Aller au contenu principal

Carte nationale électronique : dernière ligne droite

Le projet de loi relatif à la carte d’identité électronique nationale a été approuvé ce jeudi en conseil du gouvernement. Ce texte apporte beaucoup de changements notamment en ce qui concerne l’âge d’octroi de la carte. Les détails.

Par Mohamed Laabi, Publié le 13/03/2020 à 14:56, mis à jour le 13/03/2020 à 17:35
Teaser Media
CIN Electronique

Une nouvelle Carte d’identité nationale (CIN) verra bientôt le jour. Le conseil du gouvernement, réuni jeudi à Rabat, sous la présidence du chef du gouvernement, Saad Dine El Otmani, a approuvé le projet de loi n° 04.20 relatif à la carte d'identité électronique, rapporte le quotidien Le Matin ce vendredi. Hassan Abayba, porte-parole du gouvernement, a déclaré lors d'une conférence de presse à l'issue de ce conseil que la nouvelle carte vise à répondre aux aspirations du royaume en matière de lutte contre la fraude et l'usurpation d'identité. Abyaba a mentionné que l’objectif étant de rendre la CIN «sécurisée et pratique».

Protection des données

La nouvelle CIN, qui répond aux recommandations internationales sur les documents d’identité, sera dotée d’une puce électronique permettant à ses utilisateurs de se passer de certains documents exigés par les services administratifs, rapporte le quotidien arabophone Akhbar Al Yaoum dans son édition du vendredi. La même source indique que cette lCIN pourra désormais être octroyée à partir de l’âge de 16 ans, avec la possibilité pour les tuteurs de demander une carte d’identité pour leurs enfants à partir de l’âge de 12 ans. Le propriétaire de la carte pourra y intégrer ses informations personnelles (numéro de téléphone personnel où d’un proche, adresse mail), afin de pouvoir les joindre en cas d’urgence.

 

Cette carte sera protégée comme les cartes bancaires par un code de vérification (code PIN) afin de protéger ses propriétaires d’une utilisation de leurs données en cas de vol ou de perte, rapporte le site Medias24, et de préciser que cette nouvelle carte sera fabriquée en polycarbonate et offrira des nouveautés, dont la lecture électronique, par le biais d'un lecteur standard, un scanner ou les téléphones mobiles supportant la technologie NFC. Cela permettra de fluidifier les services et protéger les citoyens des lourds désagréments pouvant être causés par les erreurs de saisie. Rappelons que malgré le lancement de la nouvelle génération de la CIN, les citoyens marocains disposant de l'actuelle carte nationale ne seront pas tenus de la changer avant sa date limite. À moins qu'ils souhaitent bénéficier des avantages de la nouvelle carte avant l’heure.

Classes sociales : la dangereuse fracture

La haine des riches contre le mépris des pauvres. La société marocaine vit sous l’impulsion de dang...

Royaume-Uni : quelles sont les conditions pour s’y rendre depuis le Maroc ?

Alors que le monde continue de se déconfiner progressivement, de nombreuses personnes en profitent pour partir à l’étranger ou réserver des vacances, notamment au Royaume-Uni. Toutefois, ce pays est d...

Aïd Al-Adha : 5,8 millions de têtes d’ovins et de caprins identifiées

Dans le cadre des préparatifs de Aïd Al-Adha 1442, l’opération d’identification des bêtes se poursuit. En effet, la Fédération interprofessionnelle des viandes rouges (FIVIAR) et l’Association nationa...

Plus de 87% des eaux des plages marocaines conformes

Ce vendredi 18 juin, le département de l’Environnement du ministère de l’Énergie, des Mines et de l’Environnement a organisé une conférence de presse afin de présenter les résultats du rapport nationa...

Quel avenir pour la Radio au Maroc ? (avec Imad Kotbi)

Du jonglage au DJing en passant par la RNT, Imad nous fera voyager avec lui depuis ses débuts et sa formation, jusqu’à cette époque où la Radio évolue et ses méthodes aussi. Comment a-t-il débuté ? Qu...

Marhaba 2021 : quand le Maroc tend les bras à ses immigrés

Le Conseil de gouvernement a approuvé ce jeudi un projet de décret instituant « une indemnité de tr...