Aller au contenu principal

Leaving Neverland : une incohérence qui risque de tout changer

Par Arnaud Blasquez, Publié le 08/04/2019, mis à jour le 06/01/2021          Temps de lecture 1 min.
Teaser Media

Encore une fois, le témoignage des accusateurs de Michael Jackson est remis en question. Depuis plusieurs semaines, le documentaire « Leaving Neverland » est au centre de tous les débats. Ce sont sur les poignants témoignages de Wade Robson et James Safechuck que tout le documentaire repose. Durant près de trois heures, les deux jeunes hommes racontent en détail, comment Michael Jackson a abusé d’eux durant plusieurs années à coups d’agressions sexuelles et de viols répétés. Mais ce mardi 3 avril 2019, un des biographes du roi de la pop, Mike Smallcombe assure qu’une scène n’a clairement pas pu avoir lieu. En effet, à un moment du documentaire, James Safechuck affirme avoir été agressé sexuellement par Michael Jackson dans la gare du ranch de Neverland. Selon l’expert, au moment où cette agression est censée s’être déroulée, la gare n’était tout simplement pas construite. Le biographe justifie ses propos avec une autorisation de construction datant de 1994, or James Safechuk affirme avoir été abusé par Michael Jackson jusqu’à ses 14 ans, en 1992.

Laylat Al-Qadr : les secrets d’une nuit bénie

À l’instar des autres pays du monde islamique, le Maroc commémore Laylat Al-Qadr (la Nuit du Destin...

Vaccination : nouvelle livraison et élargissement de la campagne

Deux Dreamliners de la compagnie nationale Royal Air Maroc (RAM) ont décollé ce samedi matin de l'aéroport Mohammed V de Casablanca à destination de l'empire du milieu, a appris LeBrief de&n...

Maroc : pas de reprise des vols suspendus avant le 10 juin

Ce vendredi 7 mai, une note aux navigants aériens émanant de la Direction générale de l’aviation civile (DGAC) a démenti les rumeurs selon lesquelles une reprise des vols suspendus avec 54 pays a...

Élections 2021 : l'opposition appelle au changement

À la veille des élections de 2021, la Fondation Lafquih Titouani continue d’accueillir les secrétai...

CIMR : des résultats 2020 pas si mauvais que ça

Malgré le contexte difficile lié à la crise sanitaire, la Caisse interprofessionnelle marocaine de retraite (CIMR) a vu son nombre d'affiliés augmenter pour atteindre un effectif global de 733.84...

Moulay El Hassan, l’apprentissage d’un futur roi

Le prince héritier Moulay El Hassan atteint l'âge de la majorité ce samedi 8 mai en célébrant ses 1...