Aller au contenu principal

L’ALCS appelle à faciliter l’accès aux traitements contre l’hépatite C

L’Association marocaine de lutte contre le sida (ALCS) a publié ce jeudi 14 novembre, un document appelant le ministère de la Santé à faciliter l’accès aux médicaments contre l’hépatite C au Maroc, notamment pour les personnes défavorisées. L’organisation a appelé à inclure tous les Marocains dans le plan d’assistance médicale RAMED. Selon ALCS, la majorité des Marocains vivent dans des conditions précaires et « n’ont pas d’assurance maladie ».

Par Nora Jaafar, Publié le 14/11/2019 à 15:01, mis à jour le 30/12/2019 à 20:25
Teaser Media

L’ALCS a décidé de publier ce communiqué après que le nouveau ministre de la Santé, Khaled Aït Taleb, a annulé un appel d’offres concernant les fournisseurs de médicaments contre l’hépatite C. Cette décision entraînerait une hausse tarifaire de 2 660 à 4 950 dirhams pour ce type de médicaments, déplore l’association. Elle souligne aussi qu’il est crucial que le ministère de la Santé lance le plus tôt possible, un nouvel appel d’offres pour approvisionner le marché marocain en médicaments contre cette maladie, et dont les prix devraient être plus raisonnables. « Tout retard entraînerait une aggravation de l’état de santé des gens et augmenterait le risque du développement d’autres complications nécessitant des traitements encore plus coûteux, notamment la cirrhose et le cancer du foie », ajoute l’organisme. L’ALCS a également rappelé l’objectif du ministère de la Santé d’éliminer l’hépatite C au Maroc à l’horizon 2030.

 

Par ailleurs, en juillet 2019, l’association a partagé des chiffres alarmants sur l’hépatite C au Maroc. Environ 5 000 Marocains meurent chaque année de cette maladie, soit en moyenne 15 décès par jour. En outre, 400 000 autres en souffrent actuellement et environ 16 nouvelles victimes contractent la maladie chaque jour. Notons que l’hépatite C est une maladie qui provoque une inflammation et une infection du foie. Elle se manifeste après une infection par le virus de l’hépatite C. Elle peut être aiguë ou chronique et est surtout très contagieuse.

 

L’ALCS a démarré ses activités en 1988. C’était la première association de lutte contre le VIH/SIDA dans la région MENA. Au début, son objectif principal était de soutenir financièrement, socialement et psychologiquement les malades du SIDA. Cependant, au fur et à mesure, elle a commencé à soutenir les patients souffrant d’autres pathologies, dont les maladies sexuellement transmissibles et l’hépatite.

Covid-19 : le Maroc déterminé à accélérer sa campagne de vaccination

Le ministère de la Santé annonce ce lundi 26 juillet que la vaccination contre la Covid-19 peut désormais se faire dans n’importe quel centre de vaccination au Maroc et sans rendez-vous. Ainsi, toute ...

Le calendrier des vacances scolaires 2021-2022

Les parents peuvent d’ores et déjà consulter les dates des vacances scolaires des élèves de la maternelle au lycée, pour la rentrée 2021-2022. En effet, le ministère de l’Éducation nationale, de la Fo...

Covid-19 : accélérer la vaccination pour limiter les dégâts

Le ministre de la Santé mise sur l’accélération de la campagne nationale de vaccination pour faire ...

Les festivités de la fête du Trône reportées en raison de la Covid-19

Dans un communiqué de presse publié ce week-end, le ministère de la Maison royale, du Protocole et de la Chancellerie a annoncé le report des festivités de la fête du Trône. Le ministère «prend en con...

Israël-Maroc : les premiers vols commerciaux directs ont atterri à Marrakech

Ce dimanche 25 juillet, les compagnies aériennes israéliennes Israir et El Al ont lancé leurs premiers vols directs vers Marrakech en provenance de Tel-Aviv. L’aéronef de la compagnie Israir, qui t...

22e anniversaire de la mort de feu le roi Hassan II

Ce vendredi 23 juillet marque le 22e anniversaire de la mort de feu roi Hassan II. Bien que ce jour soit commémoré avec une grande tristesse, il a aussi été porteur d’espoir pour un nouveau départ ave...