés au Maroc quittent leur pays. La fuite des compétences est un gros problème auquel le Maroc est confronté. À cause de sa politique attractive de recrutement des talents ( French Tech Visa ), la France est la principale destination de plusieurs Marocains, notamment des ingénieurs dans le domaine IT.

 

Suite à la participation du Maroc au Salon VivaTech à Paris, le Secrétaire d'État français au numérique, Cédric O, a visité le stand marocain. Il a fait une déclaration à la presse marocaine : Cédric O a "plaidé pour un partenariat Win-Win" entre la France et le Maroc en matière d’Innovation et des nouvelles technologies.

 

Dans cette déclaration, il reconnait que la France tire profit des talents marocains dans le domaine digital et propose que son pays aide le Maroc dans le développement de ses entreprises technologiques.

 

"Aujourd’hui, dans le Tech, les Français peuvent compter beaucoup sur les talents marocains, mais il faut que cela se fasse de façon Win-Win", a affirmé le ministre français dans une déclaration à la MAP. "On va travailler dans ce sens", a souligné le ministre français.

 

Ce partenariat Win-Win permettra à la France de pouvoir continuer de tirer profit des talents marocains, mais aussi que "l’on vienne au Maroc aider les entreprises marocaines à se développer et à former de nouveaux profils".

La maternité célibataire au Maroc, entre exclusion et injustice

Pècheresses, hors-la-loi. Ainsi sont qualifiées les femmes qui ont un enfant hors mariage au Maroc....

Réforme du système de santé : le choix judicieux du Royaume

Le roi Mohammed VI a donné la semaine dernière le coup d’envoi d’un grand chantier pour la générali...

600 infractions en matière des prix et de qualité durant châabane

Selon le département des affaires générales et de la gouvernance, relevant du ministère de l’Économie, les contrôles, durant le mois de châabane, des prix et de la qualité des produits alimentaires de...

Vente en ligne de médicaments : une grande menace pour les Marocains

En raison de la pandémie de la Covid-19 et des restrictions mises en place pour l’endiguer, le e-co...

Les origines du féminisme au Maroc

Dans cet épisode de Radio Maarif, la professeur Latifa El Bouhsini explique les origines du féminisme au Maroc. Entre la bataille pour l'enseignement et la lutte pour l'égalité des droits, ces sources...

Les dates du baccalauréat 2020-2021 dévoilées

Ce lundi 19 avril, le ministère de l’Éducation nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, a annoncé que les épreuves de l’examen national ...