Aller au contenu principal

Pédophile koweïtien : le Koweït dément son implication dans l’affaire

Par Khansaa Bahra, Publié le 24/02/2020 à 12:07, mis à jour le 24/02/2020 à 14:26
Teaser Media
Pédophile koweïtien : le Koweït nie avoir été intervenu dans l’affaire

Abdellatif Ali Al-Yahia, l’ambassadeur du Koweït auprès du Maroc, a déclaré que l’ambassade de son pays n’est pas impliquée dans la fuite du ressortissant koweïtien accusé d’avoir violé une mineure marocaine de 14 ans. «L’homme a été détenu pendant 54 jours et nous ne sommes pas intervenus. Nous faisons confiance au pouvoir judiciaire marocain. Si nous étions vraiment intervenus, nous l’aurions fait depuis le premier jour de son arrestation... Nous ne pouvons pas l’aider à s’enfuir. Nous avons un accord Interpol avec le Maroc», a déclaré Al-Yahia. Le diplomate a également souligné que le suspect avait conclu un accord avec la mère de la victime présumée.

Cette déclaration intervient après que certains militants et groupes de défense des droits de l’homme ont accusé l’ambassade d’avoir facilité l’évasion du suspect. Impliqué dans une affaire d’agression sexuelle sur une mineure de 14 ans, le Koweïtien de 24 ans a quitté le territoire national après avoir été libéré sous caution le 28 janvier dernier, et ce malgré les garanties écrites présentées par l’ambassade du Koweït à la justice marocaine. Cette affaire, connue désormais sous le nom de "Pédophile koweïtien", a fait la une des journaux nationaux.

Fête du trône : grâce royale et discours ce samedi

À l’occasion de la célébration du 22e anniversaire de l’accession au trône, le roi Mohammed VI adressera un discours à son peuple ce samedi 31 juillet 2021. Le discours sera retransmis sur les ondes d...

Covid-19 : vers une vaccination obligatoire ?

Le professeur Azeddine Ibrahimi, directeur du centre de recherche Bio-Inova, a souligné la hausse du taux de vaccination contre la Covid-19 au Maroc, déclarant que les autorités sanitaires ont réussi ...

Une femme à la tête du parquet d’un tribunal de première instance, une première au Maroc

Vendredi dernier, le Conseil supérieur du pouvoir judiciaire a annoncé que le roi Mohammed VI, président de cette instance, a approuvé la nomination de nouveaux responsables judiciaires, au sein de di...

Burn-out, et après ?

De plus en plus de personnes dans le monde professionnel souffrent d’épuisement. Le burn-out, en lien avec un stress chronique et parfois aigu, se traduit par une grande fatigue émotionnelle, un cynis...

Covid-19 : hausse constante du nombre de contaminations

Le Maroc a enregistré 9.428 cas de contamination à la Covid-19 ce mercredi 28 juillet. Une nette au...

Orangina lance sa nouvelle campagne, "Malin Sayf"

Alors que le monde fait face à la crise sanitaire, le besoin impérieux d’aller voir ailleurs après une année compliquée s’accentue. Dans ce sens, Orangina a lancé une nouvelle campagne. À l’heure où i...