Aller au contenu principal

Carte nationale électronique : dernière ligne droite

Le projet de loi relatif à la carte d’identité électronique nationale a été approuvé ce jeudi en conseil du gouvernement. Ce texte apporte beaucoup de changements notamment en ce qui concerne l’âge d’octroi de la carte. Les détails.

Par Mohamed Laabi, Publié le 13/03/2020 à 14:56, mis à jour le 13/03/2020 à 17:35
Teaser Media
CIN Electronique

Une nouvelle Carte d’identité nationale (CIN) verra bientôt le jour. Le conseil du gouvernement, réuni jeudi à Rabat, sous la présidence du chef du gouvernement, Saad Dine El Otmani, a approuvé le projet de loi n° 04.20 relatif à la carte d'identité électronique, rapporte le quotidien Le Matin ce vendredi. Hassan Abayba, porte-parole du gouvernement, a déclaré lors d'une conférence de presse à l'issue de ce conseil que la nouvelle carte vise à répondre aux aspirations du royaume en matière de lutte contre la fraude et l'usurpation d'identité. Abyaba a mentionné que l’objectif étant de rendre la CIN «sécurisée et pratique».

Protection des données

La nouvelle CIN, qui répond aux recommandations internationales sur les documents d’identité, sera dotée d’une puce électronique permettant à ses utilisateurs de se passer de certains documents exigés par les services administratifs, rapporte le quotidien arabophone Akhbar Al Yaoum dans son édition du vendredi. La même source indique que cette lCIN pourra désormais être octroyée à partir de l’âge de 16 ans, avec la possibilité pour les tuteurs de demander une carte d’identité pour leurs enfants à partir de l’âge de 12 ans. Le propriétaire de la carte pourra y intégrer ses informations personnelles (numéro de téléphone personnel où d’un proche, adresse mail), afin de pouvoir les joindre en cas d’urgence.

 

Cette carte sera protégée comme les cartes bancaires par un code de vérification (code PIN) afin de protéger ses propriétaires d’une utilisation de leurs données en cas de vol ou de perte, rapporte le site Medias24, et de préciser que cette nouvelle carte sera fabriquée en polycarbonate et offrira des nouveautés, dont la lecture électronique, par le biais d'un lecteur standard, un scanner ou les téléphones mobiles supportant la technologie NFC. Cela permettra de fluidifier les services et protéger les citoyens des lourds désagréments pouvant être causés par les erreurs de saisie. Rappelons que malgré le lancement de la nouvelle génération de la CIN, les citoyens marocains disposant de l'actuelle carte nationale ne seront pas tenus de la changer avant sa date limite. À moins qu'ils souhaitent bénéficier des avantages de la nouvelle carte avant l’heure.

22e anniversaire de la mort de feu le roi Hassan II

Ce vendredi 23 juillet marque le 22e anniversaire de la mort de feu roi Hassan II. Bien que ce jour soit commémoré avec une grande tristesse, il a aussi été porteur d’espoir pour un nouveau départ ave...

Pegasus : les dessous d’une affaire de grande envergure

Conçu en 2013 et vendu officiellement à des organisations étatiques pour la surveillance des person...

Covid-19 : un nouveau rappel à l'ordre du ministère de la Santé

La progression vertigineuse de la Covid-19 au Maroc a poussé le ministère de la Santé à hausser le ...

Vaccin de Sinopharm : le Maroc réceptionne deux millions de doses

Ce vendredi 23 juillet, le Maroc a reçu une nouvelle cargaison de vaccins en provenance de la Chine. Il s’agit de deux millions de doses du vaccin chinois Sinopharm. Ainsi, suite à cette livraison, le...

Comment s'organise l'Aïd Al-Adha au Maroc ?

La célébration de l’Aïd Al-Adha, Aïd El-Kébir, qui est la plus grande fête de l’année pour les musu...

Covid-19 : grave détérioration des indicateurs de la pandémie

Le bilan épidémiologique bimensuel du ministre de la Santé souligne que le nombre d’infections à la Covid-19 a connu une importante hausse durant les deux dernières semaines. Selon Abdelkrim Meziane B...